d

03 sept. 2014 - O'Gaming StarCraft 2

In Flash we Trust

In Flash we Trust

CJ herO, sOs, MC, Zest, TaeJa, Polt, Flash, Jaedong, Life, Snute. Si vous ne suivez pas l'eSport sur SC2, ces noms peuvent vous servir pour gagner au Kamoulox. En revanche, si vous aimez les splits de marines, les proxy Nexus et autres baneling traps, ils ne vous sont évidemment pas inconnus. En effet, ce week-end se sont déroulé les IEM Toronto, et pour être franc, j'ai rarement pris autant mon pied en regardant une affiche de ce calibre. Retour sur un tournoi classé XXL sur l'échelle du Skill.

Choc des cultures et arrière-goût de BlizzC


Pas pour cette fois, le Dong

L'année Starcraft touche bientôt à sa fin. En effet, il ne reste qu'une petite poignée de « Premier Tournament », à savoir : la KeSPA Cup, la ligue chinoise GPL, les WCS NA, EU et KR ainsi que deux DreamHack. Pour certains, le billet pour la BlizzCon est déja validé, mais pour d'autres ces tournois offrent une forme de dernière lueur d'espoir. Ainsi, en plus des habitués des tournois hors Corée, quelques fous de l'apm tout droit venus du pays du matin calme ont débarqué à Toronto. Rarement depuis le début de l'année et les IEM Katowice nous avons eu pareille affiche à nous mettre sous la dent. Pour faire simple, la crème de la crème des joueurs KeSPA a fait le déplacement. Se rajoutent à cela les TaeJa, Jaedong et autres MC, et c'est clairement un test de niveau entre joueurs évoluants en Corée et ceux évoluant à l'étranger : GSL vs The World. Dans tout ce méli-mélo de skill, quelques foreigners étaient invités, parmi eux Scarlett qui évoluait à domicile et les deux Européens de chez TeamLiquid, Bunny et Snute.

Le tournoi se compose de quatre poules format GSL dans lesquelles douze joueurs sont répartis, les quatre places restantes sont attribuées via deux qualifiers qui se déroulent la veille sur place. Seulement cette fois-ci, les qualifiers étaient si denses en terme de niveau que même être bon ne suffisait pas. Pour se qualifier, Life sort StarDust, Revival et Snute 2-0 chacun. Dans d'autres circonstances, une telle épreuve de force serait synonyme de trophée ou au moins de demi-finale. Mais non, ici cette performance lui permet simplement d'entrer dans la phase de poules du tournoi. Surprises de ces qualifiers, Snute et Bunny sont arrivés à tirer leur épingle du jeu. Cependant, s'il y a des victoires inattendues, c'est qu'il y a par conséquent des défaites inattendues. CQFD, fin de la chronique, au revoir !... Bon ok, je continue :). Jaedong battu 2-1 par un Leenock plus fourbe que jamais, StarDust éliminé dès le premier round par un CJ herO énervé, et ce même CJ herO qui, sans doute trop énervé d'avoir été battu 2-1 par Snute, se fait définitivement éliminer par ce dernier sur le même score. 

Les poules sont donc enfin établies et promettent un maximum de hype. Dans la poule A, TaeJa, Polt et Zest sont largement favoris, mais TaeJa sort d'un 0-3 salé lors de la finale des RBBG Détroit, ce qui place Polt et Zest en possible favoris. Le premier match annonce la couleur : TaeJa, le prodige de chez TL, le joueur le plus titré de SC2 affronte Zest, avant-dernier vainqueur de la GSL, que certains qualifient comme le meilleur Protoss au monde. Mais au-delà de qui a la plus grosse, c'est surtout le meilleur joueur coréen évoluant hors Corée contre un génie venu d'Aiur resté au pays. Le niveau montré dans le Bo3 est tout simplement hallucinant, et TaeJa s'impose sur le score de 2-1 grâce à sa maîtrise en TvP et un comeback sorti tout droit du scénario de Terminator. Autre rencontre du groupe A, Polt contre Bunny. Le Cap'tain America Polt, pourtant intraitable en TvT, se fait surprendre et, après avoir arraché le draw (fait assez rare pour le souligner), prend un douloureux 2-0 face au Terran danois puis 2-1 contre un Zest contrarié. Polt, l'un des tout meilleurs Terrans hors Corée, se fait ainsi sortir au premier tour. Dans le dernier match, Bunny montre, malgré son immense potentiel, qu'il n'est pas prêt à se frotter à un gagnant de GSL et perd 2-0 contre le Protoss de chez KT Rolster. 

Une avalanche de HYPE

deal with it
Deal with it.

Le groupe B s'annonce tout aussi intéressant, pour peu que l'on aime le ZvZ. En effet, trois Zergs de classe mondiale le composent. C'est pourtant un YoDa de gala qui sortira premier du groupe, infligeant un 2-1 à HyuN et Leenock. Pour la seconde place, c'est viOLet qui, dans un Bo3 haut en intensité, prendra le meilleur sur Leenock.

Dans le groupe C, le pauvre MaSa sortira du tournoi sans gagner une map, prenant 2-0 par un Snute des grands jours et par First. La surprise viendra du match des gagnants lorsque Snute infligera la double cloquette à un sOs apathique. Le Zerg norvégien, qui sort premier de son groupe comme un grand sans perdre une map, rappelle les paroles de Mr.Vert « chers Coréens, gardez le niveau parce qu'on arrive ». Dans le match de la dernière chance, First obtient son ticket pour les quarts de finale grâce à sa maîtrise du PvP en mettant 2-0 à un sOs en petite forme (après tout, il n'y a que 10 000 $ à gagner, trop peu pour $O$).

Ce sera le groupe D qui va finir de faire monter la sauce dans une avalanche de hype. MC, le Protoss le plus récompensé de SC2 en terme d'eSport money affronte Flash, le joueur légendaire de chez KT Rolster. Mais le BossToss représente Aiur et envoie Dieu en loser match (rien que ça) sur le score de 2-1. Dans le second BO3, Scarlett met la première map à Life, mais le jeune prodige ne l'entend pas de cette oreille et remonte pour finalement s'imposer 2-1. Scarlett finira par se faire surclasser par Flash 2-0 et MC se fera fouetter la fesse gauche par Life sur le même score. On se retrouve donc avec un Life impérial qui atteint l'arbre final après avoir dominé ses adversaires dans son arbre de qualifier et sa poule en ne concédant qu'une seule map en tout. Remake du premier match, le Flash vs MC tourne court, le BossToss à court de stratégie face à un Flash on fire enchaîne deux revers et sort du tournoi. Quant à Flash, il affrontera Snute en quart de finale.

Les rencontres des quarts de finale sont tout bonnement incroyables. Si vous avez l'occasion de les voir, regardez le Bo5 entre Snute et Flash et la deuxième partie de First contre Life. Si vous ne souhaitez pas vous faire spoiler ces parties, rendez-vous au prochain sous-titre.  :)

Dans le premier quart de finale, TaeJa surclasse un viOLet combatif mais pas assez constant pour déstabiliser le Terran de chez TeamLiquid, le joueur Zerg voit ainsi ses rêves de BlizzCon s'éloigner. Zest, sorti second de poule face à TaeJa, a semble-t-il rodé son PvT, le pauvre YoDa a d'ailleurs explosé en plein vol devant le niveau de maitrise exceptionnel du Protoss. Score final 3-0. La rencontre entre Life et First accouchera de parties d'anthologie, notamment la seconde partie qui se terminera en draw après un mass air de part et d'autre. Cependant, le jeune prodige de chez StarTale rappelle qu'il n'a pas gagné Iron Squid 2 par hasard et renvoie First à ses études sur le score de 3-0. Enfin, la rencontre que tout le monde attend, Snute, l'espoir des non-Coréens, contre Flash, « The Ultimate Weapon ». Ce Bo5 de folie verra d'une part Snute dominer avec classe le Terran de chez KT Rolster sur les deux premières maps, avant de finalement s'entêter sur les mêmes openings et de perdre 2-3 contre un Flash impressionant de sang froid (cette rencontre n'est d'ailleurs pas sans me rappeler le quart de finale entre Life et Goswser lors de l'Iron Squid 2, mais on s'éloigne du sujet). Ainsi se cloturent les quarts de finale, et on a par conséquent un top 4 qui fait frémir. TaeJa, joueur le plus titré, Life, le baby Jaedong, Zest, champion de la première GSL de 2014, et Flash, Dieu en personne... Oups, mon bureau se lève tout seul.

« Flash is not impressed ». Nous si.

La première demi-finale, c'est la rencontre de rêve, la rencontre qui va mettre tout le monde d'accord. TaeJa est un des tout meilleurs Terran au monde (et accessoirement mon joueur favori), mais en TvT Flash est tout simplement imprenable. Le jeune Terran de chez Liquid perd 3-1 après un Bo5 de folie que je vous invite à aller regarder dès que les VoD sont disponibles (en particulier la 3e manche sur Merry-Go-Round à base de bio vs mech). La seconde demi-finale tient elle aussi toutes ses promesses, et bien que Life soit sur une série de treize victoires pour une défaite en terme de map, il ne peut tenir face au PvZ impérial de Zest. C'est sur le score de 3-1 que Life s'incline, laissant Zest prendre le chemin de la grande finale pour un duel 100% KT Rolster.

La finale est un récital, un mélange d'exécution, de prises de décision et de maîtrise proche de la perfection. Flash, qui n'a gagné aucun tournoi solo sur Starcraft 2 et qui n'a pas accompli de performance en tournoi majeur depuis la MLG Winter en 2013, s'impose sur le score de 4-1. La joie du joueur lors du dernier « GG » de Zest en dit long sur sa motivation et son abnégation pour retrouver le top niveau. Gagner un tournoi, c'est déjà bien, mais le faire après avoir battu Scarlett, MC, Snute, TaeJa et Zest, chapeau.


༼ つ ◕_◕ ༽つGIVE FLASH༼ つ ◕_◕༽つ

En définitive, ces IEM Toronto ont été exceptionnels, le public était chaud, les casters étaient chauds (sauf ReDeYe après son Ice Bucket Challenge T_T), les joueurs ont fait le show (cf. la distibution de bonbons par MC et les lunettes à néon de Snute), et bien que la KeSPA semble toujours dominer le RTS de Blizzard, les foreigners comme Snute ont prouvé qu'ils sont des joueurs de classe mondiale au même titre qu'un HyuN ou un StarDust. Enfin, ces IEM marquent officiellement le retour de Flash au plus haut niveau. 

Une bien belle compétiton qui montre que le nouveau format WCS permet tout de même de garder une grande intensité sur les tournois d'un week-end.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

3 commentaires

BanNardes
BanNardes - 03/09/2014 17h15

Ce que j'ai préféré, c'est quand tous les commentateurs Terran sont aller s'agenouiller devant Flash à la toute fin.

Des barres XD.

Maintenant, j'ai aménager un autel dans ma chambre et je pris le dieu Flash pour qu'une infime partie de son skill s'exprime à travers moi avant d'aller sur le ladder répandre la bonne parole du dominion.

Earthquacker
Earthquacker - 03/09/2014 19h40

Je pense que 1% suffit à te propulser top master ^^.

Non plus sérieusement tu sentais que cette victoire lui tenais à coeur.

Wacky
Wacky - 04/09/2014 05h39

Merci !
je n'ai pas eu l'occasion de suivre les IEM, mais ce post m'a limite fait vibrer et donne envie de voir les games.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.