d

02 mars 2013 - LeLfe StarCraft 2

La grande histoire de la santé des joueurs

La grande histoire de la santé des joueurs

Samedi matin au réveil, j’apprends que Puzzle (joueur Protoss de l’équipe SlayerS) se retire de la GSL et la NASL, les deux principales compétitions où il est engagé, pour raison médicale. C’est vraiment pas de chance pour SlayerS, qui depuis les difficultés de MMA pour retourner à son vrai niveau, peine à mettre en avant un as du clavier / souris. Plus tard dans la journée, Ethan, rédacteur connu sur la scène coréenne avoue sur twitter que le joueur serait en fait tenté par une transition vers League of Legends. Une chose est limpide : physique ou mentale, on a bien à faire à une maladie ! Une parfaite occasion pour revenir sur les vrais et les faux problèmes que les joueurs de StarCraft II rencontrent avec leur santé. « StarCraft II doit-il rentrer dans la catégorie des métiers à risques ? » Vous avez quatre heures avant que je ne ramasse les copies.

Commençons par le commencement, on parle ici d’eSport, et qui dit sport – aussi électronique soit-il – dit besoin d’avoir une résistance physique et/ou mentale au top. Oui, il est mentalement épuisant d’enchainer les parties, de jouer avec le cerveau de son adversaire et de trouver les ressources pour rebondir et se reconcentrer après avoir perdu une game. Mais l’eSport est aussi exigeant sur le plan physique. Taper à un rythme effréné sur le clavier en bougeant sa souris avec vitesse et précision n’est pas qu’une question d’habileté, il faut de l’entrainement.

Beaucoup d’efforts demandés aux poignets notamment, et donc la maladie récurrente des pros est le célèbre CTS : le syndrome du canal carpien. Au lieu de réexpliquer ce que vous pouvez consulter sur Wikipedia, penchons-nous sur quelques victimes. Pour les fans de StarCraft II que vous êtes, l’allemand TLO sera surement le patient le plus célèbre. Plus connu pour sa créativité que pour son skill brut, il a dû s’arrêter plusieurs mois pour reposer ses poignets, et il reste suivi de près par son médecin qui vérifie l’impact de son entrainement. Comme vous l’avez découvert en étanchant votre soif de savoir sur Wikipedia, le syndrome du canal carpien est un TMS (trouble musculosquelettique ), qui est la maladie professionnelle la plus courante dans les pays développés. Si TLO a réussi à s’en tirer avec un peu de repos, tout le monde n’a pas cette chance. Légende absolue de BroodWar, Flash (en photo plus haut) a dû passer par la case chirurgie pour continuer sa carrière. Le Terran s’en tire bien, il continue à être un des meilleurs joueurs du milieu et est généralement considéré comme le meilleur joueur de l’histoire des RTS : pas mal comme titre !

Les TMS découlent de la répétition d’un geste : 12h par jour à s’acharner frénétiquement sur ses périphériques, ça abime les articulations. Logique. Une étude menée par des scientifiques coréens sur les pros BroodWar tendait à montrer que très jeunes, les joueurs avaient des articulations de personnes âgées (comprendre 60-70 ans). J’ai l’impression de pas mal donner à l’eSport par rapport au temps passé, mais sacrifier mes articulations pour la beauté du jeu, j’hésiterais déjà un peu plus. Malheureusement pour les fans, ces traumatismes touchent ceux qui s’entrainent énormément, et qui sont souvent les meilleurs. L’exemple le plus criant est celui du meilleur joueur de la courte histoire de SC2, Mvp. Selon les différentes informations, le coréen aurait un problème de cervical qui ferait pression sur un nerf l’empêchant par moment d’exercer une quelconque pression avec le poignet, ballot pour jouer à un RTS. Cela rajoute une touche d’attachement : comment ne pas aimer le mec qui souffre le martyre quand il joue certaines games ? Mvp a quand même gagné la saison 2 de la GSL 2012 alors que tout le monde le pensait trop amoindri pour être compétitif, une belle histoire comme il en faut dans le sport.

MVP

Certaines histoires sont moins belles. Étoile montante en GSL, sC a atteint les demi-finales de la GSL Code S où il avait perdu dans une des plus belles games de l’histoire contre NesTea. Malheureusement, un pneumothorax le forcera à se faire hospitaliser plusieurs fois. Sans entrainement, la scène coréenne a vu un de ses meilleurs poulains quasiment réduit au silence à cause de ses problèmes médicaux. sC végète désormais dans la masse de Coréens non qualifiés pour la GSL, et se limite à quelques coups d’éclat quand sa santé le laisse s’entrainer. Triste sort.

En plus de ces vrais problèmes de santé, il existe, comme dans d’autres sports, les maladies de complaisance. Les spécialistes dans le domaine : SlayerS. L’équipe fondée par BoxeR, qui est parti chez SKT depuis, a en effet connu des cas particuliers. Exemple récent : Crank. Le Protoss avait quitté la gaming house pour soigner des douleurs au cou, ce qui était un peu suspect vu qu’il streamait 10 heures par jour en ayant enlevé le tag SlayerS (est-ce vraiment nécessaire de préciser qu’il a officiellement quitté le clan depuis ?). Maintenant que je vous ai impressionnés avec mes capacités dignes d’un Sherlock Holmes, je peux revenir sur le protagoniste qui m’a fait commencer cet article. Deux rumeurs tournent autour de Puzzle : une pneumonie et League of Legends. Ca ressemble étrangement à un « tu préfères » de Pierre Palmade, et je vous laisse juge de ce que vous choisiriez (tips : la pneumonie se soigne bien). Pour être plus sérieux, SlayerS est en crise, ce sera surement le sujet d’un prochain article, mais les chances que Puzzle soit vraiment malade sont assez faibles. Tant mieux pour lui.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

15 commentaires

Vanja
Vanja - 25/09/2012 12h44
C'est bon tu t'es rattrapé, cet article parle de Mvp !
Potki
Potki - 25/09/2012 13h19
Le syndrome du canal carpien peut signifier deux choses, soit tu bosses dans un truc physique, soit t'es vraiment un gros branleur !



... Personne pour me high five ? :'(
blackcat
blackcat - 25/09/2012 13h54
Wait for it ! : D
Lelfe
Lelfe - 25/09/2012 14h03
[quote name='Vanja' timestamp='1348569856' post='6871']
C'est bon tu t'es rattrapé, cet article parle de Mvp !
[/quote]
obligation contractuelle
Plax
Plax - 25/09/2012 15h31
[quote]obligation contractuelle [/quote]

Haha :D :D :D
JeromePalazzi
JeromePalazzi - 25/09/2012 17h40
On oublie beaucoup les conséquences sur la santé du jeu abusif, et je ne parle pas des pgm qui sont certainement très encadrés, je parle des joueurs normaux. Jouer trop pendant trop d'années c'est une bombe à retardement pour la santé autant physique que mentale, d'ailleurs je me demande pourquoi il n'y a pas d'avertissements sur les jeux en ligne.
J'ai eu une grosse période nolife sur des mmo, j'ai fréquenté pas mal de grosses structures topfr, je sais de quoi je parle.
La dépression est fréquente auprès des gens qui jouent trop, il y a les liens sociaux qui se brisent, plus d'amis, chomage, j'ai connus des joueurs malades du stress à force de jouer et le stress peut avoir des conséquences terribles sur la santé vous n'imaginez pas.
Ya aussi la prise de poids, au bout de trop de temps de nolife les muscles fondent, j'ai pris 20kilo en 3/4ans, j'ai eu un mal de chien à me remettre au sport comme c'est pas possible, j'ai mis 2ans à les perdre et à retrouver un peu de force musculaire.
Dernier truc qu'on voit pas mal chez les joueurs, l'alcool et le redbull, ça aussi c'est dangereux quand c'est systématique, évitez.

Je conseille à ceux qui jouent trop ou qui n'ont que ça dans leur vie (je ne juge pas, ça peut arriver à tous) surtout ayez une alimentation adéquate très équilibrée, et obligatoire faites du sport, grand minimum 30 minutes par jour de marche non-stop ou mieux de course, 1h si possible. Pour ce qui est des liens sociaux vos amis ig votre guilde etc, ce n'en sont pas, il n'y a pas d'amis sur internet il n'y a que des collègues. Dites-vous que plus les gens sont forts ig plus ils sont faibles irl, ça se vérifie trop souvent dans le mmo, ne soyez pas jaloux des très gros joueurs car le piège est là.
Pour les joueurs hardcore (de plus en plus jeunes hélas), suivre ces quelques conseils vous évitera des années de remise en forme car le jeu en ligne est bien une drogue dangereuse pour la santé qu'il vous faudra arrêter un jour, et croyez-moi vous allez en chier pour remonter la pente.
Regardez les gaming house qui ont une salle de muscu, ce n'est pas pour rien, c'est juste essentiel lorsqu'on reste assis devant un écran 14h/jour.

Je précise encore, je parle du jeu abusif pendant une période abusive de plusieurs années, je ne parle pas du gamer normal qui lui a une vie irl beaucoup plus équilibrée.
Voilà c'est tout.
Upcios
Upcios - 25/09/2012 17h55
Je suis plutôt d'accord avec toi (pour une fois !), mais je nuancerais le fait que les liens sociaux avec les amis ig ou une guilde sont purement virtuels. C'est la majorité des cas mais ce n'est pas systématique. Parfois des "collègues" de jeu peuvent devenir de vrais amis irl. Ça a été le cas pour moi et pour plusieurs personnes.
DraGooNBreizh
DraGooNBreizh - 25/09/2012 20h53
Slayers, c'est pas l'équipe dirigé par des dingues ?
Pour le peu que je suis de l'actualité Sc2, il m'a semblé que cette team avait sévèrement puni un joueur parce qu'il n'avait pas porté les T-shirt de la team lors d'un tournoi...

Bon après, si c'est pas celle là, j'ai rien dis. Mais s'il s'agit bien de celle là, peut être qu'il y a trop de stress dans l'équipe, et que celui ci, est mal géré.
Vanja
Vanja - 25/09/2012 21h48
[quote name='DraGooNBreizh' timestamp='1348599213' post='7190']
Slayers, c'est pas l'équipe dirigé par des dingues ?
Pour le peu que je suis de l'actualité Sc2, il m'a semblé que cette team avait sévèrement puni un joueur parce qu'il n'avait pas porté les T-shirt de la team lors d'un tournoi...

Bon après, si c'est pas celle là, j'ai rien dis. Mais s'il s'agit bien de celle là, peut être qu'il y a trop de stress dans l'équipe, et que celui ci, est mal géré.
[/quote]

La copine de BoXer qui manage l'équipe est en effet connue pour sa facilité à créer du drama
JeromePalazzi
JeromePalazzi - 25/09/2012 21h54
Bah, c'est une meuf, pléonasme.
Taravana
Taravana - 25/09/2012 21h58
Je suis totalement d'accord avec FOX il a totalement raison à force de stagner devant l'ordi on ce ramoli du ventre des bras ...
C'est bien pour cella que je ne comprend pas le terme de SPORT ELECTRONIQUE car pour moi le sport c'est physique (rester assis sur une chaise ne vaux pas et de loin une petite ballade avec des ami aussi bien sur le point physique que morale)
Moi je trouve que je joue Beaucoup en ce moment mais beaucoup moins de 5H par jour quoi !!!!! alors qu'il y en a qui font plus de 10H (et je ne parle pas des joueurs pros :o )
Une fois "vieux" je pense que les "nolife" vont regretter le temps perdu devant l'ordi au lieu de profiter de leurs vrais amis :/
Voila ma petite opignon
JeromePalazzi
JeromePalazzi - 26/09/2012 02h24
Oui ils le regretteront et vont en baver pendant des années pour remonter la pente, sans compter les séquelles à vie diverses et variées. Mais toujours pareil là on ne parle que de jeu abusif en mode nolife durant une période très longue.
10h par jour tu es très loin de certains joueurs, j'ai joué dans des structures ou c'était du 20h/jour pour le noyau dur.. et là on parle d'un rythme tenu pendant des années, alors il faut le savoir c'est très dangereux pour la santé.
Tout le monde a entendu des gens morts devant leur ordi en corée par exemple, là c'est des cas encore plus extrêmes, sans en venir là il est certain que c'est une abréviation de l'espérance de vie pour les nolifes du jeu vidéo, passer des années assis 15h/jour, être désocialisé à un point de ne pratiquement plus sortir, faites ça pendant des années et vous n'aurez même plus la force de marcher 1km sans vous péter un genoux.
Enfin je pense que ça concerne une minorité, mais tout même, si ya au moins 2/3 ados qui lisent ça si ça peut leur faire réfléchir c'est déjà pas mal.

Jouez en nolife 20h/jour, mais faites 1h de marche par jour et surveillez votre poids, là vous limiterez grandement les conséquences physiques et aussi psychologiques parce que c'est un tout, l'effort physique améliore l'état mental !
Sinon c'est la spirale et une fois dedans bonne chance pour en sortir, j'espère que vous aimez la souffrance.
Plax
Plax - 26/09/2012 08h59
Intéressant ce que tu racontes Fox, d'autant plus que ça sent le vécu ! Comme tu le dis, il faut toujours savoir se tempérer et rester raisonnable, ça marche avec tout, pas seulement les jeux vidéo.

[quote]Jouez en nolife 20h/jour, mais faites 1h de marche par jour[/quote]

Ce qui fait qu'il te reste 3h pour manger, aller aux toilettes et dormir :lol: (sans parler que tu n'as pas de travail et que tu ne fais pas d'études).
Magus
Magus - 26/09/2012 09h08
En dehors des jeux vidéos, certains boulot demandent de rester 8h par jour devant un PC. Rajoutez à cela les parties de SC2 le soir, et vous faites des journées de 11h devant un PC facilement.

Mais heureusement, la médecine du travail a évoluer dans ce domaine et avec juste quelques conseils on se conserve très bien. Ce sont des conseils bidons qui se résument à fermer les yeux pendant 10 secondes toutes les 30 minutes et se lever toutes les 2h minimum pour aller manger/boire/pisser/baiser sa copine. Faire des étirements des doigts (si si je vous jure) permet aussi d'éviter de se niquer les articulations avec le temps.
Plax
Plax - 26/09/2012 13h57
La position sur sa chaise, par rapport à son bureau, son écran etc ont également été étudiés et on sait comment se fatiguer le moins possible.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.