d

17 nov. 2016 - EpSyLoN StarCraft 2

HomeStory Cup XIV : les groupes du premier jour

HomeStory Cup XIV : les groupes du premier jour

La 14e édition de la HomeStory Cup sera, cette semaine, l’occasion de souffler la première bougie de Legacy of the Void et de jouer une dernière fois sur cette version du jeu, avant le nouveau patch.

Syndromes

C’est un bon nombre de syndromes qui peuvent, à cette période de l’année, atteindre les joueurs qui participeront au tournoi organisé par les Allemands de TakeTV.

D’abord le syndrome post-BlizzCon. La HomeStory Cup XIV est un tournoi qui a un peu le cul entre deux chaises, entre deux saisons. Ce qui laisse un gros point d’interrogation sur le niveau d’entraînement des joueurs, Européens comme Coréens.

Ensuite, vient le syndrome post-traumatique de la disparition de la Proleague, que la VSL tente de soigner par injections directes de skill, en nous offrant par exemple des affrontements Solar contre ByuN. Une maladie qui touche surtout les joueurs KeSPA, peu habitués à jouer sans équipes, à disposer d'autant de liberté.

Sans compter le syndrome « Lilbow ». Le nouveau patch sort dans une semaine et déjà certains joueurs, notamment les Terran français, ont annoncé qu’ils attendraient la nouvelle version du jeu avant de s’entraider intensivement.

À cela il faut ajouter un temps pluvieux et – tradition de la HomeStory Cup oblige – une tendance des joueurs à prendre une cuite chaque soir, et l'on se retrouve à ne plus trop savoir quel pourra être le niveau des joueurs.
 


Tous droits réservés : Disney / Pixar


Faut-il être inquiet ? Pas du tout ! C’est le moment parfait pour qu’un joueur se lève et nous surprenne, qu'il redouble d’efforts face à la facilité et enchaîne partie sur partie pour contredire les médisances d’un rédacteur O'Gaming. Cette HomeStory Cup, c’est le tournoi des travailleurs, des gens qui se lèvent tôt et qui jouent tard.

Premier jour, premières larmes

Groupes A et B

Dans le groupe A, Harstem – le champion en titre – fait face à deux Coréens : Rogue et aLive. Pas de chance ! Cependant il peut légitimement espérer accrocher Rogue, qui n’a pas fait une aussi bonne saison que l’an passé et a très peu joué dernièrement. La dernière sortie du Coréen s'est soldée par un 0-4 en KeSPA Cup, où il n'a pris aucune carte face à Neeb et ByuN. Quant à Zanster, le quatrième larron, il ne semble pas faire le poids pour espérer survivre à ce groupe.  

Pour le groupe B, TY, même avec une main dans le slip, devrait se défaire sans difficulté de tous ses adversaires. Face à lui, HateMe, joueur RomandyGaming, qualifié honorable de cette édition, et Socke, ex-champion Allemand qui peine à avancer en Go4, se disputent le titre de joueur le plus faible de cette HomeStory Cup. Namshar, timide révélation de cette année sur LotV, devrait prendre la seconde place et peut être même forcer TY à poser sa main sur le clavier.
 


S’il est concentré, Harstem peut se sortir de son groupe et continuer à se battre pour son titre.
Photo : Pierre Yves Laroche / DreamHack

 

Groupe C

À choisir entre deux demi-finalistes – malheureux – de la BlizzCon, Scarlett et uThermal auraient sûrement pris Elazer. Pas de chance, ce numéro là ce sont nos deux français, Dayshi et DnS, qui l’ont tiré dans le groupe H de demain. C'est donc un Stats en pleine forme qu'ils affrontent. Le Coréen, très solide cette année devrait même s’imposer et laisser se faire le match canado-néerlandais.

Deux facteurs incitent à penser que c’est la Dame du Swarm qui pourrait s’imposer. D’abord, elle avait encore récemment des échéances à assurer (notamment une qualification pour les World Cyber Arena en Chine) et arrive donc bien entraînée. Ensuite parce qu’uThermal a montré un bon niveau lors de l’International TopDogs, de quoi imaginer qu’il s’entraîne plutôt sur la nouvelle version du jeu et a déjà la tête ailleurs. Dernier invité de ce groupe, l'américain PandaBearMe devrait, sauf énorme surprise, se contenter de faire de la figuration.
 


Scarlett à la DreamHack Montréal. 
Photo : Pierre Yves Laroche / DreamHack

Groupe D

En voilà un groupe serré ! Outre Patience qui a brillamment réussi son retour en Corée et sa saison sur Legacy of the Void et devrait s'imposer, les trois autres compétiteurs vont jouer la seconde place dans un mouchoir de poche. Kelazhur vient de se défaire – pour gagner son voyage aux World Cyber Arena en Chine – de Scarlett et de MajOr. Voilà qui est de bon augure pour l’Américano-Brésilien. Lambo n’a jamais été brillant mais jamais très mauvais non plus, et l’Allemand joue à domicile. Tous peuvent inquiéter notre Français, le fameux PtitDrogo. Notre représentant de la baguette a toutes ses chances s’il a conservé son niveau de la BlizzCon, celui qui lui a permis de sortir Snute et de s’incliner sans rougir face à Dark et Stats. Sans relâchement majeur, Drogo peut se sortir de ce groupe et jouer samedi.



Sourire aux lèvres pour le Français, s’il parvenait une nouvelle fois à briller !
Photo : MyInsanity


Pour soutenir PtitDrogo et assister à ces quatre premiers groupes d'une compétition à l'ambiance devenue mythique, rendez-vous dès 13h aujourd'hui, en direct sur notre chaîne StarCraft II.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.