d

12 juil. 2019 - Nepou StarCraft 2

Kiev, de charybde en Serral

Kiev, de charybde en Serral

Les WCS d'été 2019 commencent. Lors des phases qualificatives européennes du 22 juin et lors de la HomeStoryCup, les Français engagés ont perdu, certes, mais parfois avec la manière. Inquiétant ou encourageant ?

Pour voir devant, regardons un peu en arrière. Qu'est-ce que les qualifications WCS européennes et la HomeStoryCup XIX, qui se sont toutes deux déroulées fin juin, nous enseignent sur le niveau des favoris? Et pour nos Français ?

Les places à la BlizzCon se gagnent lors des événement majeurs des WCS. L'accès de ces tournois n'est pas fermé mais ouvert aux joueurs prêts à faire le déplacement. Pour autant, des qualifications régionales permettent aux joueurs professionnels du monde entier de s'y assurer une place privilégiée, une prise en charge des frais et quelques points WCS. Gallocentrisme oblige, nous nous intéressons plus particulièrement aux qualifications européennes. Vous avez notamment pu en suivre la phase finale sur O'Gaming le samedi 22 juin. La HomeStoryCup, certes plus festive, voyait s'affronter Coréens et Foreigners dans un environnement détendu, mais il est également possible d'en tirer quelques leçons.

 


L'invincible Serral s'offrira-t-il un nouveau titre ?
Crédits photo : DreamHack

 

Les Zerg en forme : Serral et ses dauphins

Malgré une infériorité numérique évidente au début de ces qualifications européennes, les Zerg ont fait carton plein. Menés par Serral, ils ont  allègrement remporté les quatre places tout frais payés pour Kiev. C'est assez logique, tant Serral que Reynor et Elazer sont les européens les mieux placés au classement WCS Foreigner (Lambo, quant à lui, est au coude à coude avec HeRoMaRinE, ShoWTimE et PtitDrogo mais n'a pas volé son ticket).

La hiérarchie a été parfaitement respectée. Le duel principal de ce tournoi (et qui résume, pour l'instant, la saison des WCS Foreigner) est celui opposant Reynor et Serral. Une place dans le carré final des WCS Summer est plus qu'accessible pour eux.

À 16 ans, l'Italien n'a pas encore le droit de voter ou de s'acheter de l'alcool, mais il peut désormais participer aux WCS. Il avait inauguré sa présence au plus haut niveau, en septembre dernier, par une défaite en finale aux WCS Montreal, déjà face à Serral. Cette saison, lors des WCS Winter, il a réussi à vaincre son rival, et s'offrir le titre, avant de chuter en demi-finale des WCS Spring, encore et toujours face au même Finlandais.

Le week-end suivant, Serral a confirmé sa domination, si besoin était, en remportant la HomeStory Cup. Domination sur l'Europe, mais aussi – un peu – sur la Corée. Il est un peu trop fort et ça commence à se voir. Elazer (top 6), Lambo et Reynor (top 12) ont également montré de belles choses en Allemagne. Le résultat est cependant sans appel. Dans ce tournoi il y a en bas les foreigners, au milieu les Coréens et, en haut, Serral. La maîtrise du Zerg finlandais laisse craindre un tournoi à sens unique lors de ces WCS Summer. Mais personne n'est invincible.


Fier représentant de l'Italie lors des Nation Wars V, Reynor porte désormais haut les couleurs du Swarm
Credit : GamersOrigin

 

Des Français difficiles à évaluer

C'est bien d'être patriote mais il faut aussi être réaliste. Les Français sont sur courant alternatif, un coup oui, un coup non. Pour PtitDrogo et MarineLorD ça s'est arrêté tout près du but lors des qualifications de fin juin. Si le résultat peut difficilement être considéré comme une victoire, on a quand même vu du beau jeu. DnS s'était également glissé en top 16, il n'était pas sorti des poules, tout comme Clem.

D'abord PtitDrogo qui, face à Serral, s'était fait surprendre à deux reprises par des all ins du numéro un au classement avant, à chaque fois, de remonter au score sur de belles macro games. Finalement au terme d'une ultime partie Serral avait achevé notre Protoss. Logique et plutôt rassurant sur le niveau du Français. Et puis, lors de la HomeStory Cup, nous avons vu... tout autre chose. Allez comprendre. En dominant Zest 2 à 0 en phase de poule, le Français a montré qu'il était toujours en forme, mais ne parvenant pas à vaincre des adversaires moins coriaces sur le papier, comme Stephano, Zanster ou souL, il ne parvient pas à sortir de son groupe. Cette irrégularité est problématique. Le Drogo est pourtant capable du meilleur. Parions que ce n'était que la bière de Krefeld qui l'ai troublé.

La trajectoire est un peu similaire pour MarineLorD, opposé à Reynor lors des qualifications européennes. Après avoir perdu les deux première cartes, le Terran s'est rattrapé en dominant les deux suivantes, avant de s'incliner dans la dernière partie. Pas mal, vu l'adversaire. Malade, MarineLorD n'a pas pu faire le déplacement à la HomeStory Cup, préférant se reposer. Espérons qu'il revienne en pleine forme pour ces WCS d'été. 

 

MarineLorD sur son absence à la HomeStoryCup XIX

Quant à DnS, s'il n'a pas réussi à sortir de son groupe lors des qualifications européennes, il a cependant fait une HomeStory Cup plus que correcte. Il sort de son groupe (ce sera le seul Français, avec Stephano, à le faire) mais ne va pas plus loin. Un potentiel évident... il faut gravir la dernière marche.

Reste le cas Clem. Le petit génie de la scène française ne semble pas en grande forme. Sorti en phase de groupes lors des qualification européennes et sorti en phase de groupe lors de la HomeStory Cup. Bilan maigrichon. Il est beaucoup plus fort que ce qu'il montre en ce moment.

La victoire est pourtant possible et nos représentants de la baguette ont tous les atouts pour réaliser une belle performance ce week-end. D'autant plus qu'au-delà des quatre joueurs dont nous parlons ici, la délégation française est bien fournie : ShaDoWn, Denver et hinO se joignent à la fête.

Enfin, c'est le moment de briller pour les français, afin de se faire remarquer du public à quelques semaines des votes pour les Nation Wars 2019. Une saine concurrence entre les représentants de la baguette, qui ne peut que les tirer vers le haut. 

Au-delà du Vieux Monde 

L'Europe c'est bien, mais il n'y a pas que nous dans StarCraft. Le reste de la Foreignie a également qualifié ses représentants et la situation reste globalement similaire à celles connues par le passé. Scarlett, Neeb, Kelazhur, SpeCial ou iAsonu, les tauliers ont rappelé à leurs régions respectives qui étaient les patrons. Has, également, s'est offert une place pour Kiev. Et vous le savez, nous, chez O'Gaming, les bon gros cheeses des familles, on aime ça. La poissonnerie avait besoin de ramener du poisson frais et on voit déjà arriver un banc de sardines ! 

Pour tous ces joueurs et pour bien davantage, rendez-vous les 12, 13 et 14 juillet en direct sur O'Gaming TV, la TV qui poutre !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.