d

18 nov. 2016 - Zehir StarCraft 2

HSC XIV : les groupes du second jour

HSC XIV : les groupes du second jour

Premier tournoi offline post-Blizzcon – et probablement l'un des derniers avant un gros patch de Blizzard qui va engendrer un changement majeur des unités du jeu – cette HomeStory Cup XIV s'annonce comme une fête d'adieu pour Legacy Of The Void 1.0. Amoureux des tankivacs ou des ultralisks +7 d'armure, profitez bien des ultimes instants de cette méta.

Deuxième jour de compétition pour cette HomeStory Cup XIV. Les groupes E (Neeb, Snute, HeRoMaRinE et Stephano), F (Solar, SortOf, MaNa et DeMusliM), G (sOs, MarineLorD, TLO et Bly) et H (Zest, Elazer, DnS et Dayshi) sont à suivre ce vendredi 18 Novembre à partir de 13h sur O'Gaming TV.
 

Groupe E : le meilleur foreigner SC2.

Ce groupe E nous offre une explication entre trois joueurs généralement considérés comme les meilleurs foreigners – sur leur extension respective. Chaque Français se souviendra de la glorieuse période de Stephano entre 2011 et 2012 sous Wings of Liberty. Snute, lui, a brillé principalement pendant Heart of the Swarm : extension pendant laquelle il a pu battre régulièrement des tops joueurs Coréens, événement encore assez rare à l'époque. Neeb quant à lui, est très performant depuis Legacy of the Void et a même été le premier foreigner à gagner un tournoi Starcraft 2 en Corée. Le dernier joueur, HeRoMaRinE, occupe le plus souvent les seconds rôles – à l'exception de sa demi-finale aux WCS Summer 2016.

 


C'était en 2012, aux WCS Europe, mais Stéphanoooo reste le meilleur joueur du monde
(Catégorie «plus de 1,5 grammes»). 
Photo Helena Kristiansson / DreamHack

 

Fort en personnalité très appréciées de la scène, ce groupe E ne laisse pas beaucoup de place aux surprises, tant les récentes performances divergent. L'année 2016 a été très régulière pour Snute et Neeb, et la première place devrait logiquement se jouer entre ces deux là – avec un avantage pour Neeb, fort de son top 8 à la Blizzcon.  Le Terran allemand, HeRoMaRinE, pourrait venir jouer les troubles fêtes – en cas de raté des deux favoris – mais on a un peu peur pour notre Français Stephano. Malgré sa participation prochaine aux World Electronic Sports Games – acquise en territoire Africain dans un qualifier peu relevé – le Zerg français est bien loin de sa grande époque. 

Mais bon sang, c'est Stéphanoooooo ! Et quand Stéphano joue, il se passe toujours quelque chose. Peut être nous réserve-t-il quelques surprises ou builds dont il a le secret ! Dans le pire des cas, nous suivrons les aventures de Stephano dans les activités et concours annexes de cette HomeStory Cup – ou tout simplement sur le canapé de Take tout au long du week-end.
 

Groupe F : Solar, tourner la page de la Blizzcon.

Troisième de la saison 1, puis vainqueur de la saison 2 de la StarLeague, Solar a réalisé une excellente année 2016 – uniquement ternie par son élimination pendant la phase de groupe de la Blizzcon. Si le voir finir dernier de son groupe Blizzcon était une surprise – éliminé par Elazer et Nerchio – le voir à une autre place que la première à la fin de ce groupe en serait une bien plus grande. En effet, les autres joueurs sont très discrets, particulièrement depuis Legacy of the Void où seul SortOf aura réussi à atteindre une demi-finale : à la DreamHack de Valence. Le Polonais MaNa peine à se démarquer même sur la scène nationale, où les premiers rôles sont le plus souvent pour ses compatriotes Zerg Nerchio et Elazer. En ce qui concerne DeMusliM, il est maintenant plus habituel de retrouver le Terran anglais en compétition en zone de cast, plutôt que parmi les joueurs. 

 


Solar doit se ressaisir.
Photo Shayla

 

Si la première place semble promise à Solar, le combat pour la seconde place reste très indécis. Les trois autres joueurs peuvent se qualifier, et prédire le résultat s'avère compliqué tant nous manquons de données récentes sur ces trois joueurs. Cependant, SortOf n'était pas invité dans ce tournoi, et a dû se frayer son chemin tout seul pour cette HomeStory Cup : à travers le premier qualifier EU, en battant des joueurs comme Kas. Il est donc certain que le Zerg suédois est prêt pour le combat et part ainsi avec un léger avantage sur MaNa et DeMusliM.
 

Groupe G : Un groupe créatif et explosif !

Adeptes des stratégies peu communes, ce groupe est fait pour vous ! Vous aimez la « protosserie » ? Nul besoin dans ce cas de vous présenter sOs ! Le Protoss coréen de chez Jin Air Green Wings – une des seules équipes Coréennes rescapées – surprend souvent par des stratégies uniques dont lui seul à le secret : une version Coréenne de Has, mais qui fonctionne. Malgré son absence à la Blizzcon, son année 2016 reste excellente puisque le double champion du monde a terminé à la deuxième place de la dernière GSL. Le Zerg Bly, est tout autant explosif que sOs, dû à son style de jeu très agressif et cheesy. Bly aime les proxy hatchs, et il est plus probable de le voir jouer cette stratégie encore une fois, plutôt que de le voir partir en late game. Le Zerg ukrainien n'est cependant pas à sous-estimer – malgré sa discrétion depuis sa deuxième place à la DreamHack Leipzig – il peut depuis peu s'entraîner avec un nouveau joueur de première classe dans son équipe : puisqu'il s'agit du champion du monde en titre, Byun. Le troisième joueur de ce groupe, le Terran français MarineLorD a toutes ses chances de se qualifier pour le prochain tour. En commençant l'année par une énorme performance en finale des Nation Wars contre la Corée, MarineLorD a impressionné et, même si le reste de l'année est assez calme pour lui, il est tout de même allé chercher une deuxième place à la DreamHack de Valence. Le dernier joueur TLO est en panne de résultats depuis 2014, et même si les casters ne manqueront pas de souligner le style très « créatif » de TLO pendant ce tournoi, le Zerg allemand a finalement peu de chances de passer son groupe.

 


sOs n'a pas encore étanché sa soif de victoire.
Photo Shayla

 

C'est donc un match des deuxièmes places dans ce groupe. Match qui devrait tourner à l'avantage de sOs, et dont TLO ne devrait pas ressortir. Si une victoire contre sOs est bien entendu possible pour les deux autres, ils devraient cependant batailler pour la seconde place du groupe. Les deux joueurs se sont déjà affrontés sur O'Gaming TV : dans un Bo31 qui avait largement tourné en faveur du Français – victoire 28 à 3 – le style plus solide et classique de MarineLorD ne laissant aucune chance à Bly. Le Français devrait donc sortir de son groupe, probablement à la deuxième place et ainsi continuer le tournoi. 
 

Groupe H : Les Français au rendez-vous?

Un groupe, quatre joueurs, deux places qualificatives et deux Français. La situation semble optimale pour nous autres, adeptes de la Baguette. Mais TaKe ne l'entendait pas ainsi et a envoyé deux grosses brutes dans le groupe pour leur barrer le chemin. Le premier, Zest, a connu une année en dents de scie. Après sa victoire dans la première GSL de 2016, le Protoss ex-KT Rolster a déçu pendant la suite de l'année ; avant de se réveiller pour la Blizzcon, où il ira jusqu'en quart de finale. Le Protoss cherche activement une nouvelle équipe, et remporter un tournoi serait une excellente manière pour lui de gagner en visibilité. Le second, Elazer – souvent sous-estimé – a été très régulier en 2016, puisqu'il a gagné des points WCS dans chaque DreamHack et tournois WCS avant de briller à la Blizzcon : réalisant la meilleure performance foreigner en finissant dans le top 4. Le Zerg polonais est en forme, et compte bien continuer sur cette voie.

 


DnS, un nouveau représentant français parmi l'élite !

 

La tâche semble très difficile pour nos deux frenchies : en effet Dayshi est absent des tournois Européens depuis 2014 et DnS a très peu d'expérience sur la scène Européenne. Tout n'est pas perdu cependant, la dernière performance de Dayshi était à la HomeStory Cup avec un top 4 et avait déjà été une surprise à l'époque. De plus, d'après sa page Liquipedia, Dayshi aurait avoué mieux jouer après avoir bu, ce qui est un très gros avantage dans un tournoi comme la HomeStory Cup ! Quant à DnS, ses performances viennent surtout de la scène nationale, avec de multiples victoires en Underdogs : c'est maintenant à lui de se faire une place sur la scène Européenne – et pourquoi pas dès ce tournoi ? Zest et Elazer restent les grands favoris de ce groupe, mais un exploit est toujours possible sur Starcraft 2 ! La réponse vendredi en fin de journée!

Ces groupes sont à suivre en direct, à partir de 13h, sur O'Gaming TV.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.