d

14 nov. 2016 - Perco StarCraft 2

HomeStory Cup XIV : L'esport comme à la maison

HomeStory Cup XIV : L'esport comme à la maison

Cette semaine, la HomeStory Cup revient pour une quatorzième édition chez nos confrères de TakeTV. Une compétition originale, où l’atmosphère compte plus que les résultats.

Un attroupement lors d’une HomeStory Cup ne signifie pas toujours qu’une partie de StarCraft est en train d’enflammer les participants ou que le tournoi prend un tour inattendu. Il se peut simplement qu’un nouveau « championnat » de « Looping Louie » se prépare sur un coin de canapé.

« Fête » vos jeux

« Looping Louie » est un petit jeu de société idiot et défoulant dans lequel un avion en plastique tournoie autour d’un axe, par-dessus les enclos à poules des joueurs, pour les faire tomber à moins qu’on ne le catapulte un peu plus loin, sur les poules du voisin par exemple. Lorsqu’il est joué par de grands enfants, une bonne rasade d’alcool accompagne chaque élimination.
 


Une partie endiablée lors de la HSC VI.


Lors d’une HomeStory Cup, nous ne sommes pas convaincus que l'alcool soit consommé avec modération, mais il l’est avec application. Ce qui est rassurant, c’est que personne ne conduit : tout le monde dort sur place, à Krefeld en Allemagne. Ici, pas de grand show sons et lumières, pas de scène gigantesque, pas de stadium rempli. Dennis « TaKe » Gehlen reçoit le monde chez lui et il entend bien que tous s’amusent.

Ah oui, c’est un tournoi de StarCraft II réunissant certains des meilleurs joueurs du monde, mais c’est presque un détail.

Chez moi c’est chez toi

La maison de TaKe est aussi son studio : TaKeTV. Si son entreprise couvre aujourd’hui d’autres jeux comme Heroes of the Storm ou Hearthstone ; sa compétition pluriannuelle de StarCraft II reste « le cœur et l’âme » de la start-up.

En 2010, TaKe n’accueille que quatre joueurs à la maison, et quatre autres jouent par internet. C’est la première HomeStory Cup, les moyens sont limités, la technique et le matériel un peu chiches, mais les bases sont déjà là : on s’amuse, on joue, les participants éliminés deviennent commentateurs de ceux qui restent en lice, on boit un coup entre les matchs, parfois pendant.
 


Un tournoi sérieux et professionnel.


Six ans plus tard, l’ensemble s’est un peu éloigné de cet amateurisme assumé et absolu mais l’esprit est resté. Les studios de TaKeTV ont déménagé un peu plus loin, toujours à Krefeld mais sur plus de deux mille mètres carrés de surface – un peu grand pour un appartement – les canapés sont plus neufs, les lumières plus travaillées. Qu’importe pour les habitués, c’est toujours chez TaKe et ils y ont leurs habitudes, inavouables pour la plupart. Ce qui se passe à la HomeStory Cup reste à la HomeStory Cup.

Home, sweet home

Reste que le tournoi, bien qu’il en émane toujours un parfum de colonie de vacances, réunit des joueurs européens, scandinaves, américains et coréens de haute volée. Ceux-là n’ont rien contre la rigolade mais derrière un clavier, l’instinct compétitif revient souvent en force. Contre toute attente, des parties mémorables s’y jouent lors de toutes les éditions.

C’est toute la force de l’événement : un numéro de funambule entre le talent et la détente. Finalement, ce n’est pas si loin de l’esprit des premières LAN qui ont enfantées l’esport d’aujourd’hui, et c’est bien le but recherché. On est bien obligé de reconnaître que TaKe a un talent d’hôte et d’organisateur qui fait que, chaque fois, la sauce prend. La HomeStory Cup a grandi, s’est un peu éloignée du coté totalement foutraque des débuts mais a conservé son caractère atypique, déluré.

Pour cette quatorzième fois, trente-deux joueurs invités ou qualifiés, par le biais de tournois satellites, vont se retrouver pour jouer à StarCraft II mais aussi pour retrouver des copains, faire la fête et se taquiner gentiment. Dans le lot, cinq français : MarineLorD, PtitDrogo, Dayshi, DnS et Stéphanoooo !  Du 17 au 20 novembre à 13h, l’ensemble des festivités seront retransmises en direct sur O’Gaming.

Pas besoin de mettre une tenue de soirée, c’est comme à la maison.
 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.