d

25 juin 2016 - SpitFire StarCraft 2

HomeStory Cup XIII, une sévère mise au point

HomeStory Cup XIII, une sévère mise au point

Un mois après les WCS Spring Finals, la HomeStory Cup XIII est le premier tournoi important de ce début d'été. Il détermine les gros joueurs à suivre des prochains mois ; et des gros joueurs dans le tournoi, il y en a. Ce dernier regroupe une grande partie du top Européen (dont sept français) accompagné de trois canadiens et d'un coréen. Maintenant que la première phase de poule est terminée, des conclusions se profilent au loin et ce qu'on peut d'ores et déjà en dire, c'est qu'il y a du bon...et du moins bon.

Des visages connus
 


Nerchio finaliste des WCS Springs


A la fin de cette première phase de poule, une chose ressort massivement dans les résultats. La majorité des joueurs qualifiés pour le second tour, sont des joueurs ayant participé aux WCS Spring Finals. On retrouve ainsi Nerchio, ShoWTimeE, uThermal, Snute, Elazer ou encore Scarlett, premiers de leurs groupes, dans une forme encourageante pour la suite du tournoi. Tous ceux là ont montré une certaine régularité dans leur niveau de jeu. Masa, Bunny et Harstem, quant à eux, se sont qualifiés en prenant la deuxième place de leurs groupes.

Les habitués de la scène européenne qui n'étaient pas présent aux WCS comme TLO ou MaNa  se sont également qualifiés pour le RO16. Leur réussite est toujours rassurante, montrant qu'ils ne sont pas là pour faire de la figuration, mais pour gagner.
 


TLO, visage courant de la scène européenne


D'autres joueurs qualifiés comme HeRoMaRinE, jeune joueur de Mousesports, n'étaient pas qualifiés pour les WCS Spring Finals et sont moins connus du public. Néanmoins, HeRoMaRinE est un habitué de la HomeStory Cup et il a su s'imposer dans son groupe avec d'excellents résultats, et ce malgré la présence de joueurs comme TRUE,  vétéran coréen, qui ne prend que la deuxième place du groupe. Dans la même catégorie, on trouve souL, jeune talent de 17 ans, qui passe la première phase de poule en première place de son groupe, avec deux victoires sur le score sans appel de 3-1. Deux joueurs à suivre attentivement.

Mais si la majorité des grosses têtes européennes s'est qualifiée, et que quelques jeunes joueurs ont créé la surprise, qu'est-ce qui a rendu cette HomeStory Cup XII un peu stressante pour nous, français ?

Le dernier espoir
 


MarineLorD, seul français restant dans le tournoi


Nous l'avons dit, sept français participaient au tournoi. Eh bien, sur ces sept français, un seulement aura réussi à se qualifier pour le tour suivant : MarineLord.
Exit donc Dayshi, PtitDrogo, Stephano, Lilbow, DnS et FireCake !

En effet, alors que la France était le pays le plus représenté lors de ce RO32, elle finit par être sous-représentée en RO16. Ainsi malgré la performance de MarineLord, les bonnes games de Dayshi et PtitDrogo, la déception est certaine. D'autant plus que la France était considéré comme la nation la plus forte du monde depuis les Nations Wars 3, juste derrière la Corée et au coude à coude avec l'Allemagne.
 


PtitDrogo, gros joueur français de ce début d'année


Outre la qualification de MarineLorD, on remarquera un début de retour - en demi-teinte - pour Stephano, qui perd ses deux matchs sans prendre une game, un FireCake qui montre de moins en moins de motivation au niveau compétitif et un Lilbow pas très bien dans ses bottes de Napoléon. Toutefois, rien n'est perdu, MarineLorD est toujours en lice, et tous les espoirs français reposent maintenant sur ses épaules.

En cas de victoire du joueur Millénium, il se peut même que, dans les mois prochains, l'échec français à la HomeStory Cup XIII devienne une histoire que l'on racontera pour faire peur aux jeunes joueurs et les motiver.

Cette HSC XIII annonce un niveau très relevé pour la suite du tournoi. La plupart des gros joueurs des WCS Springs se sont qualifiés pour la suite du tournoi, des jeunes joueurs peuvent créer la surprise et les joueurs incontournables d'Europe sont là. 

Le tournoi est, certes, une sévère mise au point pour la France mais il nous reste un français à chérir pour la suite.
MarineLorD l'a déjà montré, il a du caractère, un ego capable de le transcender. Si un français est capable de déjouer les probabilités et de rouler sur n'importe quel top européen, c'est lui. Il lui faudra être concentré, calme, et utiliser ses meilleures armes : sa micro parfois incroyable et son agressivité.

Un MarineLorD bien motivé est capable de vaincre les plus grands titans ! Bref, un rendez-vous à ne pas manquer !  Sur notre chaîne StarCraft dès 14h ce samedi et 15h30 dimanche. 

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.