d

31 juil. 2014 - Zaboutine League of Legends

La ROG school arrive en France !

La ROG school arrive en France !

On vient juste de l’apprendre, Asus vient de créer la première école de gaming en France en partenariat avec Rue du commerce. Oui, vous avez bien lu, une école de gaming, un endroit où l’on apprend à jouer et pourquoi pas devenir un jour joueur pro.

Une bonne idée…

Alors, on ne va pas ici cracher dans la soupe, l’initiative est au minimum louable puisque c’est évidemment une innovation par rapport au paysage eSportif français qui se limite aujourd’hui à un petit nombre de structures ayant  d’énormes responsabilités, faute d’entité légale cohérente. Du coup, on est tous contents de voir que nos jolies têtes blondes pourront très prochainement aller se la donner dans une école où des « pros » iront les mettre sur les bons rails.

Oui, cela peut sembler incongru, mais pour réussir dans le jeu vidéo compétitif, il ne suffit malheureusement pas de bien jouer, il faut répondre à l’ensemble des contraintes du sport de haut niveau, que ce soit l’entraînement, le mental, la disponibilité ou l’état physique. Vous pouvez assurer et répandre votre swag sur n’importe quel jeu chez vous, mais que ferez-vous le jour où vous vous retrouverez face à la foule, les fesses moites sur votre siège et la main tremblante quand il faudra faire la différence ?

C’est à ce niveau que la ROG school représente une opportunité, celle d’apprendre à des jeunes désireux de passer le cap de la professionnalisation l’ensemble des choses dont ils auront besoin dans le futur, avec l’encadrement de joueurs pros comme Shlaya qui aura le rôle de coach pour la première promotion.


Maths ou eSport ? Je sais que vous choisissez tous Shlaya !

… qui arrive un peu tôt

Maintenant, il faut aussi modérer notre enthousiasme pour un certain nombre de raisons qu’il convient d’énumérer. Oui, sans hésitation, l’initiative de ROG est une avancée dans l’eSport français, mais que vaut le nom d’école lorsque le jeu vidéo est encore pour le reste de la société un simple loisir ?

Prenons l’exemple du sport-études. Vous êtes un jeune sportif et vous espérez un jour devenir compétiteur aux Jeux Olympiques. Aujourd’hui en France, il existe un ministère du sport qui encadre le « sport-études ». Que vous gagniez la médaille d’or dans quatre ans ou que vous finissiez prof de sport suite à une blessure vous faisant quitter le très haut niveau, vous recevez un minimum vous permettant de rebondir. Dans le cas de la ROG school, si vous ne devenez pas le prochain sOAZ ou le prochain Stephano, qu’est-ce que vous faites ensuite ?


"603...604...605...Pour toi Bora...606...607..."

Ce n’est pas la faute de l’école, qui n’est pas ici pour vous apprendre la mécanique quantique ou la gestion alternative, mais bel et bien du contexte et de l'environnement autour du jeu vidéo en France. Dans un pays où l’on se moque des joueurs pros qui sont invités chez Canal et à qui l’on parle comme des gentils singes savants, quel avenir peut espérer un parent qui accepterait que sa chère progéniture fuie le foyer ou l’université afin de rejoindre un endroit où l’excellence n’est même pas garante d’une réussite dans le milieu ?

C’est sûrement un peu tôt, même si l’avantage qu’aura ROG dans le futur sera d’avoir une expérience dans le milieu, car il n’y a aucun doute qu’en dépit d’une prise de risques certaine pour ceux qui mettront les pupitres de côté pour rejoindre les salles de gaming.  Les places vacantes là-bas vont se faire rare.

La sélection et les places

Si bien que le recrutement sera lui aussi sélectif et le nombre de places archi limité.

En effet, seulement cinq joueurs seront sélectionnés pour la première promotion via un tournoi dédié se déroulant le 25 juillet sur le site de l’école. Une fois sélectionnée, l’équipe se verra remettre du matériel spécialisé de gaming (ça vous étonne qu’on parle de matos avec ROG ? Allez, cessez de râler parce qu'Asus parle de ses produits, vous mourez d’envie de jouer sur une bête de guerre vous aussi !), et ce sera parti pour un semestre intensif, avec toujours l’espoir de se faire repérer par une structure à la fin.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

2 commentaires

Baragood
Baragood - 24/07/2014 18h25

L'article étant dans la rubrique League of Legends .. je suppose que cette école est dédié a créer des uniquement des Pro gamers sur LoL ? Si tel est le cas , il serait plus judicieux de ne pas parler d'une école de gaming au sens large . Mais plutôt d'une école ou on apprend à spamer 4 touches en équipe(sans rancune hein  :) ?).

Néanmoins je salut l'initiative , en espérant que ce ne soit pas un simple coup marketing et que les futurs élèves y trouvent leurs comptes à la fin.

Il serait dommage qu'a la sortie, ils se retrouvent à la rue avec "Bac +... spé League of legend"

Keaton
Keaton - 24/07/2014 19h26

De ce que j'ai compris, Asus comptait commencer avec un jeu sur lequel ils étaient sûrs d'avoir du public, afin d'y aller doucement, voir si ça marche etc. Si les retombées sont bonnes, sans doute ajouteront-ils d'autres jeux pour donner quelque chose de plus global.

Et en ce qui concerne le fait de se retrouver à la rue, les 5 élus seront mis en avant pour se faire remarquer par des structures. Après j'ignore comment ça va se passer, si c'est genre des cours du soir ou pas etc etc.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.