d

02 mai 2013 - Kere Divers

Hahaha, vous n’avez pas dit le mot magique

Hahaha, vous n’avez pas dit le mot magique

Jeu vidéo et cinéma sont intimement liés, que cela soit dans l’adaptation ou l’inspiration. Hier, deux énormes classiques du cinéma revenaient sur grands écrans, des films marquants la culture geek et par ricochet, les jeux vidéo : Jurassic Park et Evil Dead.

« Professeur Grant, mon cher professeur Sattler... Bienvenue à Jurassic Park. »

Le 20 octobre 1993, les salles obscures nous invitaient à une bien surprenante rencontre. L’homme et le dinosaure, deux espèces séparées par 65 millions d’années, viennent tout à coup de se retrouver face à face.

Derrière ce projet fou, deux hommes : Michael Crichton, l’auteur du roman, et Steven Spielberg, le réalisateur, l’année de son sacre, car quelques mois avant La Liste de Schindler.

Jurassic Park étonne pour ses effets spéciaux, envoute par sa beauté, sa musique, sa grandeur, voyage aussi terrifiant que poétique dans un rêve de gosse, à la rencontre des géants passés.

J’étais gamin comme certains d’entre vous à sa sortie et je n’ai pas oublié cette rencontre.

Sous une pluie pesante, en pleine jungle, et de nuit, la plus belle des créatures s’est dressée devant nous. Songe d’une nuit tropicale. Parfaite, élégante, pleine de caractère. Elle posait ses magnifiques jambes dans un sol boueux et avançait, un peu perdue, en quête de liberté.

Elle venait de faire sauter les fils barbelés et de manger la chèvre. 6 tonnes, 13 mètres de long, 5 mètres de haut, la divine femelle Tyrannosaure venait de nous offrir une claque cinématographique.

Une bonne centaine de rediffusions dans les dents, et toujours le même frisson à la voir sortir de son enclos et à l’entendre hurler.

Il y a des films qui marquent une vie, c’est comme ça. Jurassic Park est clairement l’un d’eux, en tout cas, pour moi.

Qui n’a jamais sorti des références au film dans la vie de tous les jours ? « J’ai dépensé sans compter. », « Quand il faut y aller, faut y aller. », « Il nous a abandonné ! », « C’est juste un peu comme une grosse dinde. ».

« On va se faire une fortune avec ce parc. »

20 ans après la claque qu’il nous a offert au cinéma, il revient, en version 3D ce 1er mai.

Pour son anniversaire, il était bienvenu de se faire des pépettes avec une 3D piège qui n'apporte pas grand-chose, devenant un mauvais artifice encore une fois (qui a pensé à La Menace Fantôme 3D là ?).

Quoi qu’il en soit, c’est l’occasion de le revoir dans une salle obscure, ou de le découvrir pour ceux qui ne l’ont jamais vu sur grand écran. Je peux vous assurer que revoir le T-Rex, et surtout l'entendre, est un distributeur à frissons.

« Qu’est ce qu’il y a là dedans ? King Kong ? »

Côté jeux vidéo, Jurassic Park, cet amour éternel, n’a pas été verni.

Les adaptations ont été nombreuses et globalement toutes ratées. Isla Sorna et Isla Nublar n’ont jamais eu le droit à leur Arkham Asylum.

À l’époque, les produits Jurassic Park avaient envahi les supermarchés et les consoles.

À défaut de qualité, c’est assez marrant de voir que ce film a laissé ses empreintes sur de nombreuses machines, vestiges de l’histoire vidéoludique. Ainsi nous avions eu des JP sur GameGear, Megadrive, GameBoy, NES, Super Nintendo. Je l’avais même sur mon Amiga 500 ! Sans oublier les bornes d'arcade !

Sa suite, sortie en 1997, a touché une tout autre génération de consoles, comme la Saturn, la Playstation, la Game Boy Color.

Le troisième, le plus mauvais, a été le seul à avoir des adaptations dignes de lui : à oublier.

Mais bon, quand on nous balance un nouveau carnivore, le Spinosaure, très loin de ce qu’il était vraiment (le bétail ne mangeait que des poissons et était incapable de se battre à cause de la fragilité de crête dorsale), où qu’on nous pond des Velociraptors mutants reliés entre eux par Bluetooth, faut pas s’attendre à mieux.

De temps en temps, des jeux Jurassic Park sortent encore. Il y a deux ans, Telltale Games, le studio qui a pondu le fabuleux The Walking Dead, a sorti un jeu similaire, mais moins bon, sur l’île aux dinosaures.

Actuellement, un petit jeu sur portables et tablettes vous propose de gérer une île et de claquer vos euros pour y arriver sans vous arracher les cheveux. Belle initiative, n'est pas ?

A côté des simples adaptations du film en jeux vidéo, n'oublions pas non plus que Jurassic Park a permis un retour en force des dinosaures dans d'autres jeux.

Dans les premiers Tomb Raider, Lara Croft n'affronte-t-elle pas un T-Rex curieusement ressemblant à celui de Spieldberg? Et Turok : Dinosaur Hunter, ce jeu mythique de la Nintendo 64, aurait-il vu le jour sans l'adaptation ciné des romans de Crichton ?

Evil Dead, la source d'inspiration

Très loin des dinosaures, il y a Evil Dead. Le premier est sorti en 1981 et a été réalisé par Sam Raimi, papa depuis des Spider-Man. Mais c'est surtout le trois, remake du premier, qui a marqué les esprits. Curieusement, cet "Evil Dead 3 - l'armée des ténèbres" est sortie la même année que Jurassic Park.

Ce film a marqué très profondément le cinéma horrifique. Plongée anxiogène dans les abymes infernaux, antre de la folie et du carnage, ce morceau de bravoure a inspiré de très nombreux films du même genre.

Hollywood nous balance un remake en mode teenagers campé par des acteurs aseptisés très loin du charismatique Bruce Campbell que tout le monde a oublié maintenant.

L’énorme influence de ce film se reflète également dans les jeux vidéo, et ceci en mettant de côté les adaptations du film en jeux. Prenons simplement des jeux qui n'ont sur le papier, rien à voir avec le chef-d'oeuvre de Sam Raimi.

Beaucoup s’en inspirent pour nous mettre les pétoches, sans pour autant l’assumer. Evil Dead a simplement dressé des codes que l’on retrouve maintenant un peu partout.

Dead Space, Alan Wake, FEAR, Slender, Resident Evil, Silent Hill, Half Life… Il y a un peu d’Evil Dead là dedans. Ce n’est d’ailleurs peut-être pas un hasard si le réalisateur du remake d’Evil Dead, Fede Alvarez, souhaite maintenant adapter le très célèbre jeu de Valve sur grand écran.

Ce 1er mai avait vraiment eu un petit goût particulier pour moi.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

8 commentaires

Mauti
Mauti - 02/05/2013 16h14

Ce n’est d’ailleurs peut-être pas un hasard si le réalisateur du remake d’Evil Dead, Fede Alvarez, souhaite maintenant adapter le très célèbre jeu de Valve sur grand écran.

Je - que QUOI O_O *s'étouffe*

Crasher
Crasher - 02/05/2013 16h32

C'est pas Evil Dead 2 qui est le remake du premier et Evil Dead 3 la suite du 2 ? 

Ptin faudrait que je remate tout ça je me souvient plus.

Elendil
Elendil - 02/05/2013 20h15

Le troisième, le plus mauvais, a été le seul[...]

Chacun ses préférences, mais là, je soupçonne l'auteur de ne pas avoir vu le 2 ! Probablement parce que tout le monde a dû lui dire qu'il fallait pas.

opelk
opelk - 03/05/2013 11h26

Je confirme : Evil Dead 2 est le remake du 1er. Autant le 1er est une serie B d'horreur classique, autant le 2 prend le parti de l'humour ce qui la fera devenir culte. 

C'est le mélange humour horreur qui fait l'originalité d'Evil Dead mais en voyant la bande annonce du dernier, j'ai peur qu'on ne retrouve qu'un film d'horreur. Surtout qu'on connait l'histoire, vu qu'il y a déjà 2 films qui la raconte (ED 1 et ED 2)

Par contre en interview Sam Raimi a déclaré ne pas penser à faire un ED 4. Le journaliste a insisté et Sam Raimi, sur le ton de l'humour a dit qu'il aura le temps d'y penser cet été car il aura du temps libre. On aura peut-être un 4 fait par Sam Raimi ^^ 

Crasher
Crasher - 03/05/2013 13h50

Apparemment le 2 est une suite/Remake du 1.
 
C'est vraiment une suite directe. Mais avec la meme trame de fond.
 
Je cite Wikipédia
 

le film commençant au moment exact auquel le précédent se termine, bien que pour diverses raisons, des scènes du premier aient été retournées pour faire office de flashbacks dans la suite(Note de Crash - en fait Sam Rayni n'avais pas les droits pour utiliser les images du 1er du coup il a du retourner les images). Plus tard, la propriétaire de la cabane et trois autres personnes arrivent

Donc grosso modo. Dans les 3 aucun n'est officiellemen un remake. Même si le 2 est un remake déguisé au final

Arkeon
Arkeon - 03/05/2013 17h39

Le 1 et le 2 se suive directement oui. Le 3 a pas grand chose a voir à part le Ash et le Necronomicon. Evil Dead 3 est le sous titre, Army of Darkness est le vrai nom du 3e faux opus donc :D

T'as une courbe d'humour quand tu suis les 3 partant du pas franchement marrant du 1er au vraiment n'imp du 3.

Crasher
Crasher - 03/05/2013 19h29

Le 3 est quand meme la suite directe du 2 aussi :D

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.