d

24 avr. 2015 - Axddict Hearthstone

Interview de Kripparrian - Partie 2 : Fun, PvE et équipes dans Hearthstone

Interview de Kripparrian - Partie 2 : Fun, PvE et équipes dans Hearthstone

La deuxième partie de l'interview de Kripparrian où l'on aborde notamment la définition du « fun » dans Hearhstone.

On oppose souvent les decks « fun » aux decks compétitifs. Mais qu’est-ce que le « fun » dans Hearthstone ?

Le fun dans Hearthstone vient habituellement des situations compliquées ou du fait d’obtenir un maximum de « value » d’une carte généralement jugée mauvaise. Les decks compétitifs ont un seul aspect, ils ne sont bons que dans la poursuite d’un seul objectif. Si je joue Chasseur, je veux tuer mon adversaire rapidement. Si je joue voleur, je veux piocher pour déclencher un gros combo qui me permettra de reprendre la main. Si je joue Guerrier contrôle, je fais durer la partie, j’essaye de survivre, jusqu’à ce que je puisse jouer de grosses légendaires qui gagneront la partie. Mais peu de decks compétitifs demandent des décisions compliquées et, dans la plupart des situations, la majorité des joueurs sera d’accord sur la meilleure manière de jouer.

Dans les decks « funs », on inclut des cartes qu’on sait mauvaises. Mais il y a beaucoup de fun et de puissance potentielle dans certaines « mauvaises » cartes et « mauvais » combos qui ne sont pas compétitifs simplement parce qu’ils sont trop instables.

 

C’est pour cela que tu joues peu en partie classée, mais souvent contre des amis ?

J’aime beaucoup jouer des decks avec ces « crazy combos », et particulièrement contre d’autres decks qui en ont aussi, contre quelqu'un qui essaie d’être créatif et contre qui je peux apprendre des trucs sur Hearthstone. Quand je joue en partie classée avec ces decks, je perds au tour 6 et je n’apprends rien, à part que les decks agressifs me tuent trop vite.

 

Tu jouais beaucoup Chasseur dans World of Warcraft, mais tu n’as pas l’air d’aimer cette classe dans Hearthstone. Peux-tu expliquer pourquoi, et qu’est-ce qui pourrait changer ça dans le futur ?

Dans Hearthstone, le Chasseur manque de diversité dans ses decks. C’est pour ça que j’étais énervé et déçu par Tir réflexe. En Chasseur, on joue des serviteurs rapides et efficaces pour avoir un bon début de partie, on fait environ 15 dégâts sur la face de l’adversaire et on gagne avec le pouvoir héroïque. Si on tente n’importe quoi d’autre, ça ne marche pas vraiment.

Dans WoW, le Chasseur était la classe la plus technique à jouer. Elle avait des gros cooldowns de survie donc il n’y avait pas besoin d’être solide si on savait optimiser leur usage, son positionnement et son familier. Pour tirer le maximum de son familier, on avait l’impression de jouer deux classes en même temps.

 

Tu dis que tu aimes le PvE (les aventures) dans Hearthstone. Que penses-tu de vaincre les boss en s’imposant des limitations, dans des sortes de haut-faits personnalisés ?

Je pense que c’est le grand domaine inexploré dans Hearthstone. J’en ai parlé avec les développeurs quand je suis venu en France il y a quelques semaines, et j’ai trouvé ça passionnant. On pourrait imaginer tellement de haut-faits, cela créerait tant de contenu ! Ça serait vraiment super cool.

Le PvE dans Hearthstone met réellement en valeur les « crazy combos » que j’aime jouer, et j’aimerais donc qu’il y en ait encore plus.

 

Tu fais partie de la Team Solomid (TSM) depuis janvier 2015. Peux-tu nous expliquer les avantages d’être dans une équipe pour toi, alors que tu es un streamer et un caster, mais pas vraiment un joueur de tournoi ?

TSM est plutôt une communauté de streaming. On partage et on coordonne quelques trucs, et comme on fait partie d’un groupe, c’est plus facile d’être invité à des événements, de se faire un réseau… Plus de choses arrivent. Globalement, c’est une très bonne chose.

 

Merci pour l’interview !

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.