d

24 févr. 2018 - Zehir StarCraft 2

IEM Katowice : Scarlett invincible ?

IEM Katowice :  Scarlett invincible ?

Récemment titrée aux IEMs PyeongChang en marge des Jeux Olympiques, Scarlett arrive dans ce tournoi comme l'une des favorites pour le titre.

Après avoir enfin passé le premier tour de la GSL, éliminant Rogue sur son chemin, Scarlett apparaissait comme l'une des joueuses à surveiller cette année. Cependant, à peine deux semaines plus tard, elle ratait complètement ses WCS Leipzig, ne parvenant pas à sortir de son premier groupe. 

Peu importe, la Canadienne, qui s'entraîne actuellement en Corée, a pris sa revanche aux IEMs PyeongChang en dominant le tournoi et même le favori sOs en finale (Article de l'Equipe)

Loin d'être favorite dans son second groupe de GSL, Scarlett le franchit pourtant sans difficulté en battant Zest et en éliminant même INnoVation, pourtant le plus sérieux prétendant au titre. 


Scarlett, peu après sa qualification pour les Ro8 de la GSL
Source : Leimmia

Ses performances jusque-là sont dignes de celles de Neeb ces deux dernières années et, tout comme le Protoss américain, Scarlett a su tirer profit de son point fort pour arriver jusqu'ici, un jeu agressif et agrémenté de all in.

Ce sera le principal risque pour Scarlett durant ces IEMs. Si elle ne diversifie pas son jeu, elle deviendra vite trop prévisible et pourrait rapidement être contrée. Son chemin sera long puisqu'elle ne s'est pas qualifiée pour le tournoi et devra donc passer par un arbre de qualification pour espérer valider son ticket. 

Un nouveau format

Quatre arbres de qualification à double élimination de seize joueurs offriront chacun trois places pour le tournoi principal, pour rejoindre les douze joueurs déjà qualifiés. Parmi les prétendants à la qualification, on retrouve :

Le top coréen

Les Terrans TY, Ryung, Maru, Bunny, et Cure, les Protoss Stats, Trust, Billowy, Trap, Patience, Hurricane, Zest et Creator et enfin les Zergs Solar, TRUE, Leenock, soO, Losira et RagnaroK seront de la partie. Ces vingt joueurs espéreront rejoindre les huit Coréens déjà qualifiés pour le tournoi principal. Une vrai déferlante donc, qui rappellerait presque le bon vieux temps des DreamHacks remplies de Coréens, écrasant sans aucune difficulté, tout espoir foreigner.

Le top foreigner

Seront présents les Terrans HeRoMaRinE, Kelazhur et SpeCial, les Zergs Bly, Scarlett, Serral, Zanster, Namshar, Snute et TLO et les Protoss MaNa, Harstem et Neeb. Trois des meilleurs foreigners actuels joueront leur qualification pour démontrer leur suprématie sur la scène hors Corée. Neeb, sans conteste le meilleur en 2017, se voit maintenant rattrapé par Serral, déjà victorieux aux WCS Leipzig et Scarlett, en pleine forme en Corée.


Serral vient de gagner son premier tournoi en 2018
Source : StarCraft esport Photo : Adela Sznajder / Dreamhack

Nos Frenchies

Quatre joueurs français représenteront les couleurs de la baguette lors de ces arbres de qualification : Dayshi, DnS, PtitDrogo et Stephano. Le moins que l'on puisse dire, c'est que le sort n'a pas été très clément pour nos français. En effet, Stephano et DnS doivent s'affronter dès le premier tour, tandis que le vainqueur affrontera probablement le Coréen Stats.

Pas mieux pour PtitDrogo, également dans le même arbre, dans lequel il devrait affronter Maru dès le deuxième tour. Leur meilleure chance reste donc l'arbre de repêchage dans lequel une seule place sera à prendre, contre au moins deux Coreéns : Maru ou Stats, ainsi que TY ou Ryung.

Encore moins de chance pour le dernier français Dayshi, qui hérite du Protoss Zest dès le premier tour. Un éventuel passage par l'arbre de repêchage serait également bien compliqué face à de nombreux Coréens et de très bon foreigners.

Le séjour coréen de Dns, Stephano et PtitDrogo pourrait bien les aider à réaliser un exploit dans cette petite répétition, en plein milieu de la phase de vote pour les Nation Wars V.


Battre la Corée ? Les Français l'ont déjà fait en finale de Nation Wars III

Les groupes

Quatre groupes de six joueurs ont déjà été partiellement formés, avec trois joueurs déjà qualifiés dans chaque groupe auxquels viendront s'ajouter les douze rescapés des arbres de qualification. Côté coréen, on a envoyé l'artillerie lourde avec Impact, Dark, Rogue, Dear, Classic, sOs, GuMiho et INnoVation, tandis que quatre joueurs européens sont également déjà qualifiés, démontrant, s'il en était encore besoin, la supériorité de l'Europe sur L'Amérique avec ShoWTimE, Nerchio, uThermal et Elazer.

Le format « round robin » sera utilisé. Ainsi, dans chaque groupe, tous les joueurs s'affronteront en Bo3, à la suite de quoi, le premier se qualifiera directement pour les quarts de finale, tandis que les deux suivants devront jouer un match de barrage pour espérer y accéder. 

Ces groupes s'annoncent déjà très relevés. Nous connaissons déjà trois des six joueurs dans chacun des groupes et la liste des participants à l'arbre de qualification justifierait de poser plusieurs jours de congé pour ne rien rater. 

Et ça tombe bien, car l'intégralité des IEMs Katowice est à suivre en direct sur O'Gaming TV. Lundi et mardi de 11 heures à 21 heures pour les quatre arbres de qualification. De jeudi à samedi de 12 heures à 22 heures pour les groupes et le Ro12 et le Ro8 et enfin dimanche de 12 heures à 16 heures pour les demi-finales et la finale. 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.