d

14 août 2014 - Barbaro Hearthstone

L'avenir d'Hearthstone se jouera-t-il en équipe ?

L'avenir d'Hearthstone se jouera-t-il en équipe ?

Les grosses compétitions se jouent actuellement en 1 contre 1, mais peut-on faire autre chose ?

Le point de vue des structures

Pour qu'une structure investisse dans un jeu, il faut principalement trois choses :

  • Du cashprize
  • Des sponsors attirés par le jeu
  • L'intérêt d'un public pour la chose, notamment au travers des streams

Le cashprize

La plupart du temps, les structures prennent un pourcentage des cashprizes afin de pouvoir par la suite défrayer les joueurs et plus globalement faire tourner la boutique. Un jeu sans cashprize signifie donc des investissements financiers sans retour du même type, on comprend donc qu'il peut être compliqué à l'heure actuelle de maintenir un roster Hearthstone, explications.

Supposons que vous avez cinq joueurs dans votre équipe, ces cinq joueurs vont prendre part à des compétitions, cela va donc entraîner des dépenses de votre part, et les chances de les voir gagner seront faibles dans le sens où il y a énormément de joueurs à l'heure actuelle. Imaginons que l'un de vos joueurs gagne, cela ne suffira pas réellement à compenser les quatre autres. Rappelons qu'en plus de cela la majorité des tournois actuels sont sur invitation.

Les tournois par équipes permettraient aux équipes avec le niveau global le plus élevé d'aller s'imposer, et non pas de se reposer sur une forte individualité, et cela permettrait une accessibilité aux cashprizes plus en accord avec cette philosophie.

Les sponsors

L'autre moyen de faire rentrer de l'argent dans vos caisses est d'attirer des sponsors. Les sponsors vont principalement regarder votre image et donc votre fanbase, les jeux sur lesquels vous jouez, et également les compétitions auxquelles vous allez prendre part.

À l'heure actuelle, Hearthstone est un jeu populaire qui attire beaucoup de monde, et il est donc intéressant pour un sponsor de se placer sur des compétitions ou dans des structures. Ajoutez à cela le fait qu'il est moins coûteux de s'aligner ici que sur un jeu comme League of Legends, et vous commencez à saisir le potentiel de ce TCG.

Il est également un peu plus intéressant pour un sponsor de voir que la structure qu'il finance a gagné, plutôt que de voir un seul joueur de sa structure remporter la victoire (même si on pourra citer SC2 pour casser cet argument).

Le public

Quelques chiffres afin de représenter la chose :

  • Sur Twitch, le jeu est très souvent TOP3 en terme de nombre de viewers.
  • La chaine esltv_hearthstone, utilisée par exemple pour les IEM, cumule plus d'un million de vues au total.
  • Les gros joueurs sont régulièrement à plus de 10K viewers.

Le public est donc bien présent, et tout porte à croire que des compétitions par équipes ne seraient pas pour lui déplaire.

Les formats possibles

Alors qu'est-il possible de faire ? Déjà, il faudra se demander quel est le nombre de joueurs idéal. Cinq joueurs semble être un peu trop, on se situera plutôt aux alentours de trois voire quatre joueurs.

Ensuite, les matchs entre les joueurs se joueront-ils en BO1, ou bien en BO3, voire en BO5 ?

Et surtout, est-ce que nous sortirons enfin du système des invitations via, pourquoi pas, des qualifications ouvertes même à des équipes peu connues ? Un système de divisions par exemple permettrait de mélanger les deux mondes.

Les compétitions

Des compétitions en équipes plus ou moins importantes commencent à émerger, on va voir que les règles et formats y sont variés.

Gentlemen Cup

Il y a huit équipes, six invitées, et deux qualifiées. Il y a quatre joueurs par match, et chaque rencontre entre les joueurs se joue en BO3. Le cashprize est de 7000$.

Gamers Origin Super Brawl

Seize équipes de quatre joueurs invitées. Les rencontres se jouent en All Kill BO1, entendez par là que tant que vous gagnez, vous continuez à représenter votre équipe, et une fois que vous avez battu les quatres joueurs d'en face, vous avez gagné. Il y a 500€ à la clé pour l'équipe victorieuse du tournoi.

ESL

ESL commence à s'y mettre tranquillement via du 2v2 et du 3v3, pas encore d'argent à la clé, mais cela montre bien que c'est une forme montante de compétition sur le jeu.

Cela se déroule par exemple sur ESL EU via la Summercup ou les 2on2 Cup.

Cup Colyseum

Le site vient de sortir, et on en parle déjà pas mal dans la bulle francophone. Il y aura deux divisions avec des Up & Down. Quatre saisons par an, et au niveau des matchs, 3v3 (avec cinq joueurs par équipe pour faire de la rotation) en BO5 pour chaque rencontre.

C'est ouvert à tous, donc si vous souhaitez évaluer votre niveau, et celui de vos amis, ça se passe ici.

Je vous ai obtenu un petit mot de l'un des admins de ce tournoi, Levvy pour ne pas le citer.

« La Cup Colyseum part d’une idée commune des team Break off Theory et Sparte Legion. Premièrement, Hearthstone reste un jeu où l’individualité est privilégiée au niveau des compétitions. Nous voulions mettre en avant le fait que des joueurs se regroupent afin d’évoluer ensemble, à l’image de jeux populaires comme LoL ou CS. Deuxièmement, nous regrettions le fait que des teams n’étant pas sur le devant de la scène n’aient pas l'occasion de prouver leur valeur en affrontant les “géants” sur les rares tournois en équipe qui étaient pour la plupart sur invitation uniquement. Impossible donc pour elles d’émerger si on ne leur en donnait pas l'occasion.

Pour le futur, nous souhaitons que la Cup Colyseum devienne la vitrine du jeu en équipe d’Hearthstone pour les pays francophones. L’objectif premier restant de laisser une chance à n’importe quelle équipe de se révéler et de s’amener sur le devant de la scène. »

Le mot de la fin

Je concluerai en disant qu'Hearthstone atteint un croisement sur la route de l'esport. Il va être intéressant de voir quelle solution sera principalement utilisée, en sachant que les structures auront forcément leur mot à dire, car sans structures, pas d'esport.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

8 commentaires

eVRanFiri
eVRanFiri - 12/08/2014 22h16

Si HearthStone monte dans l'esport, je vais try des compétes aussi :D. Je suis à peine rang 10-12, mais je sait compter, j'ai un bon deck et je sait comment le jeux marche, donc c'est bon j'ai certainement le niveau Pro^^

ps: C'est la premier fois que je commentre sur Ogaming, donc quelqu'un pourait me dire si y'aurais la possibilité d'activer le correcteur automatique ?

Orosius
Orosius - 12/08/2014 23h03

Mouais, je ne suis pas trop d'accord avec cette analyse. Je pense qu'HS a plus de chance d'évoluer vers un format a la SC2. Faut arrêter de vouloir du "par équipe" partout. Magic c'est du 1 vs 1, ça empêche pas d'avoir des cash prize de fou, des compète avec beaucoup de monde, etc etc ...

Jace
Jace - 12/08/2014 23h11

Mouais, je ne suis pas trop d'accord avec cette analyse. Je pense qu'HS a plus de chance d'évoluer vers un format a la SC2. Faut arrêter de vouloir du "par équipe" partout. Magic c'est du 1 vs 1, ça empêche pas d'avoir des cash prize de fou, des compète avec beaucoup de monde, etc etc ...

Mon format préféré de magic doit être le team trio perso, mais  bon oui hearthstone comme magic restent un jeu de 1v1.

Fuleng
Fuleng - 12/08/2014 23h17

Un truc de sûr c'est que point du vu du format le plus logique parait le 1v1 comme à magic ou L5R et par contre il faut un grand nombre de parties pour vraiment déterminer une supériorité à cause du 'petit coté aléatoire' des decks (2 cartes identiques sur 30 c'est trop peu en stats, faudrait 3 pour assurer une stabilité aux combos), BO5 parait une bonne base (à mon gout ^^).

Mais faudra surtout avoir plus de cartes (extensions) pour créer plus de decks avec plus de mécanismes qu'actuellement pour donner du volume au jeu et un réel metagame.

Jace
Jace - 13/08/2014 11h14

Un truc de sûr c'est que point du vu du format le plus logique parait le 1v1 comme à magic ou L5R et par contre il faut un grand nombre de parties pour vraiment déterminer une supériorité à cause du 'petit coté aléatoire' des decks (2 cartes identiques sur 30 c'est trop peu en stats, faudrait 3 pour assurer une stabilité aux combos), BO5 parait une bonne base (à mon gout ^^).

Le meilleur moyen de contrer le random, c'est les tournois en swiss round plus que les BOX à mon avis.

Perso j'aime pas trop l'idée d'augmenter à 3 le nombre de carte max identiques, le jeu deviendrai vraiment chiant avec toujours les mêmes parties.

Fuleng
Fuleng - 13/08/2014 11h21

Oui c'est une bonne méthode aussi, je suis d'accord :)

LarsouilleGA
LarsouilleGA - 19/08/2014 11h49

Heu si je ne 'mabuse Magic a pleins de modes en 2v2 ou meme en mélée a 3 ou plus. Pleins de cartes interagissent avec plus d'un adverssaire et avec un adverssaire a choisir. Donc non je suis pas d'accord Magic n'est pas exclusif 1v1...

Jace
Jace - 19/08/2014 11h59

Heu si je ne 'mabuse Magic a pleins de modes en 2v2 ou meme en mélée a 3 ou plus. Pleins de cartes interagissent avec plus d'un adverssaire et avec un adverssaire a choisir. Donc non je suis pas d'accord Magic n'est pas exclusif 1v1...

En compétitif seul le 1v1 existe, même si le team trio est un vrai jeu d’équipe, ça reste à la fin 3 1v1 en parallèle.

Mais en casual oui, il y a mass multi, il est même sorti cet été une édition dédié à ça.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.