d

30 mai 2015 - Matthieur Hearthstone

Guerrier contrôle, une histoire de poussières

Guerrier contrôle, une histoire de poussières

Dans Hearthstone, de nombreux archétypes de decks se sont développés, notamment le contrôle. Dans cet exercice, la classe qui réussit sans doute le mieux, c'est sans doute le Guerrier. Penchons-nous donc sur l'histoire du Guerrier contrôle.

Un style de jeu unique

Le Guerrier n'a pas connu de nombreux archétypes compétitifs, pendant un certain temps seul le Guerrier contrôle était viable à haut niveau, mais aujourd'hui il y a notamment Grim Patron qui fonctionne aussi très bien.

L'armure est l'élément principal qui a fait que le Guerrier a pu se tourner vers un archétype contrôle. L'armure, c'est comme des points de vie en plus, et si on survit plus longtemps, on peut plus facilement attendre les tours 6 et plus pour faire la différence avec les légendaires. Des légendaires, d'ailleurs, il y en a beaucoup chez un Guerrier contrôle, le deck ici présenté, bien que coûtant le moins de poussières, en vaut déjà plus de 12 000. Certains joueurs se sont même amusés à créer des decks Guerrier avec 30 légendaires, l'histoire raconte qu'ils ont même réussi à gagner des parties avec.

Les débuts du Guerrier contrôle

Avant Naxxramas, un Guerrier contrôle ressemblait à ça. Si l'on remonte encore un peu plus loin dans le temps, on retrouvera aussi d'autres versions avec notamment Nat Pagle pour la pioche, mais il a été modifié puis retiré du deck.

Un Guerrier contrôle est très passif en début de partie, la plus grande menace qu'il puisse jouer c'est un Sous-chef cruel, mais il préférera bien souvent le garder pour pouvoir faire un combo avec d'autres cartes. Ce seront le Pouvoir héroïque du Guerrier, la Fabricante d'armures et l'Acolyte de la souffrance qui vont bien souvent rythmer le début de partie.

Ici, on constate en revanche un mid-game qui devient plus agressif avec le Berserker écumant et le Soldat d'élite kor'kron. On n'y fait pas forcément attention, mais le combo Berserker écumant + Tourbillon peut faire des ravages !

Du côté de la gestion des serviteurs adverses, vous avez l'embarras du choix : Exécution, Heurt de bouclier, Hache de guerre embrasée, Baston et Hurlesang, sans compter vos propres serviteurs qui peuvent aussi servir à ça !

En fin de partie, vous pourrez compter sur une avalanche de légendaires pour faire la différence : Cairne qui pourra facilement éliminer les serviteurs adverses, Alextrasza pour baisser les points de vie de l'adversaire ou remonter les vôtres, Ragnaros qui fait peur, Baron Geddon pour gérer les petits serviteurs et Grommash pour finir la partie. Ysera pourra servir dans une partie contre un autre jeu contrôle, les cartes Rêve peuvent avoir un énorme impact.

Les apports de Naxxramas

L'extension Naxxramas a apporté un certain nombre de changements dans ce deck, l'orientant encore un peu plus vers le contrôle en délaissant le milieu de partie agressif pour se diriger vers un peu plus de Provocation.

Parmi les cartes de l'extension que l'on retrouve dans ce nouveau deck, il y a bien évidemment le Crache-vase, d'autant plus qu'il colle très bien à l'esprit du deck. Il a été accompagné de la Goule instable qui permettait de compliquer un peu la vie du Chasseur et d'autres jeux agressifs avec des serviteurs fragiles qui pouvaient tomber sous le coup du Râle d'agonie. Une nouvelle arme est aussi apparue, la Morsure de la mort qui a également permis de retirer Tourbillon étant donné que son Râle d'agonie a le même effet. Enfin, c'est Horreb qui s'est immiscé dans ce deck. Particulièrement performant contre Voleur notamment, il était une plaie pour de nombreuses classes.

Autour de cela, quelques autres modifications comme l'arrivée d'un Maître-bouclier de Sen'Jin pour, comme nous le disions précédemment, avoir un milieu de partie plus orienté vers le contrôle. Le Manipulateur sans-visage permettra aussi de copier vos légendaires, c'est très efficace.

L'extension GvG arriva

Nous ne pouvions pas ne pas parler de l'extension GvG car elle a apporté au Guerrier contrôle deux cartes très importantes qui aujourd'hui encore font l'unanimité : Dr. Boum et la Vierge guerrière.

Dans sa folle quête d'armure, le Guerrier ne pouvait pas se passer d'un serviteur comme la Vierge guerrière car, même si 5/5 pour 6, ce n'est pas exceptionnel, la carte est largement rentabilisée grâce à l'énorme impact défensif qu'elle apporte. Quant au Dr. Boum, il n'est peut-être pas nécessaire d'expliquer pourquoi il est là tellement le serviteur a un impact sur le jeu. Les deux bombes qu'il invoque ont aussi un bon potentiel et, si elles sont bien utilisées et si vous avez un peu de réussite, peuvent même retourner totalement le cours d'une partie.

Du côté des légendaires chez le Guerrier contrôle, on remarque beaucoup de changements, mais en gros, il faut se dire que Sylvanas, Dr. Boum, Grommash et Alextrasza sont indispensables. On peut également y ajouter d'autres légendaire comme Harrison Jones, Baron Geddon, Le Chevalier Noir ou encore Ysera. Leur intérêt varie selon la méta. Actuellement, avoir Harrison peut être intéressant face notamment à un Voleur, à un Paladin ou aux autres Guerriers mais sera inutile contre les Démoniste, assez présents.

Comment Mulligan ?

Quand vous jouez contre un deck agressif, la Hache de guerre embrasée sera un élément déterminant : si vous l'avez, il faut absolument la garder. C'est la même chose contre un Prêtre pour éviter que son Clerc de Comté-du-Nord reste présent trop longtemps. Maîtrise du blocage vous permettra aussi de gagner du temps et de piocher, tout comme vos serviteurs de début de partie, Sous-chef cruel, Fabricante d'armures et Acolyte de la souffrance.

Quand vous jouez contre un deck plus lent, il vous faudra de quoi piocher, Acolyte de la souffrance ou Maîtrise du blocage pour commencer à cumuler l'armure. Le Chasseur de gros gibier sera généralement un poids dans une main de départ, sauf contre Handlock.

Conclusion

Actuellement, avec les cartes du Mont Rochenoire, quelques nouvelles versions de ce deck font leur apparition avec notamment les Dragons ou l'Empereur Thaurissan. Même si ce dernier semble assez prometteur, il n'y a rien qui se soit vraiment imposé à ce jour.

Le deck Guerrier contrôle est aussi bien adapté à la compétition qu'au ladder, bien que certaines modifications puissent être faites pour passer de l'un à l'autre. Néanmoins, le défaut de ce deck pour le ladder, c'est que les parties sont longues, alors vous ne monterez pas aussi vite qu'avec un deck agressif, ce qui explique qu'il n'est pas non plus joué par tout le monde.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

1 commentaire

LBot
LBot - 31/05/2015 07h26

Merci pour ce très bon article.
Beaucoup d'activité sur la section HS d'ogaming, ca fait plaisir.
J'attends les prochains avec impatience, continuez comme ça :)

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.