d

09 juil. 2014 - Laixpert League of Legends

La patte de Laixpert US #2 : EG-COL

La patte de Laixpert US #2 : EG-COL

Nous revoilà après notre traversée de l'océan pour une nouvelle édition de votre chronique qui vous permet d'y voir plus clair sur les teams des LCS NA. Retrouvons-nous au fin fond de l'océan avec deux teams échouées que tout oppose sauf leur place au classement : Evil Geniuses et Complexity.

Evil Geniuses : la victoire les fuit...

Eux aussi ont traversé l'océan puisqu'ils sont à l'origine une équipe EU. Cette équipe a perdu les deux gros noms de la scène EU avant leur migration que sont Froggen et Wicked et qui ont quitté EG pour former Alliance et prendre la place ainsi laissée vacante par Evil Geniuses. L'aventure de cette équipe en Amérique est quelque peu tumultueuse. Lors du split précédent, elle a terminé en Up&Down mais s'est quand même qualifiée pour le Summer Split lors duquel elle culmine actuellement à seulement quatre victoires pour quatorze défaites, soit un ratio de 22% de parties remportées...

 

Et pourtant, les EG ont les armes pour briller en LCS NA.

Innox, le toplaner de la line-up, possède un principal défaut que nous évoquerons ultérieurement, mais il est très solide sur les bruisers de la méta actuelle et aussi sur sa Lulu. Helios (ça fait un peu dieu grec, non ?), tout juste arrivé de Corée où il était le jungler des CJ Entus Frost, s'est très bien adapté à la scène nord-américaine. En effet, il a des mécaniques simplement parfaites, il est très appliqué dans la prise de vision et laisse autant que possible les kills à ses mates, et il a un pool de champions énorme car il est capable de jouer la méta (Elise/Lee Sin/Eve) mais peut aussi être efficace avec d'autres junglers qu'on peut qualifier d'out-meta, comme Gragas ou Nunu. Pobelter, ancien Curse, est lui aussi très solide et dispose d'un très bon pool de champions. Même constat pour la botlane composée de Altec et Krepo, toujours très efficace, rarement outplayed : le carry AD brille notamment sur son Corki alors que le support est capable de jouer tous les champions à ce poste, dont une Leona plutôt stronk.

 

Mais alors, pourquoi ce ratio de 22% de victoires ?

Pourquoi ? Ben c'est simple, on a l'impression qu'ils ne veulent pas gagner. Outre les fails assassins d'Innox qui n'ont jamais amené une réelle valeur ajoutée aux compositions des EG, ces derniers ont un énorme problème pour terminer une game. Même lors des parties où ils ont la composition pour manger petit à petit les adversaires, ils sont incapables de gagner. Toutes les games des EG, qu'elles se soldent par une victoire ou par une défaite, sont des parties « so close » comme on dit.

Il faudrait simplement qu'ils aient confiance en leur capacité à fight pour pouvoir espérer gagner, parce que le skill et les mécaniques sont là.

 

Complexity : stomp, stomp and stomp again !

Contrairement aux EG, chez COL, c'est très simple : soit ils stomp, soit ils se font stomp. Pas de demi-mesure.

 

Malheureusement pour eux, la tendance est davantage vers « ils se font stomp » en dépit de qualités certaines.

 

La force des COL est principalement la laning phase qu'ils maîtrisent très bien. En outre, la botlane composée de ROBERTxLEE, le carry AD à mettre en avant, et de Bubbadub (Mustachio pour les intimes) est certainement l'une des meilleures des LCS NA, et la synergie entre les deux joueurs est excellente. pr0lly est également très solide dans tous ses match-ups.

 

Mais voilà, si le paragraphe est aussi mince, c'est que les forces de cette line-up sont trop peu nombreuses.

 

Une fois passé la phase de laning, le moment de fight est venu ; et là, c'est le drame. Ils donnent l'impression de ne pas savoir ce qu'ils font, les calls sont souvent approximatifs, les placements le sont tout autant et la finalité est souvent la même : le combat est perdu. S'ils ne disposent pas d'une avance confortable, les COL sont incapables de gagner un vrai teamfight. Westrice, le toplaner, est souvent ultra dominé sur sa lane et s'avère être un réel handicap. Quant au jungler kez, ce n'est tout simplement pas ça du tout... Il n'a, de mon point de vue, pas le niveau pour concourir dans ces LCS : son decision-making et ses mécaniques sont très en deçà du niveau qu'il devrait avoir, avec des flashs que l'on peut clairement qualifier d'horribles, des smites complètement ratés (regardez celui-ci à 44:35 si vous ne me croyez pas ;) ) et une utilité en terme de soutien très limitée.

Si j'étais à leur place, je changerais les micros qui ne semblent pas très bien fonctionner compte tenu de leurs performances en teamfights. Je changerais également de jungler, parce que Mowgli dans la jungle, il ne roxx pas des masses. S'ils veulent prétendre faire quelque chose de ces LCS NA, ils devraient tout concentrer sur cette botlane qui peut clairement faire la différence.

 

Conclusion

 

Voilà, j'espère que cette exploration des abîmes de l'océan des LCS NA ne vous a pas trop effrayé. On se retrouve bientôt pour un nouvel opus de « La patte de Laixpert ». En attendant, bonne chance dans les autres abysses de League of Legends que représente la soloQ. ;)

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.