d

23 mai 2018 - Morgot League of Legends

« Ici, la foule est passionnée » (Guillaume Rambourg, directeur général de Riot France)

« Ici, la foule est passionnée » (Guillaume Rambourg, directeur général de Riot France)

À l'occasion du MSI, nous avons rapidement pu échanger quelques mots avec Guillaume Rambourg.

Il est à la maison, à Paris. Pour celui qui dirige le bureau français de l'éditeur américain, c'est forcément un moment particulier que ce MSI dans la capitale. Notre ami Antoine « Morgot » a pu poser quelques questions à Guillaume Ramboug.

 

Peux-tu te présenter, présenter Riot ?

Je travaille chez Riot depuis deux ans et je travaille dans le jeu vidéo depuis maintenant dix ans. Riot Games est un développeur et éditeur de jeux qui existe depuis dix ans. Nous avons un titre, lancé il y a bientôt huit ans et qui est joué par plus de 100 millions de joueurs tous les jours dans le monde. En 2017 nous avons créé un bureau français à Paris dont je suis le directeur général.

 


Guillaume Rambourg


Créer un bureau de Riot en France, cela montre l’importance de la scène française pour Riot ?

Oui, totalement. Au début nous avions un bureau paneuropéen à Dublin, mais concrètement, pour un pays comme la France, on avait une toute petite équipe. Pour changer de calibre, la décision a été prise de se rapprocher des joueurs pour pouvoir faire plus pour eux en créant un bureau à Paris.

 

Paris, c'est un lieu important pour Riot et pour l’e-sport ?

Effectivement, la France est un territoire historique du jeu vidéo et à une très forte communauté de joueurs de LoL. L’e-sport est une pratique qui s’est créée à l’échelle mondiale à la base, puis continentale. Le plan local s’est développé ensuite et nous on veut créer et structurer un tissu national. Pour rapport au choix d’une ville hôte, on en parle avec mes collègues américains, la foule ici est passionnée et l’expérience en live est géniale et se ressent également sur le stream.

 


Le meilleur public du monde
Photo : O'Gaming

 

Que penses-tu du partenariat entre Riot et O’gaming sur ce MSI?

C’est le fruit également de la création de notre bureau France, on peut travailler directement ensemble sur de plus gros projets qualitatifs. On peut les mettre plus en avant, ils ont fait beaucoup pour LoL en France et on trouve juste de renvoyer l’ascenseur.

 

L’e-sport et les Jeux Olympiques, c'est une histoire qui avance ?

Pour remettre un peu de contexte, je fais partie de l’association France Esport et je représente les éditeurs. On a eu des discussions avec Paris 2024 pour comprendre les critères d’éligibilité et les discussions vont d’ailleurs reprendre prochainement. Effectivement, s’il y a l’opportunité d’avoir LoL aux JO, on le fera. On a, par exemple, annoncé cette semaine qu’il y aura du LoL lors des prochains jeux asiatiques. On pense que tout athlète a envie tôt ou tard de représenter son pays. Si on peut créer ce sentiment de fierté nationale chez les joueurs de LoL, on n’hésitera pas. 

 

En attendant de voir si, un jour, existeront des médaillés d'or sur League of legends, les équipes de Riot continuent de travailler sur les prochains évènements internationaux, la reprise des ligues continentales et sur d'autres jeux... sans date précise de sortie, bien entendu.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.