d

18 févr. 2015 - Axddict Hearthstone

Hearthstone à la conquête de l'e-sport

Hearthstone à la conquête de l'e-sport

En 2015, un nouveau format de compétition débarque sur les tournois Hearthstone : la Conquête ! Un format plus sympa pour les joueurs et les spectateurs et qui, on espère, reléguera le format actuel aux oubliettes.

Format « Last Hero Standing » ou « King of the Hill »

Jusqu’à maintenant, le format dominant dans les compétitions Hearthstone est celui du « Last Hero Standing ». Vous le connaissez sûrement, mais voici un petit résumé des règles :

• Les decks d'un joueur doivent être de classes différentes.
• Les classes sont annoncées à l’adversaire.
• En début de match, chaque joueur peut ban un deck de son adversaire.
• Les joueurs choisissent en secret le deck qu’ils vont utiliser lors de la première partie.
• Ensuite, seul le perdant change de deck.
• Le premier joueur à avoir perdu avec tous ses decks est éliminé.

Format « Conquête »

Les points identiques :

• Les decks d'un joueur doivent être de classes différentes.
• Les classes sont annoncées à l’adversaire.

Les différences :

• Il n’y plus de ban d’un deck adverse.
• À chaque début de partie, les joueurs choisissent en secret le deck qu’ils vont utiliser.
• Un deck qui gagne une partie ne peut plus être utilisé.
• Le premier joueur à avoir gagné avec tous ses decks remporte le match.

Conséquences

Annoncé le 31 janvier par Blizzard, le nouveau format Conquête sera utilisé dans les World Championships (WCS). En 15 jours, on a déjà vu la GosuCup et le RootGaming Invitational passer à ce format. Pourquoi ?

Déjà, l’absence de ban permet de voir tous les decks d’un joueur (sauf s’il s’entête à se faire latter la g*** avec le même deck tout au long du match). Elle est possible car un deck abusé ne pourra pas remporter le match à lui tout seul, il faudra bien amener 3 ou 4 bons decks. Grâce à ça, on verra aussi plus souvent les decks spécialement concoctés pour le tournoi.

Deuxième point important : avant un match, les joueurs n’ont jamais de certitude sur le deck de leur adversaire. Quand un joueur n’est qu’à une victoire de l’emporter, son adversaire connaît sa classe, pas son deck (On pourrait donc voir émerger un comportement où les joueurs essaient de finir le BO avec une classe qui dispose de plusieurs archétypes solides, comme le Démoniste). Cela devrait réduire drastiquement le nombre de contre-matchups, très peu intéressants à voir. Les decks de tournois devraient aussi se rapprocher des decks de ladder, qui se doivent d’être polyvalents. Plus de netdecking, Yes !

On peut aussi noter qu'un deck qui se fait rouler dessus sur une mauvaise sortie peut revenir pour avoir une autre chance de se mettre en valeur, et pour se venger !

Enfin, et c'est un avis personnel, je pense que gagner avec 3 ou 4 decks différents est aussi une meilleure démonstration de « skill » que de faire un 3-0 ou 4-0 avec un seul deck. Cela devrait améliorer la légitimité des vainqueurs, et donc la place de Hearthstone dans l’esport.

Et puis, « Conquête », ça me semble quand même vachement plus dynamique et positif que « Last Hero Standing » !

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

3 commentaires

Dvildoudou
Dvildoudou - 19/02/2015 15h23

Heartstone n'est pas un jeu e-sport, c'est juste un jeu de carte.

Pour faire un jeu e-sport, il faut que l'aléatoire soit réduit à sa plus simple expression, hors dans les jeu des cartes on peut "topdeck" à chaque tours et même avec un deck bien ficelé, on reste à la merci d'une première main pourrie.

De plus on peut aussi penser qu'un jeu e-sport doit requérir une certaine habileté mécanique, ce qui n'est pas vraiment le cas dans ce jeu pour tablette.

Enfin si il suffit de faire des tournois de jeux-vidéos avec qualif' online pour faire un jeu e-sport autant suivre les compétitions just-dance (GG au Brésil double champions du monde).

J'vous ai dis que j'aimais bien pinailler ?

Pitlou
Pitlou - 19/02/2015 17h58

Hearthstone peut devenir un jeu e-sport, puisque c'est un jeu. Je m'explique.

L'e-sport n'est pas et ne doit pas être régit comme les sports "classiques". Dans un sport classique, comme le football, les joueurs ont effectivement le plein contrôle des événements. Aucune variable d'aléatoire si ce n'est l'humain. On peut retrouver ce contrôle dans des jeux comme Counter-Strike ou Street Fighter. Or l'e-sport offrant des supports et des possibilités (quasiment) infinie, il est normal de voir apparaître une catégorie jouant avec une variable incertaine : la chance !

La chance, le hasard ou la glorieuse incertitude. C'est elle qui donne son intérêt a des jeux comme Hearthstone. Le fait de ne pas savoir quelle carte on va piocher, composer avec, espérer/redouter le top deck. Il faut embrasser cette voie pour apprécier ces injustices qui peuvent nous tomber dessus ou jubiler devant un retournement de situation qu'on n'osait espérer ! : D

L'habileté mécanique est moindre, voir inexistante, personne ne pourra le nier. Mais on s'en fout ! Car nous ne sommes pas là pour voir une exécution parfaite d'un combo ou une gestion incroyable d'un double front. Non, c'est un jeu de cartes. La réflexion se fait en amont (création du deck) et au tour par tour. Et le fait de voir un deck exécuté par notre joueur favori et pouvoir se dire : "Yeah, je vais faire pareil à la maison" sans passer 100 heures à s'entraîner est quand même moins frustrant. De plus, avec les extensions qui ne tarderont pas à venir, cela renouvellera l'expérience du jeu (ainsi que le porte monnaie de blizzard).

Dernier point, mais pas des moindre. OUI, il suffit de faire des tournois de jeux-vidéos avec qualification online pour faire un jeu e-sport !!! Bien sûr que ouiiiiii : ) L'e-sport est très récent, trop récent pour donner des limitations. Aucun jeu ne peut-être mis de côté pour d'obscurs raisons si l'engouement du public est là. Tant que nous, public, prenons du plaisir à voir des joueurs pros se mettre sur la gueule, et ce, peut importe le support, il y aura des compétitions.

Voilà, tout ça pour dire que j'aime pinailler aussi

Dayaktor
Dayaktor - 21/02/2015 01h09

C'est très bien dit, Pitlou.
Partir du principe qu'Hearthstone n'est pas un jeu eSport parce qu'il ne présente aucun aspect "exécution" ou "habileté", c'est avoir exactement le même raisonnement qu'une personne qui, ignorant tout de cette pratique, critiquera le jeu vidéo compétitif parce que "c'est des mecs devant leurs ordis, ils font rien d'autre que cliquer à la souris". Et dieu sait qu'ils nous énervent, les mecs qui peuvent lâcher ça !

Ne commençons pas à dresser des limites dans ce qu'est l'eSport aujourd'hui.
League of Legends est un jeu qui était raillé (en bonne partie par des trolls, il faut bien l'avouer) quand il s'est développé, parce que simple à comprendre et demandant bien moins d'APM et de maîtrise pour le joueur lambda que Starcraft. Lol n'est-il pas aujourd'hui le jeu définissant l'eSport ?

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.