d

18 mars 2014 - Stabillo StarCraft 2

IEM Katowice: sOs gagne au loto

IEM Katowice: sOs gagne au loto

Avec 100 000$ en guise de récompense pour le vainqueur et rien pour les autres, l'ESL innove et a pris un gros pari avec ces IEM Katowice. Au final, ces IEM ont été un franc succès. De belles games, de la tension et même une touche de drama. Retour sur un tournoi vraiment pas comme les autres.

Un riche, trente et un pauvres

sOs avait déjà fait sauter la banque en remportant les WCS World à la surprise générale fin 2013.

Visiblement, sOs n'est pas du genre à sortir de chez lui pour regarder les fleurs. Son truc, c'est de jouer pour gagner de l'argent. Beaucoup d'argent. En deux tournois, le Protoss - qui compte plus de défaites que de victoires en Proleague - remporte 200 000$. Incroyable. Un coup à se renommer $O$.

Plus qu'un skill au-dessus de la moyenne, la victoire de sOs est la victoire du mindgame. Le protoss de Jin Air Green Wings a rappelé à tous que Starcraft II était un jeu de stratégie où la prise de risque pouvait être présente et où le mindgame était primordial pour s'imposer. Non, celui qui a gagné ce week-end n'est peut-être pas le plus doué, mais il a été le plus malin. Au jeu du PvP où la chance est primordiale, sOs est le plus fort et prend le pactole.

Son style de jeu a été extrêmement varié. Après avoir envoyé Jjakji au tapis grâce à une composition hallucinante basée sur du phénix-collosse suivi de porte-nerfs, sOs frise le génie en finale en faisant non pas un proxy 2 gates face à herO mais deux proxy 2 gates d'affilé malgré l'enjeu énorme. Déboussolé par tant d'audace, l'excellent Protoss de CJ Entus s'incline et repart de Pologne les poches vides et la tête pleine de regrets.

herO a été excellent jusqu'en finale en se débarrassant de Polt, San et HyuN.

La seule déception sera donc cette finale en PvP, la troisième en quatre tournois principaux en 2014. Après un tournoi d'une qualité vraiment époustouflante, le pauvre PvP ne fera pas rêver, tranche avec les parties de la veille et tombe quelque peu comme un cheveu sur la soupe. 

Un niveau de jeu excellent, les Zergs en difficulté

Un seul Zerg a connu la victoire. Life s'impose face à Rogue - pourtant premier du ladder coréen depuis de longues semaines -et signe la seule victoire Zerg du tournoi. Le jeune coréen de l'équipe Startale n'ira pas plus loin puisqu'il sera sorti par Taeja au tour suivant après avoir fait péter ses propres banelings gratuitement à deux reprises lors d'un magnifique Best-of-5...

Au rayon des fails dans les représentants de l'Essaim, le nouveau joueur CMStorm Revival a fait pleurer ses fans face à Jjakji en seulement quelques secondes d'inattention...

Le cauchemar de n'importe quel zerg...

Pire, Jaedong échoue dans l'Open Bracket, sorti par l'allemand HasuObs. Tragique... Et comme ce n'est pas le week-end des Zergs, HyuN s'incline face à herO lors du premier tour. 

Ceci étant dit, ces IEM regroupait les meilleurs joueurs du monde et l'ambiance fut tout simplement exceptionnelle avec une salle pleine à craquer. 

Une bonne dose de drama

Naniwa forfait au premier tour

Pourtant, la compétition commençait très mal. Premier jour, le premier drama arrive. Le spécialiste du genreNaniwa avait annoncé ne pas avoir touché au jeu depuis un mois juste avant ces IEM. Apparemment dégoûté par le jeu, le Suèdois semble avoir préparé sa retraite ce week-end. 

Sur Daedalus, le génial Protoss s'engage dans un proxy gate face à Polt. Comme à son habitude, le Terran scoute et découvre le pot au rose. Il wall l'entrée de sa base et se protège facilement face à la vacherie préparée par le Protoss. Ce dernier quitte la game en se plaignant du son. Encore un drama de plus pour un joueur qui divise toujours plus la communauté par son talent et son comportement.

Teamliquid dépêche donc un émissaire pour tester le son. Négatif, on n'entend rien depuis la box du joueur. Les études du jeu du Terran prouve même qu'il a l'habitude de scouter ainsi. En pleine rage et se sachant hors de forme, il est possible que le Protoss ait trouvé une fin de carrière adéquate à sa carrière en jetant l'éponge avec ce forfait au premier tour sans montrer réellement l'état de son jeu...

Même si l'excuse du son est vraie, alors pourquoi s'aventurer dans un proxy gate? Souhaitait-il déclencher un drama et éviter de jouer?

Naniwa, vers la fin de sa carrière?

Taeja annonce être proche de la retraite

Habitué aux victoires, Taeja s'est emporté à la fin de la compétition en annonçant une retraite très proche. Embêté par ses poignets depuis très longtemps, chaque amoureux de Starcraft II espère que le Terran ne pensait pas ces mots et compte nous enchanter pendant de longs mois encore... Son match l'opposant à Life fut superbe.

Taeja, joueur fabuleux capable d'embraser les foules.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

7 commentaires

AntoineRvr
AntoineRvr - 17/03/2014 20h07

NaNiWa n'a pas été le seul joueur à dire qu'on entendait la foule de l'intérieur des box. D'autres l'ont aussi dit mais pas trop fort, seulement à des journalistes (notamment Thooorin https://twitter.com/Thooorin/status/444748974411767808) sur place en off. NaNiWa n'a pas eu la bonne réaction mais ça ne change rien au fait qu'il y a eu des problèmes à ce niveau là. Thooorin l'explique bien, même quand des joueurs voyaient un écran géant avec ce qui se passait dans des compétitions, ils ne pouvaient rien dire, il y a trop de pression sur les joueurs avec le public sur place, les organisateurs, etc.

Pour en revenir à la compétition, entre nous, j'avais beaucoup plus vibré aux IEM Cologne qu'à la finale mondiale de Katowice. Comme quoi, brandir 100000$ pour le vainqueur sans laisser la moindre miette aux autres, c'est pas la solution miracle pour avoir un maximum de spectacle.

DownThemAll
DownThemAll - 17/03/2014 20h48

Merci pour l'article, Stabillo, mais un peu d'objectivité aurait été bienvenue, au lieu de cracher sur Naniwa comme les autres.

Il est clair que pendant ce genre de compétitions les joueurs ne jouent pas dans des conditions optimales. Rien que le fait qu'ils soient face au public est aberrant. Evidemment qu'en cas de cheese le public réagit, surtout si c'est repris par les commentateurs. Du coup c'est biaisé, et je peux comprendre que Naniwa n'a pas voulu continuer, ce qui serait revenu à accepter cela.

Ensuite je comprends que l'on ne soit pas d'accord avec la décision de Naniwa mais le voir se faire siffler en quittant la scène (le jour de son anniversaire en plus) et les insultes sur twitter m'ont dégouté de la communauté SC2. Et après on dit que LoL c'est pour un public de gamins...

On a quand même assisté à de très belles games pendant ces IEM, sauf la finale qui n'a pas tenu ses promesses. Une victoire est une victoire, mais c'était vraiment pas beau à voir.

Debla
Debla - 17/03/2014 20h55

Trop sale pour moi cette finale.. Je pense que la répartition du cashprize est a revoir..

Baragood
Baragood - 17/03/2014 22h35

Trop sale pour moi cette finale.. Je pense que la répartition du cashprize est a revoir..

C'est clair que la finale était pas géniale,je dirais même que c'etait la une des plus nul qu'on ait jamais vu dans un tournoi majeurs. mais de la à dire que c'est la faute de la répartition du cash prize..Non.    

sOs a  joué malin et à complètement zappé le coté showmatch .Mais quand il y a 100 000$ à la clé ou rien , on a intérêt a mettre toutes les chances de son coté,.Il à la particularité de jouer son adversaire et non la méta. Par conséquent , il avait bien remarqué que dans le BO5(herO vs San) , herO ne scoutait que très tard.  

Il a utilisé cette faille pour le battre et ça a fonctionné.D'un autre coté , on pourrait dire que de la part de herO, c'etait vraiment très con greedy de ne pas scouter du tout(2 fois de suite quand même) sa propre base et de ne même pas envoyer de probe chez l'adversaire vu l'enjeu des games.En plus il savait très bien que sOs est pas du genre a jouer la méta standard , et qu'il est imprévisible(cf canon rush en finale WCS, carrier vs Jjakji, etc).

Quand  en finale d'un tournoi a 100 000$ on préfère prendre un maximum de risque afin d’économiser 25 de minerai,plutôt que de simplement envoyer une probe faire le tour de sa base, c'est que c'est  un excès de confiance , ou bien un choix  délibéré de laisser le hasard décider.Dans les deux cas , herO tend le baton pour se faire battre plusieurs fois ! 

Que cela puisse servir de mise en garde pour les prochains adversaires de sOs qui mérite amplement la victoire.

Negation
Negation - 18/03/2014 00h18

La qualité des matchs étaient indiscutable. 

En revanche on ne peut pas dire que sOs n'était pas le plus skillé. En plus de son avantage psychologique, il a dominé son adversaire, non seulement en finale, mais il a eu également le mérite de sortir le Jjakji avec 3 Bo totalement différent, et sans utiliser d'aggression blink early game. Notons que cet homme a sortie des carriers en PvT. Cette année, je n'ai vu que Liquid_HerO faire celà.

herO est loin de pouvoir en dire autant : Un PvT : 5 games : 4 fois blink avant 10 minutes. La cinquième game c'était un timing Gateball/colo bien senti, avec le blink seulement à 12 min. Quel mindgame... Quelle variété.
Alors oui, Polt ouvre systématiquement reaper en TvP, mais on peut se mettre à compter les builds à peu près safe dans ce match-up, on aura vite fait le tour.

Pour revenir à sOs, les chiffres parlent pour lui. Il n'a dropé que 2 maps jusqu'à la finale. ( Une à Oz, j'ai raté la rencontre. Et une à Taeja, le vrai gagnant des IEMs. :P )

herO n'aurait même pas du passer le premier round, mais Hyun a décidé de donner gratuitement 2 games, notamment une en sacrifiant la population Zerg de Char pour tenter d'achever un colo, colo qui lui coutera cher 3 minutes plus tard. 

En résumé : - Le show était au rendez vous.
                    - Le nerf du Mo-Core n'a rien changé. :)

La salle bondée ( pas en permanence mais quand même sacrément bien remplie ) donne espoir en la scène sc2. 
Pour l'anecdote, je n'ai jamais vu autant de pancarte "Anti protoss" brandies en l'air par le public : "Protoss op" "Nerf protoss" ect ect.

Dans 34h se jouent les 2 premiers quart de finale du Code S ( WCS Kr ).
Le premier opposera Zest à sOs. ( à mon gout les 2 meilleurs protoss du moment, même si Zest ne sort pas bcp de corée.
Le second opposera Rain à herO. 
Et s'ils se retrouvaient à nouveau au tour suivant ? ^^

Drouss
Drouss - 18/03/2014 02h59

Deja bonjour à Ogaming. Depuis longtemps que je voulais m'inscrire au site, cette fois c'est fait.

Ce tournoi nous a simplement confimé une fois de plus que le code S est trop fort par rapport aux autres régions WCS.

Et encore, Zest, TY et Marineking (oui j'y crois), ne sont pas encore apparu sur les scénes occidentales.

Sinon, sympa de retrouver des articles complets sur Starcraft 2, j'ai senti un peu de Kere là-dedans ;)

ptolemee
ptolemee - 18/03/2014 14h59

Ayant été présent sur place, je peux dire que j'ai passé un très bon week-end, excepté pour le dimanche.

En effet, perdre une journée entière pour assister à une finale sc2 de 3/4h full cheese entre deux protoss, c'est pas du plus réjouissant. La finale CS juste avant était un peu ennuyante en raison du biais des spectateurs (l'une des équipes finalistes était polonaise, donc la foule hurlait dès qu'elle faisait la moindre action et se taisait dès que l'autre marquait un point). N'étant pas intéressé par lol, je pensais compenser par le tournoi hearthstone dont je pouvais regarder les 3 premières heures avant de prendre mon dernier bus, mais comme celui-ci a débuter avec 2h30 de retard, j'ai seulement pu voir les deux premiers games.

Bref, une journée complète pour 3/4h de cheese et 1/2h de HS, il existe mieux. 

Seul lot de consolation, se balader au milieux des cosplay avec des filles qui n'hésitent pas à montrer soutif et culotte, ça c'est quelque chose que vous ne pouvez pas avoir depuis le stream.   ;)

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.