d

30 mars 2018 - Kyoomei League of Legends

KSV - SKT : les clés du match

KSV - SKT : les clés du match

Samedi, le premier match des Playoffs LCK verra s'affronter KSV et SKT en Bo3. Un remake de la dernière finale des championnats du monde, mais cinq mois plus tard, les deux équipes sont en petite forme. Voici quelques clés pour vous aider à préparer un pronostic !

Mikhaïl Thal contre TiGnar Petrossian

Dans les années 70, les échecs en URSS ont connu de nombreux duels entre Mikhaïl Tal, joueur d’attaque extrêmement agressif, et Tigran Petrossian, l’un des meilleurs joueurs de défense de l’histoire. Ce weekend, la toplane sera le théâtre d’un affrontement entre Thal, à qui SKT a souvent confié de lourdes responsabilités sur son Gangplank ou son Vladimir, et Cuvee, qui a largement favorisé Gnar cette saison – et les précédentes ! Plus à l’aise que son vis-à-vis sur les champions tanky, le toplaner KSV pourrait toutefois se reporter sur Camille, également appréciée de Thal. Le counterpick sur cette voie pourrait donc s’avérer particulièrement important...

Le Vel'Koz de Crown

Plus qu’une probable non-qualification en Playoffs, désamorcée par la défaite inattendue des Rox Tigers face à Jin Air, l’effondrement de Crown suite au 2-0 encaissé face à Kingzone traduisait aussi la saison peu satisfaisante du midlaner KSV. Orphelin de son légendaire Viktor, Crown s’est néanmoins tourné régulièrement vers son autre carte secrète : Vel’Koz. Avec sept victoires en huit matches, dont une très importante face à KT Rolster, il a réussi à faire fonctionner la très longue portée de l’Oeil du Néant et pourrait à nouveau effectuer ce choix face à SKT. Attention toutefois à ne pas se faire brutalement contrer par Faker, qui n’hésitera pas à s’emparer d’un match-up extrêmement positif pour écraser Crown si l’occasion lui en est donnée.
 


Personne n'a oublié cette image... Après avoir dominé KSV 4-0 en saison régulière, 
c'est l'heure de prendre sa revanche dans un match qui compte vraiment.
Crédits : Riot Games

 

L’état de Faker

Entre retours à la base trop naïfs et poursuites inappropriées dans la base adverse, Faker a ponctuellement montré un manque de discernement inhabituel chez un joueur accoutumé à la perfection. Malgré cela, si le triple champion du monde est dans un bon jour, il pourra aisément désosser ses adversaires à lui seul, la machine KSV étant nettement moins bien huilée qu’au Nid d’Oiseau en novembre dernier.

Poker champêtre

Deux junglers, deux styles différents et une hiérarchie mal définie : si vous cherchez un parallèle entre ces deux équipes, inutile d’aller plus loin ! Côté KSV, Ambition est nettement moins impressionnant que l’an passé, mais apporte une certaine stabilité sur les champions tankys tels que Zac ou Jarvan. Haru est lui plus friand de Camille et surtout Rengar, avec lequel il a signé quelques prestations remarquables… Cette flexibilité reste une aubaine pour les champions du monde en titre, mais les mêmes observations peuvent être appliquées à SKT ! Malgré un pool de champions assez standard, Blossom a généralement adopté un style très agressif, notamment sur Jarvan, quitte à parfois passer pour un jambon… Blank lui a d’ailleurs été préféré sur les dernières parties, bien que le successeur annoncé de bengi soit à mille lieux de son niveau du Summer 2017. Quels choix seront effectués par les coachs, et quelles adaptations durant ce court Bo3 ? La vraie clé de cette rencontre pourrait bien se trouver dans la jungle…

 

Le vainqueur de ce match affrontera KT Rolster en quart de finale, et le vaincu aura plusieurs semaines pour digérer ce Spring Split raté. Une rencontre sous haute tension donc, à suivre ce samedi à 10h sur O'Gaming !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.