d

19 oct. 2018 - Bobinou League of Legends

Invictus Gaming - KT : les clés du match

Invictus Gaming - KT : les clés du match

C’est le véritable choc de ces quarts de finale. Ce samedi, Rookie, la star d’Invictus Gaming, retrouve son ancienne structure, KT Rolster, favorite à domicile. Entre ces deux prétendants à la victoire finale, l'affrontement devrait être sanglant.

Un clash des régions

Plus que n’importe quelles autres, ces deux équipes représentent les forces de la Corée et de la Chine, les deux régions les plus puissantes au monde. Coïncidence étonnante, les deux structures s’étaient déjà affrontées comme porte-étendards de leurs ligues en juillet, lors des Rift Rivals, avec à la clé une victoire convaincante de KT.  Leur affrontement sera l’occasion de mesurer les forces de ces deux géants. Comme ses camarades de LCK, KT a la rigueur et la macro game irréprochable, probablement la meilleure de ces Worlds. Comme ses partenaires de LPL, IG a l’hyper-agressivité et l’explosivité. Une opposition de styles qui s'annonce brutale.



Avantage KT sur la dernière confrontation directe, grâce entre autres au Vel'Koz de Deft.
Crédits : Riot Games

 

Résister à la pression

Jusqu’ici, le parcours des deux équipes se ressemble : un tournoi globalement maîtrisé face à des équipes faiblardes puis des signes de faiblesse étonnants en dernière journée. Jusque-là invaincue, KT s’est laissée surprendre et a concédé une partie à EDG, alors qu’IG, bien partie pour finir en tête de son groupe, a subi deux revers contre Fnatic. Dans la continuité de ces deux alertes, la résistance à la pression sera déterminante. D’autant plus que les deux équipes sont très attendues, notamment la représentante coréenne, qui porte les espoirs du pays hôte sur ses épaules.



Avec l'élimination de Gen.G, KT est le plus grand espoir du public coréen.
Crédits : Riot Games

 

KT doit empêcher l'hémorragie

S’il y a une équipe au monde qui veut du sang dès la phase de lane, c’est bien IG. Les carrys chinois veulent dominer le début de partie, avoir des champions efficaces rapidement, capables de prendre l’avantage très tôt. Pour KT, le challenge sera de tenir sur chaque ligne, d'empêcher l'hémorragie et d’attendre que l’adversaire s’essouffle. Si elle y parvient, elle laissera le champ libre à son jungler, Score, qui devrait faire parler son expérience face à Ning, son opposant direct. Le jeune chinois a d’ores et déjà montré des faiblesses dans sa poule, particulièrement lorsqu’il ne joue pas ses champions de confiance : Zac, Camille ou Xin Zhao.

 

Le genre de move habituel pour les solo laners d'IG. 

 

Le débutant Ucal contre le vétéran Rookie

Les retrouvailles que l’on attend lors de ces quarts des finales, ce sont celles entre Rookie et KT, la structure qui l’a lancé en 2013. Après son départ en 2014, c’est du côté de l’Empire du milieu avec IG que Song Eui-jin a embelli sa réputation. Adéquat pour celui qui est l’empereur de la midlane cette année en LPL, avec deux titres de MVP, au Spring et au Summer. Rookie sait tout jouer et peut tuer n’importe qui en un contre un. La preuve, il en est déjà à quatre solo kills depuis le début de la compétition.



L'homme à abattre pour KT : Rookie. Crédits : Riot Games

 

Face à lui se dresse celui qui pourrait bien le remplacer sous peu au sommet de la hiérarchie des midlaners mondiaux : Ucal. Pour sa première saison, à 17 ans, le prodige de KT n’en finit plus de surprendre. Il se devra de confirmer sa réputation de joueur fiable et polyvalent ce samedi, car le moindre écart en la faveur de son prédécesseur pourrait s’avérer fatal.

Pour ne rien rater de cette rencontre, rendez-vous samedi à 10 heures sur O'Gaming LoL !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.