d

29 janv. 2015 - Polowo League of Legends

LCK review semaine 3 : il était un petit Corki...

LCK review semaine 3 : il était un petit Corki...

Déjà trois semaines que les LCK ont commencé ! On a pu voir les prouesses d'anciennes comme de nouvelles équipes, et assister à la chute de certaines autres. Voyons ça tout de suite en détails.

Samsung et les abysses

Mercredi

 

La première game, de cette semaine 3, a connu un dénouement inattendu. Les CJ commencent avec un léger retard aux golds, mais restent à portée des KT. Malheureusement, ils concèdent le Baron contre leur premier Drake, ce qui permet aux KT de prendre un certain avantage. Ils perdent finalement au bout de 50 min de lutte acharnée. Cette fin est due à un énorme ultime de Rek'Sai, qui permet d'engager les CJ pourtant occupés à mettre la pression, et au boulot du Gnar avec un ultime toujours aussi déterminant. Les KT remportent donc leur première victoire dans ce split, un grand pas pour la structure !

Malheureusement pour eux, les CJ ne l'entendaient pas de cette oreille et les KT ont fait l'erreur de laisser Madlife sur sa Janna ce qui a débouché sur un 10 / 0 / 6 pour Space et seulement trois kills pour les KT Rolster.

Comment vous décrire la dernière game ? Vous prenez la précédente, vous enlevez deux kills aux KT Rolster et vous avez une free win pour les CJ en moins de trente minutes ! Les CJ Entus ont montré qu'on ne peut pas leur prendre de game à la légère et qu'ils sont là pour gagner.

Vendredi

La première game commence avec un pick inhabituel de chaque côté : Veigar support de TuSin chez les IM et la Cassiopea mid de Easyhoon qui remplace Faker. Si Frozen est connu pour sa Cassio en solo Q, elle correspond parfaitement au style de jeu calme et réfléchi de Easyhoon, et il va le prouver avec un gros impact sur cette game en déjouant les ganks de Lee Sin, prenant même le kill sur un gank. La game devient rapidement à sens unique pour les SKT T1, et ils ne seront mis en difficulté à aucun moment. Même si le pick Veigar n’a pas fonctionné, c’est plus une conséquence de la disparité entre les deux équipes plutôt que de la viabilité du champion en support.

Pour la deuxième game, Easyhoon cède comme d’habitude sa place à Faker, et la partie va vite tourner au « Faker show » : 12 / 1 avec Ezreal mid (sur lequel il est invaincu en compétition, comme avec Leblanc, Jayce, Zed… je continue ?) et un score final de 20 / 3, c’est un véritable massacre. Les Incredible Miracle ne sont définitivement pas au niveau des SKT, et les SKT montrent encore un gros niveau de plays individuels ainsi que de bonnes rotations. Avec cette victoire, ils décrochent une place bien méritée en 3e position du Split : il va falloir se battre pour remonter !

 

J’espère que vous étiez confortablement installé pour ces deux games, car elles totalisent 1 h 52 minutes de jeu ! (ajoutez à ça les phases de pick / ban et la pause, et vous êtes parti pour l’après-midi). La première game, c'est 1 h 04 de jeu pour un score final de 6 à 1 pour les Jin Air. Ce fut rude pour les joueurs, comme les caster et les viewers. Au final, c’est le decision making des Jin Air qui, sur un move décisif met fin à la game. Des deux côtés, de bonnes rotations mais des compositions très défensives qui laissent peu de place à l’agression. Le Xerath de GBM sera le champion qui a fait pencher la balance en faveur des Jin Air.

La deuxième s’oriente comme la première, mais après un début de partie très passif. Malgré le très bon travail du Kassadin de Ggoong, le reste des Najin ne parvient pas à sécuriser les objectifs et cède trop de Barons et Dragons. La game se termine sur un final âprement disputé puisque Jin Air ira jusqu’à perdre ses deux tours de nexus ! Jin Air l’emporte ici grâce à un meilleur contrôle des objectifs. On saluera la prestation de GBM au mid pour les Jin Air, qui confirme encore une fois son niveau de midlaner de classe mondiale. Quant aux Najin, il s’agit de se ressaisir : ils sont maintenant en avant-dernière position avec KT Rolster, en chute libre depuis le début de saison. Ils doivent se montrer plus décisifs et plus osés s’ils ne parviennent pas à s’imposer une certaine rigueur.

Samedi

 

La confrontation entre les deux premiers ! On aurait pu croire à des matchs serrés mais la botlane GE Tigers a montré qu'ils étaient là pour finir premiers et qu'il se passeraient volontiers de la seconde place. PraY n'a subi que 12 morts pour neuf game jouées ce qui montre sa domination sur sa lane grâce à l'aide de GorillA qui cumule 127 assistances. Bien sûr, il ne faut pas négliger le travail des autres joueurs des Tigers, Smeb, Lee et kurO, tous d'excellents playmakers qui ne sont pas étrangers à la réussite des GE. La première game a été assez disputée sur le début, mais les Tigers prendront l'avantage petit à petit grâce à de meilleures rotations. Il finiront la game avec le bonus de push procuré par le Nashor et l'aide d'une sympathique vague de sbire.

Le second match fut plus expéditif et Smeb avec son Kassadin top a vraiment été décisif. KurO a aussi fait des ganks qui ont permis à ses coéquipiers de dominer leur lane. En tout cas, avec un 2-0 contre les CJ, GE Tigers s'annonce comme l'équipe dominante de ce split, comptabilisant huit victoires pour une défaite.

 

La seconde partie de ce samedi voyait s'affronter les deux équipes au bas du classement, KT Rolster et Samsung Galaxy. Les KT sont arrivés un peu plus sereins après avoir réussi à arracher une game à l'une des meilleure équipe du moment, ce qui a probablement influencé cette rencontre. Le début de la première game était à l'avantage des Samsung grâce à un Dragon sécurisé, mais deux très bons ultimes d'Annie suivis de l'ultime de Lissandra ont réussi à donner un avantage non négligeable aux KT Rolster. Un Baron plus tard, les KT remportaient la game.

La seconde partie fut moins spectaculaire mais plus concise. Les KT parviennent à récupérer 4 kills et le Dragon puis s'ensuit un creux de 10 min pendant lequel les deux équipes se regardent face à face en essayant d'outrotate leur adversaire. Puis, les KT décident de prendre les devants et le Nashor pour finir rapidement sur un gros push. Les KT obtiennent trois victoires en une semaine de compétition ce qui les remet dans la course à la sixième place.

Les infos utiles

L'envol des félins

Le planning de la baston

La LCK, c'est le mercredi, le vendredi et le samedi, alors tenez-vous prêt ! 

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.