d

19 mars 2015 - Fly & Polowo League of Legends

LCK Review semaine 8 : Une première victoire pour Samsung

LCK Review semaine 8 : Une première victoire pour Samsung

La compétition n'est toujours pas terminée, et c'est une huitième semaine qui s'est achevée pour les équipes coréennes. Voyons ce qu'il en est !

Jour 1

GE Tigers VS Samsung Galaxy

 

La semaine commence avec un affrontement que l'on pense à sens unique. Les maîtres de la Corée reprennent Viktor et décident de jouer Lucian, un champion que l'on voit de plus en plus. Fidèles à eux-même, l'early game se passe tranquillement et un écart de 3K gold arrive au début du mid game pour les GE. Mais la prise très rapide de quatre tours par les Samsung vient remettre les deux équipes à égalité, ou presque, grâce à un avantage de trois dragons pour les Tigres. Ne se laissant pas démonter, Samsung sécurise un Nashor et fait ensuite un très bon teamfight qui permet la prise d'un inhibiteur et d'un dragon. Malheureusement, les GE ne l'entendent pas de cette oreille et reprennent le lead de cette partie pour enfin terminer en vainqueurs.

La seconde partie est plus brève et mieux menée de la part de GE, ne laissant aucune chance à leurs adversaires. Leur prise d'objectifs est largement mieux menée et ils sécurisent les trois premiers dragons, sans rencontrer de gros problèmes. La prise du Nashor grâce à un excellent teamfight leur permet de clore ce BO d'une main de maître. Mais les Samsung n'ont pas démérité, surtout dans la première partie, preuve d'une amélioration de l'équipe.

 

Jour 2

Najin VS CJ

 

Cette game voit s’affronter une équipe en perte de vitesse, CJ, que l’on a vu chanceler la semaine précédente contre SKT, et Najin qui, malgré des résultats encore moyens est dans une tendance plus positive ! De plus, Najin est en pleine phase de test de mid et jungler. Lors de la première game, ils choisissent cependant de ne pas faire appel à leur nouveau jungler. Accrochez-vos ceintures et j’espère que vous avec prévu des rations de survie : près d’une heure de game pour cette première manche. Malgré un avantage important aux kills pour CJ, l'AD Carry des Najin, Ohq, free farm tout le début de partie à cause des décalages de Madlife, et en conséquence, la partie reste très serrée. Les Najin sont même légèrement devant, à cause d’un contrôle approximatif du baron Nashor à plusieurs reprise de la part des CJ. Mais, en fin de partie, c’est la meilleur gestion/coordination des CJ qui parlera, ainsi que les dégâts de zone monstrueux de Victor et Corki.

Lors de la game 2, les CJ s’orientent sur une composition dite « Juggermaw » (de l’anglais « Juggernaut », et Kog’Maw), que l’on a fréquemment vu utilisée par les GE de manière très efficace grâce à leur AD Carry monstrueux, Pray. Les équipes Coréennes essaient régulièrement cette composition, avec des résultats très limités, voir mauvais. Mais ici, le pick Leblanc, dont on connaît l’effrayante puissance en match compétitif, combiné à cette composition AD centrique de « protégez le Kog » va simplement rouler sur les Najin. Malgré une résistance relative de leur part, la Leblanc de Coco leur permet de faire la transition jusqu’au late game sans problème, où les deux carries deviennent alors ingérables pour des Najin valeureux.

 

SKT VS KT

 

C’est au tour des KT de s’essayer à la composition « protégez le Kog » pendant la game 1 de ce best of 3 ! Mais n’est pas GE qui veut, et ce Kog’Maw va s’avérer relativement inefficace contre des SKT froids et méthodiques. La composition des SKT ne permet pas au Kog’Maw de travailler efficacement : Easyhoon ne laissera pas Arrow s’approcher de ses coéquipiers, et Bengi utilisera systématiquement son Marteau-pilon sur lui (on rappelle que l’ultime de Vi ne peut pas être purgée, en faisant un terrible contrôle monocible). Le Maokai de Marin, toujours aussi impressionnant, aurait probablement dû être un ban de haute priorité dans ce type de composition.

La game 2 prend une direction différente : c’est le Rumble de Ssumday qui sera à l’honneur. Grâce à ses bons décalages, il récupère plusieurs kills en début de partie, ce qui sonnera le glas des SKT. Marin, quant à lui, s’essaie encore une fois au Gnar avec un succès limité : peut-être est-il temps de ban Gnar ? Le toplaner a su prouver son talent avec de nombreux champions, comme Maokai ou Rumble, avec lesquels il est monté jusqu’à la première place du classement challenger Corée pendant la S4. Toujours est-il que si les SKT arrivent à garder le contrôle du dragon durant toute la partie, cela ne leur sauvera pas la mise. Contre la composition très tanky, et très orientée engage, des Najin, les SKT manquent cruellement de dégâts. Tous les kills des KT se concentrent sur le mid et le top, et la composition double AP explosive va mettre leurs adversaires à l’amende au terme de cette game de 38 minutes. 

La game 3 est lourde d’enjeux pour les SKT : actuellement en deuxième position ex-aequo avec CJ (avec seulement une manche d’avance), une défaite pourrait s’avérer fatale, à 4 semaines de la fin de saison. Le coach décide donc d’aligner Faker et Picaboo à la place d’Easyhoon et Wolf, ce qui pourrait être considéré comme la « team 1 ». En effet, Faker, s’il a un style très différent d’Easyhoon, peut être considéré comme meilleur de manière générale. De plus, les SKT ont beaucoup travaillé sur la synergie entre Picaboo et Bengi, plus qu’avec Wolf, et l’on a pu voir, à de nombreuses reprises, l’importance de la communication entre le jungler et le support dans la méta coréenne. Les SKT centrent la phase de pick autour de Faker et lui permettent d’obtenir un matchup relativement favorable au mid (Victor vs Arhi). La combinaison avec le Jarvan de Bengi va s’avérer fatale pour des KT un peu trop présomptueux (on rappelle que les KT sont avant-derniers du classement). La game est rapidement à sens unique, et les KT finissent écrasés sous un score de 6/23.

 

Jour 3

Jin AIr Green Wings VS GE Tigers

 

Une confrontation entre deux équipes de haut niveau, Jin Air et GE Tigers. Jin Air s'autorise un petit peu d'exotisme avec la sortie de Panthéon jungle qui prouvera son utilité dans l'early game avec 100 % de présence sur les cinq kills du début de partie. Jin air prendra de l'avance petit à petit pour arriver à 5K gold d'avance à 27 min. Mais un très bon catch sur GBM offrira un Nashor aux GE Tigers, qui reprendront pas à pas la tête de cette partie pour, au final, s'imposer au moment de leur second Baron.

La seconde partie est aussi une game serrée, aucune des deux équipes n'arrive à prendre un avantage significatif. Les GE contrôlent cependant mieux le dragon car ils arrivent à en sécuriser deux en early game. Les Jin Air, après un Ace pour leur équipe, seront en tête pendant un petit moment, mais les escarmouches répétées des GE leur permettront une remontée au gold et une meilleur prise d'objectifs, avec un teamfight final à 50 min qui mettra fin à cette rencontre.

 

Samsung Galaxy VS Incredible Miracle

 

Le dernier versus ne semblait pas très intéressant, mais les surprises sont légions sur League of Legends. La première game se déroule avec un scénario magnifique pour IM, avec la prise régulière des dragons. Les kills sont peu présents en early game, mais un teamfight après le troisième dragon des IM met les Samsung dans une très mauvaise position. Le nashor puis le cinquième dragon sonnera la victoire pour IM, dans une game avec des Samsungs effacés.

Et les Samsung surprendrons le monde avec un Karthus pour la midlane. Et cette fois-ci, c'est aux Samsung de mieux contrôler les dragons, avec trois d'entre eux en leur faveur à 22 min de jeu. Le problème, c'est que les IM ont pris pas mal de tours pendant ce temps et l'écart au gold se creuse petit à petit, pour arriver à 6K gold en faveur d'Incredible Miracle après un Baron effectué dans l'ombre. Mais l'équipe Samsung est prise d'un sursaut de fureur, et prend 4 kills sur une très bonne engage de leur part, puis coup sur coup deux tours, un inhibiteur, le Nashor plus leur cinquième dragon, et ils finissent sur ce retournement de situation peu probable. Même s'il n'aura pas été brillant, ce Karthus aura au moins le mérite de posséder une victoire en LCK, le bougre !

Dans cette partie, Samsung décide de prendre Mundo pour la toplane, un choix peu commun. Ils prennent le premier dragon très early, à environ 6 min, puis se laissent peu à peu dépasser par les IM, qui prennent des objectifs et kills de ci de là. La game se pose pendant un moment, mais les Samsung décident de faire bouger les choses après le second dragon des IM, en remportant un magnifique teamfight, ce qui regonfle à bloc l'équipe. Ils prennent ensuite plusieurs kills puis un Nashor, et commencent à prendre cette game en main. Même la prise du second Baron par IM ne les sauvera pas, tant ce que Samsung s'apprête à accomplir est grand. Au bout de 50 min d'un combat intense, Samsung remporte sa première victoire dans ces LCK, après 8 semaines de compétition. Et ça, c'est beau !

 

Les infos importantes

 

 

Voila, maintenant vous êtes au point pour regarder les LCK avec O'Gaming !

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.