d

04 févr. 2013 - Kere StarCraft 2

Iron Zoom #2 : LaKa et son orchestre

Iron Zoom #2 : LaKa et son orchestre

Si l’ensemble du show semble avoir été à la hauteur de vos attentes, l’orchestre symphonique, qui a assuré le spectacle en ouverture, nous a tous mis sur le cul. Il était mené avec beaucoup de talent par une révélation pour la scène eSport, LaKa, une MadmoiZerg qui vous a tous séduits.

Il l’avait dit, il l’a fait. Pomf s’est bien débrouillé pour avoir sur scène un orchestre symphonique ! C’est à ce groupe de musiciens qu’incombait la lourde tache de nous faire entrer dans le vif du sujet et de faire monter la sauce. Le pari était risqué, ce fut un incroyable succès, salué partout dans le monde, en témoignent les commentaires très élogieux sur Team Liquid ou encore Reddit.

Le groupe In Uchronia, accompagné de la chef d’orchestre LaKa, a mené à bien ce projet. Les compositeurs des musiques d’Iron Squid ont écrit un morceau capable d’être joué sur scène par une trentaine de musiciens. Courant novembre, décembre, leur recrutement a été assuré par LaKa et le groupe avec comme objectif de trouver des musiciens gamers en priorité, « puis des gens auxquels un projet aussi énorme et loin de leur milieu ne faisait pas peur» comme me le confie LaKa.

Ils ont trouvé et formé ainsi un orchestre de personnalités venues de multiples horizons, essentiellement étudiants, et ayant parfaitement tenu leur rang. Nous n'avons donc eu aucun faux pas et un public complètement séduit !

Je connaissais LaKa via le "Meltdown", comme beaucoup d’entre vous qui trainent sur Paris. Elle y était serveuse, toujours souriante et sympathique. La veille encore, j’ai pris des photos avec elle et Pomf sans même imaginer que le lendemain, ce petit bout de femme, tout de noir vêtue, allait monter sur scène pour m’aligner une cinquantaine de gifles sonores. Et je peux vous assurer que la surprise, beaucoup l’ont eue.

LaKa est en fait une vraie musicienne, totalement dévouée à son art et désireuse d’en vivre. Tombée dans la musique classique, elle souhaite montrer que ce genre musical, souvent boudé, mérite bien plus de considération de la part des jeunes par exemple. Tout comme les jeux vidéo chez les moins jeunes... Les préjugés sur ces deux mondes n’ont pas lieu d’être !

Votre engouement pour sa prestation fut réel. Sa performance rendait absolument inévitable une rencontre avec la demoiselle, pour mieux vous la faire connaître. Gameuse, bosseuse, consciencieuse, rigolote, musicienne douée, LaKa est la révélation de cet événement. Ça n’est décidément pas permis à tout le monde d’avoir autant de cordes à son arc.

Main de DJ, LaKa n'est décidément pas une amoureuse
de musique classique comme les autres. (Photo : Pika Shoot)

Bonjour LaKa. Dans l'eSport franco-français (et surtout parisien), nous te connaissions surtout pour ton activité au Meltdown. Quelle ne fut pas ma surprise que de te voir en magicienne d'orchestre sur la scène d'Iron Squid II. Peux-tu revenir sur ton parcours musical afin d’éclairer nos pauvres lanternes ?

Haha ! Oui, beaucoup de personnes, qui ne savaient pas que je suis musicienne et me connaissant seulement du Meltdown, m’ont dit qu’ils étaient surpris !

J’ai commencé la musique à 5 ans, par de l’éveil, et directement par la contrebasse, instrument dont je souhaite faire mon métier.

J’ai suivi ma scolarité à Bourges, pour ensuite passer un concours et venir en internat à Paris à 14 ans, afin d’intégrer le CNR (conservatoire national de région) de Paris, et le lycée Lamartine où j’ai passé un BAC technique musique. J’ai ensuite réussi le concours pour rentrer au CNSM (conservatoire national supérieur de musique) en 2010, et j’y suis toujours, en 3e année.

À côté de cela, j’enseigne la contrebasse en cours particuliers à Paris, et j’ai également une classe à l’école de musique de Lucé, près de Chartres. Je dirige d’ailleurs l’orchestre là-bas.

OK, voilà une entrée en matière qui en jette. Iron Squid II maintenant. Comment es-tu arrivée sur cette scène ?

C’est en fait à la soirée de lancement du site O'Gaming que j’ai rencontré Alexis et Matthias, d’In Uchronia. On a parlé musique toute la soirée, et c’est ensuite quand Pomf & Thud leur ont parlé de leur souhait de musique sur la scène d’Iron Squid qu’ils ont repensé à moi !

Ils m’ont recontacté, et nous avons discuté des choses réalisables ou non, des besoins humains et techniques, etc. Je leur ai proposé de prendre en main la direction de l’orchestre.

Tu étais alors en terrain connu !

Oui, je suis en charge depuis 1 an maintenant de l’orchestre des élèves de l’école de musique de Lucé. C’était par contre la première fois que je dirigeais des musiciens professionnels, et aussi un truc d’une ampleur aussi grande !

Gérer l’orchestre, ainsi que le groupe, les chœurs, mais aussi la vidéo et les cris de milliers de personnes dans les gradins, ça, c’était la première fois ! *rire*

Que ressent-on lorsqu'une salle de 3700 personnes réagit aussi chaleureusement ? As-tu vu les réactions incroyables de la communauté internationale concernant votre introduction ?

J’avoue avoir été stressée. Et puis une fois sur scène, avec un public si enthousiaste, j’ai senti que ça plaisait ! Il faut dire  que, juste avant de commencer, entendre des potes dans le public crier des trucs genre « Chloé on t’aime » ça détend ! Ca a quelque chose d’hyper grisant et excitant d’avoir 3700 personnes qui crient derrière toi ! Malgré tout il faut garder la tête froide et le rythme bien ancré, surtout quand ce public tape des mains de façon assez imprévisible :p

Je n’ai pas encore eu trop le temps de lire sur Internet les réactions de la scène eSport internationale malheureusement, par contre j’ai eu droit à un avant-goût en ayant un baise-main de Day [9] en coulisse, un bravo de Kyan ou de superbes compliments de Khaldor et Wolf que j’ai vus le lendemain au Meltdown !

Un baise-main de Day[9]… Je suis jaloux ! Et comment s'est déroulé le travail avec In Uchronia ?

Une fois que l’on a eu une idée du nombre envisageable de musiciens, ils ont commencé à écrire la musique. Ensuite, ils m’ont donné les partitions ainsi qu’un fichier où je pouvais entendre ce qu’ils ont écrit et me faire une petite idée. Une fois la composition terminée, on a recruté les musiciens et avons commencé les répétitions.

Comment se passe la gestion d'un tel orchestre ? Avez-vous longuement répété cette introduction ?

Le boulot du chef d’orchestre, c’est d’avoir une écoute globale de ce que jouent plusieurs musiciens en même temps. Que l’un ou l’autre joue trop fort, etc. Des choses qu’on n’entend pas forcément quand on se concentre sur sa propre partie.

Il sert aussi à maintenir le tempo (des fois on accélère ou on ralentit sans vraiment s’en rendre compte quand on joue) et donner des repères pour savoir quand jouer, ou savoir si on est en avance ou en retard.

Enfin, une des choses les plus importantes, c’est le chef d’orchestre qui va donner une direction musicale.

On a fait en tout deux répétitions ainsi que la générale, où on a fait les placements, la balance son et compagnie, directement au Palais des Congrès.

Là où je suis sûre d’avoir été utile samedi matin, c’est quand quelques musiciens m’ont dit après coup « Putain, heureusement que tu étais là à battre la mesure, tellement ils criaient, on ne s’entendait plus ! ».

Quelles sont les retombées d'un tel événement pour toi ?

Avoir eu l’opportunité de lier deux de mes passions me donne envie de continuer dans cette voie, et de m’investir plus dans la scène eSport, que ce soit en tant que musicienne ou non. Qui sait, peut-être que pour l’Iron Squid 3 je serai assise à la table des casters ?! *rire*

Quels sont tes projets maintenant ?

Il y en a beaucoup ! Je continue mes études au CNSM où je passe d’ailleurs ma licence de contrebasse à la fin de l’année (je vais continuer encore deux ans en master), et d’ici la fin de l’année scolaire j’ai pas mal de concerts de prévus, notamment à la salle Pleyel avec l’Orchestre de Paris, ou en duo avec une amie violoncelliste, mais aussi des projets d’école là où j’enseigne avec des concerts et auditions d’élèves.

Comme projet fou aussi : maintenir ma ligue master en 2v2 et pourquoi pas, objectif platine en 1v1 d’ici HOTS ?!

Justement, quelle est la place de Starcraft II dans ta vie ?

J’ai commencé en regardant mon grand frère jouer sur Broodwar. Je pouvais passer des heures à l’observer ! Perso, j’adorais la mission 3 ou 4 de la campagne terran où il fallait survivre 30 minutes aux assauts zerg ! Je ne sais pas combien de fois j’ai pu la faire celle-là…

J’ai continué à jouer toutes ces années et attendais impatiemment la sortie de Starcraft II ! Je suis d’ailleurs allée l’acheter la semaine de sa sortie ! Je n’ai pas joué à beaucoup de jeux vidéo tant Starcraft a toujours été LE jeu.

C’est devenu une nouvelle « priorité » à partir du moment où j’ai commencé à travailler, au Meltdown, où j’ai rencontré Jeysen, qui d’ailleurs m’a fait énormément progresser.

LaKa avec Coach Jeysen (photo : Pika Shoot)

Que veux-tu dire à la communauté qui a été envoûtée par ta prestation ?

Que je suis très contente et fière du plaisir que ça a pu leur apporter, mais avant tout, je félicite et remercie In Uchronia (et implicitement Wildpath) pour leur talent, leur travail et leur gentillesse, ainsi que –je ne le répéterai jamais assez– le sérieux, le professionnalisme, le talent et la patience de chacun des musiciens.

J’inclus à ça également le travail et la sympathie  des choristes menés par Anaëlle, ainsi qu’évidemment un gros bravo à toute l’équipe son et image dont Nico et Marjolaine pour le calage vidéo lors de l’intro !

Merci à toi, Kere, de donner la parole à quelqu’un de l’ombre, merci à In Uchronia et Pomf & Thud de m’avoir fait confiance, merci à tous pour votre enthousiasme quant à cette introduction.

Mais non, merci à toi ! Je te laisse un mot de la fin, tu peux dire ce que tu veux !

Ma vie pour Aïur !

Ah c’est dommage de finir comme ça, ça s’était si bien passé ! *rire*

Nous retrouverons très certainement LaKa dans de nouvelles aventures prochainement.

Elle et son orchestre font clairement partie des artisans du succès de cette seconde édition d’Iron Squid. On les remercie et on en redemande.

Allez, la vidéo maintenant, pour retrouver cette introduction musicale ainsi que les vidéos réalisées par Cardell, avec l'aide de Noki et Coyote.

Notons enfin, pour terminer, que LaKa s’est créée une page Facebook pour que vous puissiez suivre son actualité, lui faire part de vos remarques et de vos questions. N’hésitez pas à y jeter un coup d’œil.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

7 commentaires

reality
reality - 02/02/2013 19h18
fabuleux opening ! j'espere revoir ça par exemple sur un IS3 =)
Goji
Goji - 02/02/2013 19h25
L'event aurait pas été pareil sans eux, ils nous ont directement mit dans l'ambiance, c'était juste épique :).
Upcios
Upcios - 02/02/2013 21h23
Grâce à eux on a eu le meilleur opening pour un tournoi Starcraft 2 !

J'espère qu'on les retrouvera pour IS 3 si il a lieu.
Swarming
Swarming - 02/02/2013 21h24
sans ce concert je n'aurai sans doute pas été aussi fier d'avoir assisté à l'Iron Squid :)
coyote37
coyote37 - 03/02/2013 01h41
(coyote... ET Cardell ET Noki....^^ :) )
GL999
GL999 - 03/02/2013 17h08
Pour quelqu'un de l'ombre je l'ai trouvée éblouissante!
Elle a décidément un profil très intéressant en plus d'un charme évident.
Bravo à tous les musiciens pour leur investissement qui a enchanté tout le public.
darklinux
darklinux - 04/02/2013 20h18
Elle est devenue culte et cela vire au bon hype ; comme tous le monde dans la P&T caverne

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.