d

18 févr. 2015 - MMC StarCraft 2

La Proleague, des hauts et des bas dans ces débuts

La Proleague, des hauts et des bas dans ces débuts

La Proleague est sans doute la compétition par équipe la plus prestigieuse du monde de Starcraft 2. Elle est même souvent considérée en Corée comme la compétition reine, héritage de Starcraft Broodwar, et devant la GSL. Nous en sommes à la fin du premier round, et il est donc temps de faire un petit résumé de ce qui s'est passé jusqu'ici.

Des équipes...

Puisqu'il s'agit d'une compétition par équipe, le plus logique est de parler de ces dernières. Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur les participantes et l'organisation du tournoi en général, je vous renvoie vers l'excellent article d'Epsylon sur le sujet. Ici, nous allons parler de la forme de ces équipes, au vu des sept premières semaines.

Et on commence par les bonnes surprises.

Tout d'abord, CJ Entus qui réalise une formidable performance en occupant la 2e place à égalité avec le leader SK Telecom T1. La différence se jouant aux scores des matchs, SKT T1 est devant puisqu'elle a obtenu des victoires plus larges. L'équipe est impressionnante, très équilibrée (contrairement à SKT qui gagne grâce à ses Terrans, CJ Entus se repose sur un équilibre presque parfait entre les races) et fera partie des favoris si elle continue sur sa lancée.

Startale, ensuite, qui réalise, elle aussi, une excellente performance en se classant 3e, toujours à égalité, mais avec un ratio maps emportées / maps perdues presque nul (15 maps gagnées pour 14 maps perdues). Nouvelle venue, elle remplace Incredible Miracle qui était 6e, et montre donc un meilleur niveau de jeu grâce notamment à Life.

Dans un second temps, nous avons certaines équipes qui confirment simplement ce qu'on attendait d'elles.

Avec une défaite surprenante contre KT Rolster, et une autre moins étonnante contre CJ Entus, SK Telecom T1 est en tête à la sortie de ce Round 1, confirmant sa bonne forme. On notera surtout l'écart lors de ses victoires puisque SK Telecom finit avec 10 maps emportées de plus que perdues, le plus gros écart absolu du round, et 4 victoires 3 à 0 !

Dans un autre registre, Prime est avant-dernier avec notamment une série de quatre défaites en ouverture. Malheureusement, on s'y attendait mais il y a de l'espoir au vu de la deuxième partie du round, plus équilibré. Sans prétendre rivaliser avec SK Telecom, CJ Entus ou Startale, Prime a le niveau d'un milieu de tableau honorable.

Tout comme Jin Air Wings qui sans être au meilleur niveau, montre une certaine réussite et s'en tire avec une honorable 4e place, situation sans gravité pour le moment. MVP avait recruté un tout nouveau roster durant la pause hivernale, mettant à la porte tous ses anciens joueurs et allant à la chasse au talent, comme l'ancien Prime MarineKing. Après un démarrage poussif et laborieux, l'équipe ressort avec un bilan mitigé de 3 victoires et 4 défaites. À voir durant les rounds suivants donc, mais le choix semble ne pas foncièrement changer les choses pour MVP.

Pour finir, dans le rayon des déceptions, on en comptera deux.

Samsung tout d'abord, qui passe de la 5e place l'année dernière, ratant les playoffs d'un cheveu, à une décevante 8e et dernière place avec une seule et unique victoire ! L'équipe est clairement la moins forte de ce round, alors qu'elle avait fini 2e de ce même premier round l'année dernière.

Mais la pire situation concerne KT Rolster. L'équipe de Flash n'est qu'à 3 victoires pour 4 défaites, une situation inquiétante pour le champion en titre. Après un départ chaotique, un Flash en demi-teinte, et l'heureuse présence de Zest, KT Rolster sauve péniblement les meubles.

... et des joueurs

Mais la Proleague revêt une telle importance aux yeux des Coréens que les joueurs s'y montrent souvent sous leur meilleur jour. Ou leur pire, quand la pression semble trop forte.

On a ainsi vu un MarineKing qui n'a pas tenu ses promesses avec 7 défaites pour 8 matchs joués. De même, Life s'est montré fébrile, avec un score a peine équilibré à 5 victoires et 4 défaites. Il semblerait notamment qu'il tienne mal la pression car il a perdu certains matchs cruciaux où il a été aligné (comme pour éviter la défaite face à CJ Entus, ou pour achever Samsung, ce que fera finalement Leenock après lui).

Mais le plus inquiétant et surprenant est sans doute Flash, qui est dans une très mauvaise série de 6 défaites pour une seule victoire, dont plusieurs déconvenues contre des Terrans comme, surprise, le relativement méconnu Bravo. KT souffre sans doute de sa méforme et on attend de savoir si « Dieu » parviendra à se reprendre dans les prochaines semaines, pour le round 2.

En tête des joueurs en forme, Innovation, auteur d'un impressionnant 6 - 0 sur ses matchs durant ce round, et qui fait partie des raisons du score impressionnant de SK Telecom T1. On pourra citer Zest, qui malgré un ratio plutôt faible, profite d'un grand nombre de matchs joués, pour lui aussi, atteindre 6 victoires, contre 5 défaites toutefois. Moins dominant, mais sans aucun doute le sauveur de KT Rolster, il évite le naufrage du champion en titre. Losira, qui possède un meilleur ratio que Zest avec un score de 5 - 1, ou YongHwa, auteur d'un impressionnant 4 - 0, font également partie des joueurs en forme de ce premier tour, et donc à surveiller lors du prochain.

Ce qu'on en a pensé

En guise de conclusion, il faut évoquer les playoffs, particularité de la Proleague, qui consistent en un affrontement entre les quatre meilleures équipes du round. Petit séisme sur la planète StarCraft 2, suite à un problème logistique (un accident dans un tunnel sur le chemin des studios), StarTale a dû déclarer forfait contre Jin Air Green Wings. L'équipe de Rogue n'a cependant pas démérité et a fait taire tout éventuel commentaire en battant CJ Entus 4 à 2 dans le Bo7 du lendemain. Pour finir, SK Telecom T1 a bien prouvé que c'était l'équipe du round en battant Jin Air Green Wings 4 à 2 également. SKT obtient ainsi des points bonus qui lui permettent de s'envoler au classement, alors que Jin Air finit officiellement troisième dans ce round devant StarTale.

Dans sa globalité, ce round a été à la hauteur de ce qu'on attend de la Proleague. Du très haut niveau de jeu, des stratégies très innovantes sur des cartes pourtant classiques, des joueurs motivés et un suspense permanent. On aura eu des surprises, bonnes et mauvaises, des confirmations rassurantes, parce que ça a du bon de voir nos favoris gagner, et le mieux dans tout ça, c'est que ça ne fait que commencer !

Rendez-vous pour le round 2 le 2 mars.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.