d

27 janv. 2015 - j0kAir League of Legends

LCS EU Récap de la semaine : #1 Un début en fanfare !

LCS EU Récap de la semaine : #1 Un début en fanfare !

Bonjour à toutes et à tous, et bienvenue pour ce récapitulatif de la première semaine de ces LCS EU. Si vous n'avez pas encore vu les games, et que vous ne voulez pas vous faire spoiler les résultats, n'allez pas plus loin. Si au contraire vous voulez savoir ce qui s'est passé cette semaine, vous êtes au bon endroit.

Les Games

Jour 1

Elements vs Fnatic

Grosse affiche pour commencer la saison, puisque les champions en titre affrontent les ex-champions. Des Elements qui étaient favoris au vu de leur team et surtout du mystère qui entourait jusque là la line up Fnatic. Il n'aura pas fallu attendre longtemps pour soulever les doutes autour de Yellowstar et de ses coéquipiers. En effet les Fnatic misent tout sur le catch avec leur composition, tandis que les Elements laissent leur espoir reposer sur la Irelia de Wickd et sur  le Graves de Rekkles. Mais bien que parti sur un 2/0, Wicked ne pèsera pas le moins du monde dans la game, les Fnatic ne prenant que les fights qu'ils sont sûrs de remporter. Cela marche plus que bien, puisqu'ils récupèrent en moins de dix minutes de nombreux kills, une T2 et une T3, un inhibiteur, un dragon et un nashor. Cinq minutes plus tard, la game est pliée sans soucis par Fnatic. Grosse entrée en matière pour eux, qui envoient un message à leurs adversaires : Ils seront bien au rendez-vous cette saison. Déception pour les Elements en revanche, car l'arrivée de Rekkles était sensée accroître leur domination sur l'Europe. Début de championnat raté pour les champions.

Giants vs MyM

Première game en LCS pour les Giants de Pepii, contre les Meet Your Makers, et premier stomp de ces LCS 2015. La game a mis du temps pour se lancer mais n'a plus connu de temps mort par la suite. Pepii nous offre une nouvelle fois un bel aperçu de son talent, et outre son niveau mécanique, c'est sa vision de jeu qu'il faut souligner. Avec un très bon décalage à la toplane pour aider Werlyb et son Jax contre le Renekton de Mimer, voilà la game pliée. Werlyb qui était pourtant en théorie désavantagé par le match up dominait déjà son vis à vis, mais une fois la phase de lane terminée, le crocodile de MyM n'était plus utile, et après un Nashor bien négocié par les Giants et un ultime push au mid, c'est la fin de la game. Bonne prestation des nouveau pensionnaires des LCS et petit message d'alerte pour les MyM, qui doivent se ressaisir.

Copenhagen Woves vs H2K

Cette game opposant deux équipes dont le niveau est sensiblement le même n'est pas la meilleure de la semaine, loin de là. Les H2K avaient tout pour finir, une bonne première partie de game, de bonnes rotations, mais voilà les CW n'étaient pas près de lâcher le morceau, et après quelques fights bien négociés par les Wolves (ou plutôt mal joués de la part des H2K), les revoilà dans la partie. Les H2K ne veulent pas abdiquer mais la fin de la game se rejouera lors d'un fight au niveau du Nashor, remporté par les CW leur offrant un inhibiteur, et la victoire quelques minutes après.

Sk Gaming vs Roccat

Ce match marque les retours aux LCS de deux des meilleurs joueurs d'Europe, Forgiven et Nukeduck. Malheureusement pour le norvégien, c'est à l'AD carry des SK que cette rencontre va sourire, un partie plutôt calme dans laquelle on peut voir le premier swap lane de la saison. Cette game, jusque là passive, va prendre une autre tournure lorsque les SK vont mettre la machine en route, avec de bonnes rotations (quatre dragons en trente minutes) et de bonnes décisions, couplées à la soif de performance de Forgiven, qui n'a cessé de farmer pendant la partie, vont aboutir à une jolie victoire après un second Nashor. Une game très propre de la part de SK, pas de réelles erreurs, alors que pour les Roccat, Nukeduck n'aura pas eu l'impact attendu sur cette game.

Gambit vs UoL

Une rencontre très attendue pour clôturer cette première journée de LCS. Les Gambit vont essayer de montrer qu'ils sont vraiment de retour contre des UoL qui ont à cœur de prouver qu'ils ne feront pas de la figuration cette année. Notons un pick Syndra pour PowerOfEvil qui va se révéler de toute utilité (9/0/5) bien qu'un peu hors de la méta actuellement. Pour parler de la game, les UoL ont simplement dominé de la tête et des épaules cette partie, ils ont montré qu'ils n'étaient pas que les « clowns » de LoL et qu'ils étaient aussi performant sur une compo classique. Il n'y a pas eu de réelle opposition entre les deux équipes puisque les UoL, bien qu'ils aient pris leur temps, ont terminé la game sans grande difficulté.

Jour 2

MyM vs Sk Gaming

Cette game marque la première vraie importance du nouveau dragon, en effet malgré un début compliqué, les MyM dominent en teamfight, mais concèdent un à un les dragons sans les contester ce qui offre les 4 buffs aux SK. Cependant les MyM font réellement bonne figure, mais voilà, le cinquième dragon est récupéré par les SK, toujours sans vraie défense des MyM. C'est cette passivité au niveau de ce nouvel objectif phare qui leur coûtera la victoire. En effet après avoir récupéré leur dernier drake, les SK engagent un teamfight et inscrivent un ace qui leur ouvre les portes du nexus adverse. On peut résumer cette partie en parlant d'une vraie preuve de l'importance du dragon, ainsi qu'une bonne démonstration de mauvais choix.

Giants vs Copenhagen Wolves

Cette game va commencer de manière classique en EU, c'est à dire plutôt passivement, mais encore une fois, Peppi va prendre le jeu à son compte et faire un nouveau décalage meurtrier. Encore une fois cela va mettre les Giants sur de bons rails. Les Giants font alors preuve d'une bonne maturité in game en se déplaçant en équipe et en faisant les bonnes rotations. Dans un sursaut d’orgueil, les Wolves font prendre un bon teamfight après une prise de Nashor. Mais le mal est déjà fait, l'avance des Giants est trop importante pour les CW, et sur un ultime ace, les joueurs ibériques vont finir la game comme des seigneur

Roccat vs Gambit

Ces deux formations des LCS sont dans la même situation et doivent absolument gagner pour se rattraper de la veille. Malheureusement il n'y aura qu'un vainqueur. Et ce vainqueur sera l'équipe Roccat, après une game rondement menée, notamment grâce à de très bonnes rotations et surtout de bons fights. En effet les Roccat étaient supérieurs dans toutes les situations: gros 5v5, petites escarmouches à 2, catch, push... Leur victoire est logique et méritée , les Gambit n'ont cependant pas démérité et auraient également pu s'imposer en gagnant ne serait-ce que pour l'un des derniers fights.

Fnatic vs H2K

Les Fnatic avaient à cœur de confirmer la bonne impression qu'ils avaient donné jeudi, c'est chose faite avec cette game. Les H2K, malgré un bon début de partie, en particulier de Loulex, vont vite subir la loi des Fnatic, qui vont petit à petit revenir dans la partie. Bien qu'il y ait eu quelques bonnes choses chez H2K, les coéquipiers de Febiven vont finalement imposer leur rythme, et en deux push et un teamfight, parviennent à s'imposer sans difficulté.

UoL vs Elements

Les coéquipiers de Froggen ont besoin de cette victoire et vont donc faire de leur mieux pour y parvenir. Cette game se lance doucement, comme si c'était la tendance dans ces LCS EU. Cependant une fois lancée, peu de coups de mou vont venir casser son rythme, et c'est alors qu'un grand nombre de team fights vont s'engager, la plupart se soldant par des victoires des Elements, malgré quelque bon moves des UoL. Mais le moment fort de la game n'est pas encore arrivé, les Elements ont une avance assez bonne pour push au mid pendant que les UoL push la bot lane, la base race et alors engagé, et à ce petit jeu ce sont les Elements qui gagne, et qui finissent le Nexus des UoL au moment ou ceux ci viennent d'arriver pour défendre. Les UoL ont voulu jouer, ils ont perdu  et on ne peut pas leur en vouloir pour cela.

Le classement

Les Tops de la semaine

Fnatic : Clairement les Fnatic ne sont pas morts, ils ont juste évolué et semblent très bien s'être adapté les uns aux autres, et font preuve d'un très bon niveau de jeu en équipe, pour remarquer ça jetez simplement un coup d'oeil aux stats, parmi les cinq joueurs avec le plus d'assists aux LCS il y a... cinq Fnatic. Le roster montre de belles choses et nous attendons la suite avec impatience.

SK Gaming : Même remarque, le roster SK montre de magnifiques choses lors de ces LCS. Attendons de voir la suite mais cela est encourageant.

Giants : Bonne entrée dans la cour des grands pour les coéquipiers de Pepii, qui leur donne le rythme et que l'équipe suit bien, c'est aussi très encourageant pour la suite.

Les Flops de la semaine

Elements : 1 victoire, 1 défaite, on attendait une meilleure entame de la part de cette équipe qui, sur le papier, devait rouler sur l'Europe. Il faut, pour EL Rekkles et ses nouveaux alliés, se reprendre.

Gambit : Les Gambit ont déçu cette semaine, pas de victoire à leur actif, alors que beaucoup de gens les voyaient favoris pour leur deux rencontres après une bonne performance aux IEM. Il n'est pas trop tard pour réagir, cependant si il n'y a pas de réaction, les Gambits vont se saborder eux même à long terme.

Nukeduck : Malgré une victoire en deux matchs, le norvégien était plus attendu, rien de grave mais de grosses performances lors de la deuxième semaine feront taire les critiques.

L'équipe de la semaine

Top : Werlyb
Jungle : Reignover
Mid : Pepii
Adc : Forgiven
Support Yellowstar

Cette équipe est purement subjective, et est plus basée sur la performance individuelle que collective. N'hésitez pas à nous donner la votre dans les commentaires si vous voulez partager votre avis, et on se retrouve bientôt pour la suite des LCS EU sur O'gaming

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

4 commentaires

Shadrood
Shadrood - 27/01/2015 12h34

Allez Yellow ! Montre leur qui a la plus grosse baguette !

Raiko
Raiko - 27/01/2015 13h33

Si les UOL avait participé au IEM Cologne, ils l'auraient emporté haut la main.
Flop des gambit ? Je ne pense pas, en tout cas ce n'est pas étonnant de les voir perdre. Ils ont bien joué à Cologne, mais le niveau de jeu montré n'était pas du tout celui d'une top team EU. S'il arrive à finir au moins 5e, ce serait déjà une grosse perf :)

Sinon, agréable surprise des fnatic. Ça c'est ce qu'on appelle du team play :p Énorme équipe autour de Yellow !!
Un peu déçu par Elements. Et les Sk dans la continuité de ce qu'ils nous avaient montré au World. Le départ de Jesiz : un mal pour un bien ?

En tout cas, merci pour l'article.

Whit3stR
Whit3stR - 27/01/2015 13h52

Super article !

Ethayel
Ethayel - 28/01/2015 01h20

Rencontre H2k Vs Fnatics.

"Bien qu'il y ait eu quelques bonnes choses chez H2K, les coéquipiers de Febiven vont finalement imposer leur rythme, "

C'est tellement facile comme tournure de phrase ^^

Ce type d'article est génial pour ceux qui n'ont pas suivi les matchs.
Merci beaucoup !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.