d

14 mai 2015 - Matthieur Hearthstone

HS versus : Sylvanas et l'Empereur Thaurissan

HS versus : Sylvanas et l'Empereur Thaurissan

Chaque semaine, O'Gaming comparera, pour vous, deux cartes assez similaires et bien connues de tous, afin de mettre en évidence le rôle de celles-ci, mais aussi leurs forces et leurs faiblesses, afin de pouvoir toujours mieux les maîtriser.

Nous allons, aujourd’hui, nous intéresser à Sylvanas Coursevent et à l’Empereur Thaurissan, qui sont deux cartes relativement similaires du fait qu’elles ont les mêmes statistiques, 5/5 pour 6 de mana. Elles ont, en revanche, des effets très différents et donc un intérêt qui n'est pas non plus le même.

Sylvanas Coursevent et l'Empereur Thaurissan : le duel

Sur le papier, ce sont des statistiques très correctes, seules quelques cartes font mieux, mais ce sont principalement des cartes de classes comme l’Elémentaire de feu. Ce qui fait la principale force et donc l’intérêt de ces cartes, ce sont leurs effets. Revenons rapidement dessus.

Sylvanas Coursevent : Râle d'agonie : prend le contrôle d'un serviteur adverse (aléatoire).

Empereur Thaurissan : À la fin de votre tour, réduit de (1) cristal le coût des cartes dans votre main.

Néanmoins, ces cartes ont des forces et des faiblesses. Tout d’abord, l’une des premières faiblesses de Sylvanas, par rapport à l’Empereur Thaurissan, c’est que sa capacité est un Râle d’agonie, ainsi elle est très sensible au silence, alors l'effet de Thaurissan sera activé au moins une fois, ce qui permet déjà de le valoriser. Ensuite, pour que Sylvanas puisse prendre le contrôle d’un serviteur adverse, il faut que votre adversaire ait un serviteur ! Vous ne pouvez donc pas la poser sur une table vide car elle aura beaucoup moins d’impact, Thaurissan est meilleur sur ce plan. Cependant, dès que l’on parle d’un board rempli, c’est une autre affaire car c’est là que l’effet de Sylvanas peut faire parler tout son potentiel, encore faut-il ne pas récupérer une carte trop faible, mais cela dépend du hasard, ce n'est pas notre affaire, quoi que, on peut considérer que devoir compter sur le hasard est une faiblesse.

Une fois jouée, une carte comme Thaurissan sera la cible principale de votre adversaire car il ne peut pas se permettre de le laisser réduire le coût de vos cartes éternellement. À moins d’avoir un autre serviteur avec Provocation, il sera simple à éliminer, mais aura au moins le mérite de demander des sacrifices de la part de votre adversaire et de sauver quelques-uns de vos points de vie. Pour Sylvanas, c’est moins évident, à moins d’avoir un moyen de la suicider, votre adversaire peut faire le choix de la laisser, c’est vrai que, mis à part ses 5 points d’attaque, elle ne représente pas une menace si importante que ça.

La conclusion

En somme, Sylvanas et Thaurissan sont deux cartes très fortes mais avec des rôles différents. Thaurissan a un impact quasiment immédiat sur le jeu, il trouvera donc plus facilement sa place dans un deck midrange ou combo qui ne peut se permettre de trop attendre. On l'imagine, par exemple, très bien dans un Chaman ou un Druide Charge. Sylvanas est une carte plus lente dans le sens où son impact sur la partie n'est pas instantané et dépend de certaines circonstances. Elle sera plus souvent jouée dans des decks contrôles, comme Guerrier, qui peuvent facilement temporiser et attendre des conditions optimales pour jouer une carte comme celle-ci.

La question du remplacement des cartes légendaires est souvent assez difficile car elles sont généralement bien meilleures que les cartes de rareté inférieure. Ici, si l'on n'a ni Sylvanas Coursevent ni l'Empereur Thaurissan, on peut, par exemple, utiliser à la place un Golem céleste piloté, carte très solide et relativement polyvalente, un Commandant d'Argent, qui n'apportera qu'un intérêt purement offensif, ou encore un Marche-soleil, pour vous défendre. Plus situationnel, l'Elémentaire de givre peut aussi trouver sa place dans certains decks.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

3 commentaires

sapheron
sapheron - 15/05/2015 12h29

Un article vraiment intéressant, surtout pour pour ceux qui ne veulent pas simplement copier coller les deck pro :)

Doucluffy
Doucluffy - 15/05/2015 20h16

J'adore ce concept :3

Matthieur
Matthieur - 15/05/2015 22h55

Merci à vous deux, un article de ce genre sortira chaque jeudi ! Mon but est de prendre les cartes deux par deux afin de les analyser et des les comprendre afin que ça serve pour du deckbuilding, dans l'optique que, comme tu le dis sapheron, ceux qui ne veulent pas simplement copier des decks de pro puissent avoir des alternatives.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.