d

14 févr. 2013 - Kere StarCraft 2

Iron Blog #4 : le ZvZ made in DRG / NesTea

Iron Blog #4 : le ZvZ made in DRG / NesTea

Flashback : alors que Life vient de se qualifier haut la main pour la finale du tournoi, deux Zergs entrent en scène. NesTea et DongRaeGu s’apprêtent à nous offrir un match d’anthologie, mais ça, nous ne le savons pas encore. Iron Squid II continue.

Les musiciens ont quitté la scène. In Uchronia et Mr Vert ont frappé fort, mais il est temps maintenant de plonger de nouveau dans les affrontements de Starcraft II.

C’est une affiche de rêve qui s’offre à nous.

Imaginez un peu : les deux plus grands Zergs de l’histoire de Wings of Liberty vont se taper dessus pour une place en finale.

Si le petit Life est en train de leur voler la vedette, il faut bien reconnaître que NesTea et DRG ont été des monstres en leur temps et ils restent d’incroyables valeurs sûres. Ce sont tout simplement deux tops monde effrayants.

Trunks et Uncle amènent tranquillement le public au coeur du match.

NesTea n’est pas très confiant concernant ses chances. Avant le début officiel de cette journée, j’ai pu l’accompagner dehors afin qu’il fume, histoire qu’un Coréen de 30 ans ne soit pas seul dans les allées de la galerie commerciale du Palais des Congrès. Il m’avait alors confié ses craintes pour ce match et ce DRG qu’il juge trop imprévisible et très intelligent. Ses stratégies sont trop difficiles à contrer pour le géant Zerg, alors qu’il voit plutôt d’un bon œil une confrontation avec Life. Surprenant.

Mais NesTea est très heureux d’être à Paris et votre incroyable ovation a complètement reboosté le champion qui veut tout donner. Pour la petite histoire, on s’est complètement paumé dans la galerie commerciale avant de retrouver la porte dérobée donnant accès aux loges. J’ai lâché l’affaire, me reposant pleinement sur le sens de scout du Zerg qui a retrouvé le chemin de notre B1 avec un APM imposant le respect.

Plateau du stream inter avant le match

Les deux joueurs installés dans leur box attendent le coup d’envoi. Thud et MoMaN sont aux commentaires. Saluons au passage la très grosse performance du duo. Si Thud n’a plus rien à prouver, la prestation du Zerg à casquette était attendue et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il en  a parcouru du chemin jusqu’à cette scène où il a su nous faire vibrer. Franchement, chapeau bas.

Au premier rang, on attend fébrilement avec Caféine, Titan (le designer du site), Plax ou encore LeLfe. Notre cœur bat pour NesTea, forcément, mais DRG a tout notre respect. Deux immenses champions, je vous dis !

Game 1 : Abyssal City

Ce qu’il craignait se produit : NesTea subit la loi de DongRaeGu dans cette première partie. Alors que les deux joueurs installent tranquillement leur jeu, DRG frappe le premier en faisant annuler la B3 du joueur LG-IM. Afin de ne pas subir jusqu’au triste dénouement, NesTea décide de tenter sa chance et contre. Malheureusement pour lui, DRG est trop solide et repousse l’offensive désespérée du Géant.

Game 2 : Ohana

Dans ce décor paradisiaque, les deux joueurs ne savourent aucun cocktail sur le sable chaud. Il n’y aura que des traînées de sang et un grand NesTea. Les bassins génétiques sont posés rapidement et l’ancêtre attaque plus vite, avec des cafards et des banelings. DRG implose. Thud hurle « Personne ne détrône le Roi des Zergs ». Les yeux écarquillés nous sommes gagnés par l’admiration et l’espoir. NesTea revient. NesTea se bat et le public est derrière lui.

Game 3 : Cloud Kingdom

Avant le lancement de cette troisième partie, Thud et MoMaN analysent un bien étrange phénomène qui gagne le public : une envolée lyrique de « à poils ! ». Thud s’interroge alors : « Mais vous ne pensez donc qu’au cul ? ». La salle hurle. La chemise de Thud fait crier les demoiselles présentes. 

NesTea impressionne en début de partie. Il attaque la B2 de DRG et la fait tomber avant que le joueur MVP ne puisse l’annuler, provoquant une perte sèche en ressources. Le public exulte. Le Géant prend un sérieux avantage puisqu’il a posé la sienne sans soucis. « Les Zerglings de NesTea sont juste plus forts. ». Le public rigole, mais pas le Géant : son attaque avec des banelings et des cafards est un échec alors que les mutalisks de DRG arrivent.

NesTea pose alors un Nydus, la salle exulte totalement et hurle le fameux « caaaaaanaaaaal de Nyyyydddduuuussss ». Le problème pour NesTea, c’est qu’il a bien trop peu d’unités pour menacer DRG. C’était un bien joli baroud d’honneur !

Game 4 : Antiga Shipyard

Au début de la partie, DRG parle visiblement russe. Petit problème de clavier. Il aurait mieux fait de parler ZvZ car NesTea ne rigole pas. Thud pronostique une agression rapide, les joueurs lui répondent en posant très vite leur B2. Le public rigole alors beaucoup devant ce nouveau « PronosThud ». MoMaN s’en prend avec humour à DRG en balançant un « mais quel cheeser de merde, ça me soule ! ». Mais si le joueur MVP joue bien, c’est néanmoins NesTea qui s’impose. Il reçoit alors une incroyable ovation du public avec ce 2-2.

Game 5 : Daybreak

Avant le lancement de cette ultime map, MoMaN titille BigB que le public appelle. Le réalisateur du show et de nos émissions sur O’Gaming arrive en courant. Là j’avais envie de lui hurler « BigB, on voit ton caleçon ! », mais il est passé bien trop vite pour que des photos compromettantes apparaissent sur la toile. Ceci dit, on voyait son caleçon… BigB reçoit une ovation méritée, tout comme Noki. L’ambiance est vraiment très bonne. On est aux anges.

La partie lancée, les deux joueurs effectuent le même Bo et se rendent coup pour coup. DRG prend un léger avantage, mais NesTea sort les infestateurs en premier ce qui lui permet de repousser une attaque délicate.

On approche alors tranquillement du sommet de cette confrontation : une bataille absolument incroyable opposant les deux mêmes armées composées d’infestateurs, de broodlords, de roachs et d’hydras. NesTea n’a pas la meilleure concave et cède alors que DRG attaque au même moment sa B5. Cette bataille vaut néanmoins à elle seule de regarder tout ce duel.

NesTea s’incline doucement, mais certainement. Lorsqu’il lâche le GG, un frisson parcourt la salle. La tristesse nous gagne tous. Il n’est pas passé loin du succès, de cette finale méritée.

DongRaeGu a été énorme et mérite amplement sa place en finale. Life sait à quoi s’attendre et la conclusion de ce tournoi sera explosive.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.