d

14 mai 2014 - Stabillo StarCraft 2

L'Espagne veut prendre sa revanche, l'Ukraine pour le Kas du siècle

L'Espagne veut prendre sa revanche, l'Ukraine pour le Kas du siècle

Après une première édition réussie, O’Gaming TV lance enfin la seconde édition de NationWars.  Encore plus de pays, plus de cash prize et plus de matchs...  sortez les binchs, ça va chauffer dans la chaumière. 

Dans cette guerre des nations, le nombre de participants augmente: seize pays s'affronteront dans un bracket à élimination directe. Ainsi vous retrouverez tout le gratin de Starcraft II avec l'Allemagne, le Canada, le Danemark, l'Espagne, les Etats-Unis, la Finlande, la France, l'Italie, le Mexique, la Norvège, les Pays-bas, le Royaume-Uni, la Russie, l'Ukraine et la Suède pour une deuxième édition avec une concurrence accrue et un cash prize revu à la hausse.

Pour financer le projet, cliquez sur ce lien.

MEXIQUE VS. FINLANDE

Conférence de presse:

Bonjour JimRiSiNg. Votre opposant du jour est la Finlande, dont c'est la première participation à NationWars. Etes-vous content de ce tirage?
 
JimRiSiNg: Bien, je suis très excité de jouer la Finlande et notamment de rencontrer Welmu et Serral, qui sont deux top joueurs en Europe.
 
Quelle est la clef pour gagner ce match? Quel est le détail qui fera gagner votre équipe?
 
JimRiSiNgLa clef pour gagner ce match sera de faire des Swarm Hosts et MajOr. Je pense bien qu'ils sont nos espoirs sont là!
 
Qui aimerais-tu rencontrer en quart de finale: l'Allemagne ou le Canada?
 
JimRiSiNgJ'aimerais rencontrer le Canada, car nous les connaissons très bien et nous jouerions bien mieux face à eux.
 
Bonjour Welmu. Que ressens-tu à l'idée d'être le premier capitaine de la Finlande lors de NationWars?
 
Welmu: Bien, j'étais d'accord avec n'importe quel capitaine mais c'est un grand devoir et un grand honneur d'être le chef de cette équipe.
 
Elfi a juste pris sa retraite, ce qui a rendu la Finlande plus faible. C'est une très mauvaise nouvelle pour cette équipe. Comment cela a affecté votre équipe?
 
Welmu: La pause qu'Elfi a prise était définitivement un coup dur pour notre équipe, mais je fais confiance à PuPu et Serral pour montrer un très bon niveau.
 
Aujourd'hui, vous ferez face au Mexique pour un match crucial. Les observateurs pensent que tes matchs contre MajOr sera le sommet du match. Comment vas-tu gérer ce match?
 
Welmu: Je pense que mes équipiers ont de bonne chance de mettre dehors Major comme n'importe quel autre adversaire. Ils ne doivent pas les sous-estimer et si cela vient au match m'opposant à MajOr, je serai définitivement celui qui le mettra au sol. 
 
Quel est ton favori pour les NationWars?
 
Welmu: La Finlande est bien sûr le favori et prévaudra avec le pouvoir de Sisu.
 

L'équipe mexicaine:

Maker: La grande interrogation de l'équipe mexicaine réside ici: quel niveau aura Maker? Autrefois bon, Maker n'a pas beaucoup joué en 2014 et devrait être à court de forme pour le premier match.
 
MajOr: La raison de la présence du Mexique dans NationWars, c'est lui. Terran passé par la Kespa, MajOr est de loin le meilleur mexicain mais aussi l'un des meilleurs foreigners, parfois capable de mettre des cloquettes aux Coréens, comme en témoigne le 2-1 infligé à Symbol le 3 avril dernier ou sa 3ème place à la Vasacast Invitational où le Terran a tarté Oz et Stardust.
 
JimRiSiNg: Bon Zerg de la zone Américaine, le capitaine mexicain commence à s'entraîner en Europe et atteint le top 50 GM. Un bon joueur.

L'équipe finlandaise:

Welmu: Un mec aussi blond ne peut pas être bien méchant. Pourtant, depuis sa présence à la Gamescom 2013, Welmu ne déçoit presque jamais. Toujours saignant, ce Protoss très agressif sera l'arme fatale des Finlandais. Il s'est déjà qualifié pour les ro16 des WCS Europe en roulant sur Demuslim et Stephano. Une machine. Un mec qui a la bave aux lèvres et qui fait peur.
 
PuPu:  Si le Honduras a sa place dans la coupe du Monde de football, NationWars voit PuPu débouler. A chaque tournoi ses surprises. Celui qui a bénéficié du départ à la retraite d'Elfi se verrait bien jouer les troubles-fêtes lors de cette compétition. Méfions-nous de l'eau qui dort, surtout quand cette eau est top 100 dans la ligue Grand Maître.
 
Serral: Dans le registre du petit génie tout sage et tout mignon, Serral est parfait. Son recrutement chez mYinsanity l'a mis en lumière et on le voit de plus en plus fort. Capable de battre n'importe quel joueur européen, il sera très précieux pour seconder Welmu.
 

UKRAINE VS. ESPAGNE

Conférence de presse:

Bonjour Kas, tu es le nouveau capitaine de l'Ukraine. Pourquoi avez-vous changé votre capitaine et que veux-tu apporter à l'effectif ukrainien?
 
Kas: Bien, nous sommes tous de bons amis. Nous avons juste décidé de changer cette fois et de choisir un autre capitaine. Entre Bly et moi, le sort m'a choisi.
 
L'Ukraine a des joueurs légendaires comme Bly, Dimaga et toi. Quelles sont vos formes du moment?
 
Kas: Nous avons préparé durement ce tournoi. Tous les joueurs veulent gagner.
 
Salut VortiX, tu es une nouvelle fois le capitaine de l'Espagne. Après une première édition compliquée, l'Espagne est de retour avec la même équipe. Comment est l'équipe?
 
VortiX: Je pense que nous sommes tous plus en forme que pour NationWars I. J'étais plutôt occupé avec les examens et j'étais vraiment pas en forme. Majestic et AlaStOr ont beaucoup progressé en tant que joueurs. D'ailleurs, nous sommes vraiment motivés de faire une meilleure performance cette saison et rendre la communauté espagnole fière de nous, c'est pourquoi on progresse proprement celle-ci. 
 
Vous rencontrez l'Ukraine aujourd'hui. Tu es le meilleur joueur de ton équipe et sembles capable de battre seul l'équipe adverse, qui est pourtant très forte. Qu'est-ce que tu en penses?
 
VortiX: "Je pense que chacun de nous, Majestic, AlaStOr et moi avons la même importance dans l'équipe. S'ils sont dans un bon jour, ils sont définivement une menace pour n'importe quel joueur ukrainien. Donc je ne veux pas penser au match comme "soit je gagne soit nous perdons". Je suis plutôt en bonne forme maintenant et si je joue au top, je pense que je peux tout gagner. C'est vrai. Mais je peux aussi perdre!"
 
Quelle est la différence entre l'Espagne de NationWars I et aujourd'hui?
 
VortiX: Nous avons tous progressé depuis et nous sommes d'autant plus motivés car les phases finales sont maintenant en offline! Ce serait déjà un truc énorme à atteindre. Nous croyons que, si nous donnons notre meilleur, nous sommes clairement capable de le faire!
 
As-tu une préférence pour le tour prochain: le Royaume-Uni ou la Pologne?
 
VortiX: Les deux sont très bons donc je ne m'en préoccupe pas. Peu importe, nous donnerons le meilleur de nous-mêmes et essayerons de faire le spectacle !
 
 

L'équipe ukrainienne:

Bly: Une sorte de méga poil à gratter à la sauce ukrainienne. Capable de varier son jeu et d'être au meilleur niveau européen, Bly est le joueur utile dans ce format. Il vaut mieux l'avoir avec soi que contre.
 
Kas: Viré par son équipe russe, l'énormissime Terran Kas portera fièrement le brassard de Capitaine pour nous rappeler combien il avait été génial lors d'Ironsquid II quand il avait kassé Creator en deux. Mythique.
 
Dimaga: Beaucoup l'enterrait avant NationWars I à cause de son manque de performance individuelle. Le patron a répondu présent. Expérimenté, inventif et toujours jovial, Dimaga a un palmarès plus long que n'importe quel de ses membres. C'est pour ça qu'il sera au rendez-vous. Comme toujours.

L'équipe espagnole:

AlaStOr: Si l'Espagne n'est pas favorite malgré la présence de VortiX, il y a bien des raisons. La première, c'est qu'AlaStOr - niveau cheese - est plutôt dealer de Saint-Môret que de Saint-Nectaire bien fermenté. Ce sera à lui de seconder correctement VortiX.
 
VortiXS'il y a un joueur qui est passé à côté de son NationWars I, c'est lui. Le très charismatique et très sympathique Zerg de l'équipe Mousesports souhaite revenir en force dans cette édition et affirme qu'il est extrêmement chaud. Rappelons quand même qu'il est le Premier foreigner au classement aligulac. Un type pas dégueu.
 
Majestic: Encore un jeune protoss qui monte fort et bien. Ceux qui le verront jouer diront qu'il deviendra très fort. Protoss imba.
 
 
Sauf possible miracle de la part de ses coéquipiers, MajOr restera la principale menace pour les adversaires du Mexique. Cette équipe n'a aucune expérience collective et tâtonnera très certainement au départ de ces NationWars.
Face à elle, la Finlande semble beaucoup plus complète car elle dispose probablement du meilleur Protoss européen avec Welmu et d'un excellent second avec Serral. Grâce à la possibilité de revive un joueur, les adversaires de la Finlande devront donc batailler avec la crème du serveur européen au moins 3 games sur 4. De plus, il n'est pas exclu que PuPu soit un bon joueur plutôt que le joueur bidon que certains annoncent.
 
La clé sera certainement la rencontre entre MajOr et Welmu et j'imagine bien le Finlandais rouler sur le Mexicain.
 
Pronostic: Mexique 1 - 4 Finlande 
 
L'Ukraine est réputée pour avoir une équipe légendaire formée par des monstres élevés dans la rude et froide Europe de l'Est. Trois excellents joueurs défendront un pays pourtant malmené de nos jours. 
En face, l'Espagne est revancharde. Pourtant très impliquée dans NationWars I, la rimbambelle de joueurs espagnols se montrent très soudés et veulent aider leur pays à construire l'eSport.
 
VortiX devrait prendre les choses en main pour éviter l'élimination au premier tour et sa forme déterminera l'issue du match.
 
Pronostic: Ukraine 2 - 4 Espagne

 

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

4 commentaires

GingoO
GingoO - 14/05/2014 17h10

Un peu de relecture please, y'a des réponses qui sont restées de la semaine dernière, des phrases où il manque des mots ;) ! Merki :) !

Neoyork
Neoyork - 14/05/2014 17h36
"JimRiSiNg: Snute et moi sommes plus forts que la dernière fois. Je ne peux pas en dire autant d'Eiki car il est en train de terminer sa dernière année de scolarité, mais heureusement il pourra toujours placer de bonnes stratégies protoss dans le but de remporter de précieuses victoires."

Il y a un petit problème non?

Zaigl0n
Zaigl0n - 14/05/2014 20h10

Bon sang Stabillo! Soigne tes articles! c'est répétitif la... entre les prises de positions abusives, les fautes, les erreurs de syntaxe, etc... 

Ca sent le bâclé! en l'occurrence ici la Google traduc copié collé salement.
Perso j'aime bien ce que tu fais mais tes articles commencent vraiment à salir le paysage o'gaming.

Antiriad
Antiriad - 15/05/2014 11h38

Je suis un soutien inconditionnel d'Ogaming mais on sent que le départ de Kere pèse énormément sur la qualité des articles.

Il y a eu plusieurs retours en commentaires sur des articles apparemment ni relus ni corrigés, écrits dans un français à peine correct et pourtant ça continue...

Est-ce que quelqu'un lit les commentaires ? Réagissez bordel !

Longue vie à O'Gaming !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.