d

01 août 2018 - Zehir StarCraft 2

GSL vs The World : The gap is closing ?

GSL vs The World : The gap is closing ?

Petite pause entre le Ro32 et le Ro16 de GSL. Une équipe composée des meilleurs Coréens affronte les meilleurs foreigners pour asseoir sa domination sur le monde.

The gap is closing ?

Cette expression, beaucoup trop utilisée à chaque fois qu'un foreigner parvient à splitter correctement quatre marines, est parfois considérée par certains comme le signe d'un espoir fou de parvenir, un jour, à atteindre le niveau des joueurs Coréens sur divers jeux. À ce jour, pour être tout à fait honnêtes, il n'en est rien, et même si Serral - de loin le meilleur joueur hors-Corée - parvenait à remporter ce tournoi, cela ne changerait sans doute rien, tout comme rien n'a vraiment changé depuis la victoire de Neeb à la KeSPA Cup. Le region lock, mis en place par Blizzard début 2015, qui interdit l'accès aux joueurs Coréens aux compétitions WCS, n'aura pas vraiment réduit l'écart de niveau entre la Corée et le reste du monde. En attestent les tournois internationaux, toujours autant dominés par le pays du matin calme : les IEMs Katowice avec onze Coréens dans le top douze et les WESG avec les trois seuls Coréens du tournoi dans le top quatre.

Mais alors, les foreigners ont-ils une chance dans ce tournoi ? Peuvent-ils battre l'équipe Coréenne dans la compétition par équipe ? Une chose est sûre, il sera assez compliqué de faire pire que l'an passé, où seul Neeb avait battu un Coréen dans le tournoi principal et où seul Kelazhur avait réussi à battre TY, en Bo1, lors du match par équipe. Mais cette année,  Serral est tout de même dans une grande forme.

Les deux équipes

Pour savoir quels joueurs défendraient leur région, une partie des joueurs a été sélectionnée en fonction de leurs points WCS, tandis que les places restantes ont fait l'objet d'un vote, pour ne garder qu'un joueur de chaque race.

Team Korea

Côté Corée, les quatre joueurs sélectionnés grâce aux points WCS seront difficiles à battre. En tête d'affiche, Maru bien évidemment, avec ses deux titres de GSL consécutifs, est le grand favori de ce tournoi. Mais les compétitions rapides sur un week-end ne sont pas sa spécialité. Son coéquipier chez Jin Air, Rogue, aura aussi beaucoup à faire valoir et pourrait également remporter un nouveau trophée cette année. Ils seront accompagnés par Stats, vainqueur du seul tournoi non remporté par Maru ou Rogue, et de Classic, souvent bien placé dans tous les tournois.

Quatre joueurs ont ensuite été voté par le public, un par race, puis le quatrième joueur le plus voté. En toute logique, INnoVation a été voté côté Terran. Le joueur O'Gaming TV revient en force et est actuellement le deuxième meilleur Terran. Il avait d'ailleurs remporté ce tournoi l'an passé, en ne perdant qu'une seule carte. Côté Protoss, le choix était moins évident, mais c'est bien Zest, le plus populaire qui l'a emporté, aux dépends de sOs ou Trap, sans doute plus complets. Enfin, deux joueurs Zergs ont eu beaucoup de mal à se départager, mais au final, Dark a devancé soO, qui est malgré tout sélectionné en étant le joueur ayant reçu le plus de votes derrière les trois autres. 

Une équipe plutôt solide, qu'aura beaucoup de mal à battre la team Monde.


INnoVation, champion en titre du GSL vs The World
Source : AfreecaTV

Team World

Côté monde, on a choisi la stratégie intéressante du « on ne change pas une équipe qui perd ». Et on a donc renvoyé six des huit joueurs présents l'an passé. Serral porte beaucoup d'espoir et aura son mot à dire face aux Coréens. Le Zerg Finlandais domine sans partage les WCS et doit maintenant affronter un obstacle bien plus important. À ses côtés, Special. Le Terran est toujours aussi solide et constant et va donc une nouvelle fois représenter le reste du monde face aux ogres Coréens. Neeb n'est plus le champion incontesté en WCS, mais pourrait poser quelques problèmes aux Coréens, tout comme ShoWTimE. Un joueur Chinois, Cyan, champion de la GPL 2018, vient également se mêler à cette équipe.

Il ne reste donc que trois places à attribuer, une pour chaque race, une nouvelle fois par un vote. Sans grande surprise, la Zerg canadienne Scarlett a été voté à 44 %. Loin devant Elazer, Nerchio ou Snute, qui n'ont pourtant rien à envier à Scarlett en terme de niveau. Côté Protoss, la première place s'est jouée entre MaNa et Has, deux finalistes défaits par Serral en WCS cette année. MaNa a sans doute un meilleur niveau, mais le style particulier de Has, ainsi que son parcours incroyable à Valence ont fait pencher la balance en faveur du Taiwanais. Enfin côté Terran, on attendait uThermal ou HeRoMaRinE, longtemps en tête des votes. C'est finalement Kelazhur qui a été choisi, grâce à l'influence de joueurs professionnels Brésiliens de League of Legends ou de CS : GO. Ce n'est peut-être pas le meilleur Terran actuellement, mais c'est le seul qui avait remporté un point pour l'équipe monde l'an passé, lors du tournoi par équipe.

GSL vs The World 2018

Tournoi par équipe

On ne sait pour l'instant pas grand-chose sur le tournoi par équipe, mis à part qu'il regroupera les seize joueurs présents dans le tournoi principal. Le format sera un Bo1 opposant un joueur de l'équipe Corée, contre un joueur de l'équipe monde et les huit matchs seront joués, avec un neuvième match en cas d'égalité. Ce tournoi par équipe sera joué le 5 août, juste avant la grande finale du tournoi. Jusque là, l'équipe monde n'est jamais parvenu à battre l'équipe Corée. Peut-elle réussir cette performance cette fois-ci ?


L'an passé, l'équipe emmené par Nestea n'avait laissé aucune chance à celle de Stephano.

Le tournoi principal

Le hasard des seedings a fait que deux matchs opposeront deux Coréens et donc que deux autres matchs opposeront deux foreigners. Une bonne nouvelle pour la team monde, puisqu'elle est du coup assurée d'avoir au minimum deux joueurs en Ro8. De gros matchs sont au programme dès le premier tour et quelques surprises pourraient bien se produire.

Maru vs soO

Grosse opposition dès le premier match du tournoi. Sur le papier, Maru part largement favori de ce match, mais rien n'est joué d'avance. Maru a eu quelques difficultés contre Leenock en Ro32 de GSL, notamment en late game. Cependant, soO n'est pas au mieux et a fini dernier de son groupe de GSL, en perdant justement contre deux Terrans, d'un niveau pourtant bien plus faible que Maru, Special et Keen. 

Maru devrait donc s'en sortir et pourrait retrouver en Ro8, sa victime lors de la dernière finale de GSL, Zest.

Zest vs ShoWTimE

Ces derniers mois, Zest a montré de nombreux signes de faiblesse en PvZ ainsi qu'en PvT, mais est resté plutôt convaincant en PvP notamment en se débarrassant de Parting par deux fois il y a deux semaines. ShoWTimE, quant à lui, est parvenu à battre Neeb à Valence, avant d'être défait par Has. Le Protoss allemand connaît de bons résultats depuis le début de l'année, pas sûr qu'ils soient suffisant dans ce match.

À priori, Zest a l'avantage dans ce match, mais il ne manque pas non plus grand-chose à ShoWTimE. Le vainqueur devrait affronter Maru ; peut-être une motivation en plus pour Zest qui a une revanche à prendre.

Stats vs Cyan

Probablement le match le moins serré de ce Ro16, sauf énorme surprise. Le Protoss chinois Cyan est peu connu en dehors de la scène Chinoise et aura très peu d'espoir face au Protoss coréen Stats. Il n'a jamais passé les phases de groupe en WCS, tandis que Stats est l'un des cinq meilleurs joueurs actuellement. Attention cependant, à Katowice, Stats s'était fait éliminer par le Terran souL, dans l'une des plus grosses surprises de l'année.

Pas grand-chose à ajouter sur ce match, Stats ne devrait avoir aucun problème à passer en Ro8.

Special vs Has

Match piège pour Special, qui devra répondre présent face à toutes les surprises réservées par Has. Sur le papier, Special est beaucoup plus constant avec six top quatre ces deux dernières saisons, alors que la seule performance de Has reste la finale perdue à Valence cette année. Cependant, Has est capable d'arnaquer les meilleurs comme il l'a montré lors du dernier tournoi WCS et pourrait poser problème à Special.

À condition de rester prudent, Special devrait passer sans encombre le Ro16.

Serral vs Kelazhur

Difficile d'imaginer Serral perdre face à un foreigner ici, alors qu'il domine sans partage les WCS 2018. Particulièrement Kelazhur, qui n'est plus au même niveau que l'an passé. Le Brésilien peine à se démarquer en WCS face à des adversaires pourtant moins fort que Serral. Le Zerg finlandais est là pour se mesurer aux meilleurs Coréens et Kelazhur, à moins qu'il ne se montre sous un nouveau jour, à peu de chance de l'inquiéter.

Ce ne devrait être qu'un amuse bouche pour Serral, dont le Ro8 s'annonce bien plus relevé.


Après avoir dominé le reste du monde, Serral peut-il dominer la Corée ? 

Rogue vs INnoVation

C'est le gros match de ce Ro16, entre le meilleur Zerg actuel et champion du monde en titre Rogue et INnoVation, le Terran d'O'Gaming TV, qui revient très fort actuellement. Ces deux-là se sont déjà affrontés lors du GSL Super Tournament 1, une rencontre qui avait tourné en la faveur d'INnoVation, avant que Rogue ne l'élimine de la saison 2 de GSL. Ce match est en tout cas plutôt indécis, mais le vainqueur aura la tâche de calmer les ardeurs de Serral.

Petit avantage pour Rogue, notamment en late game, dans lequel le joueur Zerg pourra s'exprimer librement.

Neeb vs Dark

Dark, l'exterminateur de foreigners, ne pouvait pas manquer cette petite fête. Alors que le Zerg culmine à 95 % de victoire face aux foreigners (72-4), le Protoss Neeb se dresse devant lui. Un adversaire qu'il vient de vaincre 2 à 0 en GSL il y a deux semaines. Pas de bon augure pour Neeb qui pourrait bien être la soixante-treizième victime sur le tableau de chasse de Dark.

Avantage à Dark, qui devrait rester sur sa lancée et passer en Ro8.

Classic vs Scarlett

Une opposition plutôt incertaine pour conclure ce Ro16 entre deux bons joueurs dans leur région respective. Scarlett est assez peu en vue depuis sa victoire aux IEMs PyeongChang, tandis que Classic a déjà réalisé quatre top quatre depuis le début de l'année. Ombre au tableau, le PvZ de Classic semble assez faible ces derniers temps, comme en témoigne ces défaites face à Reynor et son élimination dès le Ro32 de GSL.

Classic devrait pouvoir s'en sortir, mais Scarlett peut le faire en jouant à son meilleur niveau.

 

Alors que beaucoup espère une finale entre Maru et Serral, l'occasion de savoir si le meilleur foreigner aurait une chance contre le meilleur Coréen, une finale plus probable à la vue des résultats depuis le début de l'année pourrait opposer Maru et Rogue. Les deux coéquipiers se sont déjà affrontés deux fois cette année sur ce qui reste indiscutablement parmi les plus beaux matchs cette saison. 

Ce tournoi sera diffusé sur O'Gaming TV chaque soir, du 2 au 5 août.
Alors rendez-vous dès demain pour savoir si « The gap is closing » ou... pas du tout !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.