d

18 avr. 2015 - j0kAir League of Legends

LCS EU Playoffs : Quarts et Demi !

LCS EU Playoffs : Quarts et Demi !

La finale du Spring Split des LCS EU arrive à grands pas, c'est donc l'heure pour nous de faire un point sur les matchs qui ont déjà eu lieu dans ces playoffs.

Quarts de finale

Les quarts de finale opposaient le troisième (H2k) au sixième (Copenhagen Wolves) et le quatrième (Gambit) au cinquième (Unicorns of Love). Ils se déroulaient en Bo5, comme tous les matchs de ces Playoffs.

H2k Gaming vs Copenhagen Wolves : 3 - 0

VOD

Pas de difficulté pour les H2k lors de ce Bo5, le score reflète plutôt bien les rencontres. Lors de la game 1, les H2k ont déroulé, ils ont dominé le match de la tête et des épaules. Légèrement malmenés lors de la deuxième rencontre, ils ont pu se reposer sur Ryu et Hjärnan, qui ont su les mener à la victoire lors de cette partie difficile, ainsi que dans la troisième game, ce qui a le mérite de mettre les H2k dans de très bonnes conditions avant d'affronter les Fnatic en demi-finale.

MVP : Ryu, il a en effet réussi à mener son équipe à la victoire, trois fois de suite, sur 3 champions différents, et ce, contre Soren qui, s'il n'est pas le meilleur mid en Europe, n'en reste pas moins un adversaire redoutable.

Gambit gaming vs Unicorns of Love : 1 - 3 

VOD

Sur la première, les Gambit font forte impression. En effet, ils ne sont pas inquiétés le moins du monde par les UoL, dont on peut même penser qu'ils ne feront pas long feu face à des Gambit de ce niveau. Malheureusement pour eux, les coéquipiers de Cabochard vont tomber contre des UoL déchainés lors des trois game suivantes, et qui vont même montrer un niveau de jeu correspondant au top niveau Europe en ce moment.

MVP : Kikis, le jungler des UoL aura montrer qu'il était bien le digne successeur de Diamond. En sortant Udyr et Shaco, et en étant impressionant avec, il innove, comme le faisait le Russe lorsqu'il était le roi de la jungle.

Ce sont donc les H2k et les UoL qui se qualifient pour les demi-finales, performance assez impressionnante lorsqu'on sait que ces deux équipes viennent tout droit des Challenger Series. On aura donc droit à l'affrontement entre les petits nouveaux et les grands anciens. En effet, même si certains joueurs des Sk ou de Fnatic sont nouveaux aux LCS, les deux structures sont bien implantées en Europe et on déjà participé aux championnats du monde (saisons 1, 3 et 4 pour FNC ; Saison 2 pour Sk).

Les demi-finales

Fnatic vs H2k Gaming : 3 - 2

VOD

Ce Bo5 est un enchaînement de games plus incroyables les unes que les autres. Nous vous conseillons d'ailleurs de toutes les regarder, elles valent vraiment le coup. Lors de la première de ces games, les H2k s'imposent face à des Fnatic assez novateurs (Lee Sin smite / tp au top, qui sera d'ailleurs joué trois fois par les Fnatic), grâce à de meilleures rotations notamment. Lors de la game 2, les FNC sortent une composition qui leur correspond plus (Leblanc / Lucian) et s'imposent dans une game tout de même serrée. La troisième partie revient aux H2k, avec un très bonne prestation de Kasing, qui aura était le meilleur joueur H2k lors de ce Bo5, ce qui montre bien que ce changement dans leur line-up était vraiment un très bon choix. Cependant, lors des deux games suivantes les Fnatic vont être un cran au-dessus, et vont s'imposer en montrant qu'ils n'étaient pas là pour se contenter d'un troisième ou quatrième place.
On peut se demander si, lors des premières games, les Fnatic étaient à 100 % de leur niveau de jeu. Dans tous les cas, on sait qu'ils sont près pour finir en tête de ces LCS.

MVP : Huni, en jouant tout d'abord Lee Sin smite / tp, puis en sortant un Vladimir de haut niveau, le toplaner coréen des Fnatic aura montré qu'il méritait bien son titre de Rookie du split.

Sk Gaming vs Unicorns of Love : 2 - 3

VOD


 

Encore un Bo5 qui a su nous tenir en haleine pendant les 5 parties. La stratégie des Uol était simple : empêcher Forgiven de jouer ses champions favoris, d'où les bans de Graves, Lucian et le pick de Caitlyn par Vardags. Cette stratégie n'aura cependant pas empêché Forgiven d'être bon. Cependant, il n'aura pas brillé lors de ces rencontres. Les UoL en ont donc profité, prenant une victoire sur la première partie grâce à leur niveau de jeu d'équipe, ce qui leur permettra également de remporter les games 3 et 5. De leur côté, les Sk ne peuvent pas compter sur un Forgiven des grands jours à cause des bans des UoL, ni sur Freddy, qui est passé à coté de sa demi-finale. Bien qu'il n'ait pas foncièrement mal joué, le toplaner des Sk nous a habitué à de meilleures parties. Ce sont donc Fox et surtout Svenskeren qui ont essayé d'emmener leurs coéquipiers en finale, et de quelle manière ! En effet, Svenskeren nous a montré qu'il avait tout à fait sa place en finale sur ses deux games avec Lee Sin (notamment la game 3).

MVP : Vardags, pas nécessairement le joueur que l'on attendait à cette place. Cependant, même s'il n'a pas forcément carry son équipe, et même s'il a souvent été en retard au farm par rapport à Forgiven, qui ne jouait pas ses champions favoris, il aura réussi à montrer qu'il faut tout de même compter sur lui dans les bons AD d'Europe. De plus, il aura fait preuve d'un bon esprit d'équipe en jouant Caitlyn lors de la dernière game, ce qui aura forcé Forgiven à jouer encore un autre champion, et à limiter son impact. On associera la bonne performance de Vardags à celle de son support Hylissang qui, bien qu'irrégulier, aura été d'une aide incroyable lors de ces games. Il faut aussi noter la prestation de Svenskeren, qui n'est pas passé loin de qualifier ses coéquipier presqu'à lui tout seul.

Ce sont donc les Fnatic de nos Frenchies Yellowstar et Steelback qui affronteront les Unicorns of Love de Kikis et PowerOfEvil en finale de ce spring split des LCS EU, à Madrid, ce dimanche 19 avril, bien évidemment, en direct sur O'Gaming ! On compte sur vous pour être présents.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.