d

13 mars 2015 - Fly & Polowo League of Legends

LCK Review semaine 7 : l’éveil du dragon SKT

LCK Review semaine 7 : l’éveil du dragon SKT

Alors que la semaine 8 se termine, et que les IEM approchent à grands pas, faisons un léger retour dans le temps et regardons ce qu’il en est des équipes Coréennes après le break d’une semaine, qui a permis d’analyser de nouvelles stratégies à tête reposée…

Jour 1 

SKT vs NaJin e-mFire

 

On commence doucement avec la game 1 : les NaJin grignotent petit à petit un avantage autour des kills en début et milieu de partie. Les deux nouveaux joueurs de Najin, Rain et Peanut, se montrent très impressionnants pour une première performance sur scène ! Mais de l’autre côté, le duo Bengi (en jungle) et Piccaboo (en support) côté SKT à clairement mis la vitesse supérieure au niveau du roam et de la vision loin dans la jungle adverse, et un contrôle supérieur des objectifs côté SKT, tout au long de la game, finit par payer. Faker, sur son Ezreal, se montre toujours aussi impressionnant, avec ses Barrages Ténébrant d’une précision inhumaine et sa puissance en lane comme en teamfight.

La deuxième game prend un tout autre rythme : dès le début, les NaJin prennent l’ascendant de manière colossale avec 2 doublés sur Ohq avec sa Kalista ! Les SKT ripostent faiblement, mais les NaJin vont tout simplement mettre en marche le rouleau compresseur : Ohq termine à 16/0, et Rain à 10/1 avec son Xerath. Avec une composition pareille, il était évident qu’avec un tel avantage pour leurs adversaires, les SKT n’avaient aucune chance de revenir. On notera le pick Hecarim qui fait son entrée dans la compétition avec Marin qui, malgré la défaite, fait une game très honorable. Même si les nouveaux joueurs de Najin ont encore du chemin à parcourir, notamment au niveau des mécaniques d’équipe (en terme de gestion de la vision, par exemple), ils promettent de bonnes choses pour cette équipe Najin qui a connu pas mal de difficultés lors de la première moitié de la saison.

Pour la troisième et dernière game (ban de Kalista, qui semble être quasi inévitable contre les NaJin si la composition le permet), les SKT changent leur fusil d’épaule. Grâce à une très bonne gestion de la macro, ils vont littéralement détruire Smeb au top : 2 kills avant le niveau 6, puis encore 2 autres kills avant la transition au mid game. Cela aura pour conséquence de causer la mort de Lissandra à chaque teamfight : obligée de se commettre durant les teamfights (sous peine d’être complètement inutile), son retard causera sa perte, systématiquement. De plus, chaque back de l’AD Carry des NaJin leur coûtera un dragon. Comme dans la game 1, avec l’avantage des kills en plus, les SKT remportent cette série en étouffant leurs adversaires. Malgré la défaite en game 2, qui est due principalement aux plays individuels des NaJin, les SKT livrent une performance exemplaire de régularité et se montrent très convaincants.

Jour 2

Jin Air vs Samsung

 

La première partie se jouait entre les Jin Air, actuels troisièmes, et Samsung, une équipe ayant beaucoup de mal à s'imposer. Les picks étaient communs dans leur ensemble sauf pour les supports : un petit Veigar pour les JA et l'imposant Alistar pour Samsung, ce qui promettait des choses sympathiques sur la botlane, le rework de Veigar n'étant pas encore effectif aux LCK. Et il faut dire que ce Veigar, tout du moins pour l'early game, a eu l'effet escompté grâce à son gros CC et ses dégâts considérables avec l'ultime. Mais les Samsung ne comptaient pas lâcher l'affaire et arrivèrent à passer devant après deux excellents teamfights et un dragon. Mais l'équipe Jin Air, spécialiste des games à longue durée, revient petit à petit et détruit les derniers espoirs de Samsung lors d'un Ace contre 0 au Nashor.

Dans cette seconde game, les deux équipes sont à égalité aux golds pendant les vingts premières minutes mais les Jin Air prennent les deux premier dragons, ce qui leur confère un avantage qu'ils arriveront à capitaliser en prenant petit à petit des tours, des kills puis un Nashor. Les Samsung se réveillent et parviennent à repasser devant aux golds, alors qu'il y avait plus de 8K d'avance pour JA, grâce à une mêlée générale mieux gérée pour SG. Les Jin Air, forts de leur expérience, arrivent à sécuriser un Nashor et un inhibiteur puis le Nexus ennemi. Même si les Samsung finissent sur un 0-2, ils ont énormément progressé depuis le début de ces LCK, ce qui est positif pour cette équipe qui, si elle se requalifie, pourra peut-être faire un meilleur départ !

GE Tigers vs Incredible Miracle

 

Le deuxième BO faisait s'affronter GE Tigers et Incredible Miracle mais l'issue était presque connue d'avance. Les GE surprennent leur monde avec une composition à base d'Hecarim top mais surtout de Viktor mid ! Et que dire de ce Viktor, à part qu'il a totalement dominé les IM ? Et de la puissance de cet Hecarim, qui a fait tant de mal a ses adversaires ? Les GE ont totalement surclassé leurs adversaires, ne laissant de lead de gold qu'une seule fois, à 2min de jeu. La game a pourtant été assez longue, GE ayant du mal à détruire le Nexus à cause d'une défense respectable d'Incredible Miracle.

Lors de la revanche, ce sont les IM qui sécurisent Hecarim, au nez et à la barbe des GE. Les Tigres répliquent avec un Lucian et encore Viktor pour Kuro. Cette fois-ci, le début de la partie est un peu plus mitigé avec un First blood pour IM sur Lee. Mais la botlane GE est intenable et PraY sécurise la première tour à 12 min, ce qui marque le début de l’ascension des félins. Suite à çà,  ils prennent des tours et des dragons, en plus d'une multitude de kills, face des IM démunis. Avec plus de 18K gold d'écart à 35min lorsque les GE détruisent le Nexus, je pense que l'on peut qualifier cette game de stomp.

Jour 3 

SKT vs CJ Entus

 

C’est l’occasion pour les SKT de prouver que le match contre NaJin n’était pas qu’un coup de chance. La game 1 commence avec une phase de draft douteuse des CJ : on sait que Coco a eu beaucoup de succès avec son Kassadin mais en face de la Cassio d’Easyhoon, on peut se poser la question de la pertinence de ce pick… Pourquoi ne pas pick Lulu, qui était disponible et qui aurait eu une synergie parfaite avec le Hecarim et le Rengar ?  Et cela va lourdement peser sur la game : il va être dominé complètement en early/mid game, laissant la gorgone se feed à loisir, tant aux sbires que sur les décalages. Les SKT, malgré un léger avantage des CJ en début de partie, s’envolent rapidement dans la game, terminant avec près de 20k gold d’avance sur leurs adversaires.

La game 2 prend exactement le même chemin que la game 1 : on ressort les picks Hecarim et Kassadin du côté CJ, et encore une fois ce pick Kassadin qui ne fonctionnera pas du tout : en manque cruel de wave clear (capacité à tuer rapidement les vagues de sbires) face à la Lulu de Easyhoon, qui encore une fois brille par sa vision de jeu et sa maîtrise de la map (contre les brillants solo-plays de Faker). Une game à sens unique : les CJ n’ont même pas l’air d’avoir envie de se défendre, et ils cèdent leur place de deuxièmes du classement aux SKT. C’est un message aux GE Tigers : « un moment de faiblesse et nous serons là pour prendre la tête du classement » semblent dire les SKT !

NaJin e-mFire vs KT Rolster

 

Bien qu’ayant perdu contre les SKT, les NaJin ont montré un niveau de jeu individuel hors normes. Avec un toplaner comme Duke (aisément l’un des 3 meilleurs top Coréen, si ce n’est le meilleur) et Ohq en AD Carry, ils entrent dans ce match en position de favoris. La game 1 commence par un non-ban de Kalista, ce qui fait le bonheur d’Ohq ! Elle prend rapidement la même direction que la game 2 contre SKT, avec un stomp total de la toplane par Duke et un double kill en début de Kalista. Nagne fera son possible pour tenir la game un temps, mais il ne peut que retarder l’inévitable.

Les KT entre dans la game 2 avec peu d’espoir de l’emporter. Un play impressionnant de Duke lui permet d’emporter dans sa tombe le top et le jungler des KT lors d’un dive niveau 5 ! Encore une fois, les NaJin snowball sur leur phase de lane. Mais cette fois-ci, leur mauvaise coordination et shotcall a failli leur coûter la victoire. Malgré une avance plus que confortable (+7k à 22 minutes), de mauvaises décisions individuelles laissent aux KT une lueur d’espoir et ces derniers parviennent à remonter leur retard. Les NaJin se ressaisissent et parviennent à prendre coup sur coup 4 kills, le quatrième dragon et le baron, pour finir la game 5 minutes plus tard.

 

 

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.