d

15 mars 2016 - EkM League of Legends

La malédiction chinoise ?

La malédiction chinoise ?

Au lendemain des IEM et en pleine reprise de la LPL, les équipes chinoises sont revenues dans leur pays avec des performances très décevantes. Après des Worlds catastrophiques, et une LPL qui est citée comme un des tous meilleurs championnats, a-t-on vraiment intérêt à encore attendre quelque chose de leurs équipes en compétition internationale ?

 

Les IEM vus par les équipes LPL.

Pour quelqu'un qui ne regarde pas la LPL, il s'est sûrement dit : « La LPL ce sont des équipes faibles. Ils envoient leurs deux meilleures équipes et elles perdent toutes les deux contre les Fnatic, cinquièmes de leur championnat. La Chine ce n'est plus ce que c'était avec les Royal club en saison trois et quatre. » (J'exagère bien entendu !)

Le problème pour les équipes chinoises présentes dans cette compétition, c'est que leur participation ne leur a rien apporté.
Pour le manager de QG, Linko ; « Réellement, comparé aux IEM Cologne, nous n'avions rien appris en Pologne. ».


Uzi, recrue de QiaoGu au mercato, qui n'avait joué que quatre games avec l'équipe avant les IEM.

Clairement, pour un habitué de la LPL, ce ne sont pas du tout les deux équipes qu'il a l'habitude de regarder. Il n'y a qu'à voir la réaction de Xiaoxiao (ex-support de Invictus Gaming, maintenant retiré de la scène professionnelle) après la game 3 de RNG vs Fnatic : (Game 3 à 1:52:02)

Je suis en colère. La LPL dans le passé nous ne faisions que teamfight. Nous on fight fight et encore fight en LPL. Je ne sais rien à propos des rotations. Aux Worlds, on fight fight fight. Si on gagnait le début de partie, alors nous écrasions l'adversaire. Et si nous perdions l'early, qu'importe on se concentrait sur la prochaine partie.
Je teamfight dès que j'ai l'ulti. Pas d'ulti ? Gros problème ! Des fois même je rate mon ulti. Et alors ? Blâme-moi, et repartons de l'avant ! Gagné = grande victoire, soit fier ! Perdre = mange les critiques et casse-toi, d'autres te remplaceront et continueront de fight fight fight.
Qu'en est-il aujourd'hui ? Doit-on temporiser la partie ? Ne pas recevoir de critiques ? Ne pas vouloir se faire insulter ? Où sont toutes les agressions que j'ai l'habitude de voir ?
Si tu veux jouer en rotation, alors s'il te plaît, entraîne-toi en scrims, et essaie en LPL. Mais si tu préfères la jouer yolo [100% Fight] en LPL, alors yolo même pendant les compétitions internationales. N'essaye pas de yolo en Chine et de jouer timidement en dehors. C'est pathétique !
Source : 
https://redd.it/49ax5d

Et Xiaoxiao a tout à fait raison. Lorsqu'on revient une semaine en arrière et que l'ont voit RNG et QG jouer, ils combattent en permanence, et c'est cette maîtrise des teamfights et des escarmouches qui fait leur renommée. Finalement, tant qu'ils essaieront de montrer un gameplay qu'ils n'ont pas l'habitude de produire... Alors ils perdront en compétition internationale.
Cependant, le naturel revient complètement au galop. En effet, lors du BO de samedi opposant QG à EDG (Game 2), nous avons vu à nouveau de belles tentatives de fight. Bon, ok, niveau prises de décisions c'est pas encore ça, mais clairement on retrouve le jeu chinois un peu bourrin et hyper risqué que l'on apprécie tant (voir les games conseillées à la fin de l'article).
Nos équipes chinoises nous ont habitués à ce style de jeu depuis longtemps et encore plus en ce début de saison 6, qui nous rappelle très bien la saison 4 de la LPL.


Le nombre de tués moyen illustre bien que la LPL a beaucoup plus tendance à apprécier le sang !

La LPL : terre fertile pour joueur de teamfight expérimenté (ou pas).

Maintenant, comparons la performance des équipes chinoises en LPL et aux IEM. On a vu Royal Never Give Up jouer et parfois initier un swaplane (1re game des IEM – RNG vs Origen –) , alors que les analystes de la LPL félicitent sans cesse cette équipe pour être la meilleure et seule équipe au monde à sans cesse chercher le 2v2. Tout ça pour obliger la duolane adverse à jouer contre Wuxx-Mata, qui ont l'avantage la plupart du temps, et aussi pour laisser Mlxg faire son travail de gank et de counterjungle (impossible lors d'une phase de swaplane).
Mais là non, durant tous les IEM, ils n'ont jamais joué ce 2v2, Pourquoi ? Personne ne le sait malheureusement.


Pour QiaoGu, ils ont aussi des statistiques très propices au teamfight. Ils sont connus depuis la saison cinq et leur montée de la LSPL en LPL pour avoir une maîtrise des teamfights, en milieu de partie, quasi parfaite.

Les statistiques parlent clairement en faveur du teamfight de QG, car quand on voit une participation aux kills d'un adc aussi énorme, cela montre bien que l’équipe se regroupe (escarmouches et fights) pour pouvoir avancer dans la partie.
Ajoutons à cela des picks comme Nidalee et Leblanc, très forts pour appuyer des fights en mid-game et là on a la recette de jeu de QiaoGu :
Tout commence par une maîtrise parfaite des flux et reflux de sbires de V et Peco pendant les quinze premières minutes. Pendant ce temps-là, seuls DoinB et Swift donnent du rythme à la partie. Quand les deux carry se sentent prêt à fight alors V les rejoint, qu'importe son état de forme, sur la toplane. À ce moment, QG initie ainsi une phase d'escarmouches, de fight, jusqu'à la 25e minute où l'avance aux golds de leur équipe est tellement grande que leurs adversaires sont incapables de revenir. Voilà comment QiaoGu gagne ses parties de LPL...

Finalement, je pense que les équipes chinoises peuvent revenir très fortes pour les MSI, si et seulement si elles jouent leur propre jeu, en toute décontraction, et sans a priori. Si elles ne le font pas, il se passera exactement la même chose qu'aux IEM, ou qu'aux Worlds.

Le conseil de l'article sera donc d'aller voir deux parties de la semaine six de LPL (seulement cinq jours après les IEM) pour montrer à quel point le teamfight chinois est abusif et que le jeu que l'on voit en scène internationale n'est pas le vrai jeu de ces équipes :  


 La Game 2 QG vs EDG du 12/03/2016 avec une référence au teamfight à la 21e minute de jeu, et le baron de la 34e minute de jeu.


La Game 2 de World Elite vs Invictus Gaming du 11/03/2016

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

3 commentaires

Baby6steR
Baby6steR - 16/03/2016 15h35

Ce qui est encore plus dommage, c'est que c'est un régal de voir de beaux team fight des qu'un utl pop ! Très impatient de voir l'équipe chinoise aux IEM ! :)

Bisou

HugoSoulier
HugoSoulier - 16/03/2016 23h01

Je regarde pas LoL. Mais j'ai apprécié l'article :)

Afrouner
Afrouner - 17/03/2016 01h26

Bel article ! Merci !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.