d

04 févr. 2015 - Ghirgo & J0kair League of Legends

LCS EU Récap de la semaine : #2 Rythme de croisière ?

LCS EU Récap de la semaine : #2 Rythme de croisière ?

Bonjour à toutes et à tous, et bienvenue pour ce récapitulatif de la seconde semaine de ces LCS EU. Si vous n'avez pas vu les parties, gare aux spoilers ! Si vous voulez les voir, les VOD sont disponibles en cliquant sur le nom de chaque partie. Mais si au contraire vous voulez savoir ce qui s'est passé cette semaine, vous êtes au bon endroit. Enjoy !

Les games :

Jour 1

H2k vs Meet Your Makers : La renaissance

Après un début très moyen pour les deux équipes, il fallait à tout prix se remotiver. Les MYM ont adopté lors de cette partie un swap lane en mettant le Graves seul en toplane, forçant un 2v2 en botlane. Mais les H2k réagissent dès la troisième minute avec un dive à quatre sur le Thresh et le Rumble en botlane. Résultat : un doublé pour Jarvan IV, suivi d’un push permettant ainsi la prise de la première tourelle de la partie. Les MYM vont aussi réagir en prenant quelques kills, mais il reste toujours le même problème chez cette équipe : le contrôle et la prise d’objectifs. En regardant les statistiques de fin de partie, on voit bien un réel problème avec trois dragons à zéro et neuf tours contre en faveur des H2k. Ces derniers n’ont plus qu’à dérouler leur jeu, prenant beaucoup d’avance grâce au mauvais positionnement constant des joueurs MYM. Un jeu à revoir pour les MYM, qui perdent à nouveau à cause de leur contrôle des objectifs vraiment insuffisant.

Unicorns Of Love vs Giants Gaming : Le stomp

Cette partie s’apprêtait à être serrée avec le duel entre PowerOfEvil et xPePii. Et pourtant, c’est dans la jungle que les choses se sont passées, avec un pick Rek’Sai pour Kikis… Et on peut dire que ça a bien marché ! On pourra noter que presque tout s’est fait lors de la phase de draft. En effet, le pick Jinx aura été inefficace, voire insensé face à la tonne de contrôles et de dommages que possédaient les UOL. Après un début très serré, les choses s’agitent sur la botlane vers la dixième minute avec un gank de Vi qui tourne au vinaigre. Alors que les Giants tentent de bait la botlane adverse pour qu’ils engagent, le bait se retourne contre eux. Il n'aura fallu pas moins de deux secondes à Jinx pour disparaître de la carte sur l’engage des UOL. Après un focus sur Corki qui échoue, Rek’Sai utilise son ultime pour rejoindre le combat. Pendant ce temps, Gnar se téléporte en même temps que Maokai. Le Kassadin suit et c'est un massacre. Quatre pour zéro, suivi d’une prise de tour et d’un dragon ; la partie s’annonce mal pour les Giants, qui ne trouveront aucun moyen de revenir. Cinq minutes plus tard, un autre teamfight éclate : quatre pour un avec une tour pour des UOL qui s’envolent. La fin de la partie ne sera que la suite logique de ces évènements avec une game bouclée en 29 minutes.

Fnatic vs Roccat : Le match du jour

Si vous ne deviez regarder qu’un match de la première journée, ce serait certainement celui-ci. On s’attendait à une domination totale des Fnatic, mais ça n’a pas du tout été le cas. Pourtant, Fnatic a bien dominé aux golds tout au long de la partie, mais Roccat a montré une très belle défense face au style de jeu ultra agressif de leurs adversaires. La première grosse action se passe vers la dixième minute avec un dive de la part de Fnatic sur la T2 toplane. Une mauvaise communication de la part des Fnatic, qui split beaucoup trop les dommages entre Lissandra et Elise, leur porte préjudice. Le dive se résulte en quatre kills contre un en faveur des Roccat. Après dix minutes de creux, les Fnatic reprennent les choses en main avec une invade au niveau du red buff des Roccat. Après l’avoir subtilisé, un superbe flank de la part de Huni permet de récupérer un doublé suivi d’un Nashor pour les Fnatic, ce qui les relance totalement dans la partie. Ce baron permettra la prise d’une quatrième tour et de leur tout premier dragon .À la trentième minute survient le play de la semaine en Europe. Après un très bon map control autour du Nashor, les Fnatic décident de trap au niveau du mid. Le teamfight aurait duré une minute sans aucun kill si le génie qu’est Febiven n'était pas intervenu, avec un ultime permettant de faire tomber en même temps Elise et Tristana. Fnatic récupère un nouveau baron Nashor. Celui-ci permettra la prise de deux nouvelles tourelles et d’un deuxième dragon. On peut alors se dire que les Roccat ne peuvent plus revenir. Mais ils parviennent à attraper des Fnatic se baladant seuls dans la faille, et remontent au score en récupérant un baron. Toutefois, Fnatic n’a pas dit son dernier mot. Un mauvais placement de Tristana accompagné d'un bon catch du Rengar permettent un 2 contre 1 en faveur des Fnatic, qui prennent le premier inhibiteur sur la midlane. Un ultime combat au baron permet de sceller la partie : 4 pour 2 pour les Fnatic, qui s’imposent après une longue game de plus de cinquante minutes.

SK Gaming vs Gambit Gaming : La propreté

SK Gaming, en forme, se retrouve face à des Gambit peinant à performer. Les pronostics vont s'avérer, avec des SK n’offrant aucune chance aux Gambit. Pourtant, les GMB auront tenté un swap lane pour essayer de mettre à l’aise Pinoy, au détriment de Cabochard, qui a été sous pression tout au long de l’early game alors que Freddy était laissé seul face à Corki. Il en résulte une prise de contrôle totale de la carte. Il y aura alors très peu de kills sur ce début de partie, mais le contrôle des objectifs est toujours parfait du côté des SK qui possèdent, à la 25ème minute, trois tours et trois dragons. Des prises de fight parfaites et de bonnes rotations permettent aux SK de sécuriser un baron, un quatrième dragon et trois nouvelles tourelles. Il faudra attendre une dizaine de minutes supplémentaires pour voir GMB craquer et perdre la partie face à des SK beaucoup trop forts.

Elements vs Copenhagen Wolves : La descente aux enfers

Lors de cette semaine, on voulait voir des Elements impitoyables et des CW montrer un jeu plus solide. Les CW auraient pu l’emporter mais, objectivement, YoungBuck aura été un poids pour son équipe, sans jamais parvenir à se rendre utile. C’est pourtant bien les CW qui prennent les premiers kills et les premiers objectifs. Mais tout va être détruit par un YoungBuck perdu sur la carte qui se fait catch, et même engage en 1 vs 3. Son trop gros nombre de morts et son inutilité en teamfight vont faire couler CW dans cette partie, alors que Froggen et Rekkles offrent du beau jeu. En conclusion, des Elements qui n’ont pas eu à montrer grand-chose pour gagner et s’imposer.

Jour 2

Gambit Gaming vs Fnatic : Le Classico !

Première game de ce second jour de la seconde semaine ! Le classico des LCS EU aura été plus disputé qu'on aurait pu le croire. Cependant, les Fnatic n'ont été inquiétés par les Gambit qu'en early game puisque ce sont eux qui imposaient le rythme. (On peut noter que, pour la deuxième fois en deux jours, un Fnatic va succomber sous les coups d'un camp de la jungle). Malgré cela, les coéquipiers de YellOwStaR vont consumer Cabochard et les siens à petit feu. Après deux Nashor et de multiples teamfights, les Fnatic vont infliger un dernier ace aux Gambit avant d'en finir avec leur Nexus. Fnatic conclue donc cette seconde semaine en étant toujours invaincu.

Giants Gaming vs H2k : Le Stomp des Rookies

Ce match opposant les deux équipes issues de l'Expansion Tournament commence sur les chapeaux de roues, avec un fight au niveau 1 et un kill de part et d'autre. Voilà de quoi lancer parfaitement les deux équipes. Mais, en réalité, ce sont les H2k qui prennent vite l'avantage. Ils dominent leurs lanes respectives, Loulex est omniprésent pour ganker et au mid et Ryu domine PepiiNeRO. Ce dernier ne peut donc pas décaler comme à son habitude. Au bout d'environ quinze minutes, le premier dragon revient aux H2k, puis le second subit le même sort, ce qui leur permet de faire tomber un inhibiteur et de prendre un baron avant les vingt-cinq minutes. Quelques minutes plus tard, il terminent la game. Les Giants ont été méconnaissables sur cette partie.

Elements vs Roccat : CLG is that you ?

Attention, voilà LA game de la semaine ! ... Quoi ? Ah, on nous annonce que ce n'est pas le cas, finalement... 64 minutes de game ; pas besoin d'en dire beaucoup plus. Cependant, la game n'est pas à jeter pour autant. Mis à part un semblant de four-men push des Roccat en early game, rien de bien intéressant ne se passe. Les Elements sont fidèles à leur style passif. Cependant, leur shotcalling est plutôt bon et ils enchaînent les objectifs. Les Roccat ne sont pas en reste car, à la fin de partie, pas moins de neuf dragons auront été tués. Mais au bout du compte, pour synthétiser la partie, on pourra dire qu'aucune des équipes n'a voulu prendre de gros risques, bien qu'elles en avaient les moyens. (Notons tout de même la prise d’inhibiteur bot après un joli faux back des Roccat.) À ce petit jeu, ce sont les anciens de chez CLG.eu qui s'imposent, comme un clin d’œil à leur ancien style de jeu...

SK Gaming vs Unicorns Of Love : La game du jour !

Si l'on devait vous conseiller une game, ce serait celle-ci. Et, cette fois, ce n'est pas une (mauvaise) blague. Premier temps fort : le pick du Kennen par fredy122 pour les SK. Ensuite, la game démarre plutôt calmement mais s'emballe vite sur la toplane, où on y observe les principaux moves de ce début de rencontre. Les choses vont se décanter lors des prises d'objectifs, qui offriront de jolis teamfights. Les SK entament une superbe série de rotations. Malgré cela, un base race s'engage sans vraiment aboutir. Alors que les UOL sont sur le point de revenir dans la game, notamment grâce à leurs fights, ils se font steal le Nashor par les SK. Et, après un ultime fight à la suite d'un gros push, les SK terminent la game. Toujours pas de défaite pour les SK, qui sont réellement impressionnants sur ce début de split.

Meet Your Makers vs Copenhagen Wolves : Hold-Up

Début de game habituel dans ces LCS EU, c'est-à-dire plutôt calme : peu de kills, malgré beaucoup de tentatives, que ce soit en 1v1 ou par des ganks. Les objectifs ne sont pas contestés, jusqu'à un baron aux alentours de la 35ème minute, et surtout jusqu'au potentiel quatrième dragon des CW, magnifiquement défendu par les MYM. Ces derniers enchaînent par un Nashor et un ultime fight. C'est la victoire pour les équipiers d'H0R0.

Le classement

Les tops de la semaine

Fnatic : Ils ont confirmé leurs bonnes performances de première semaine et continuent sur un sans-faute. On attend toujours des stratégies plus diverses de leur part, car nous n'avons vu pour l'instant que la même composition, déjà utilisée lors de la première semaine.

SK Gaming : Ils semblent être intouchables tant ils parviennent à supplanter les autres équipes. SK a encore montré cette semaine qu'elle était une équipe prometteuse. On notera encore une fois que Forg1ven n’est toujours pas mort après quatre matchs, et il impressionne toujours autant !

H2k : La troisième équipe en forme de cette semaine avec un Ryu qui a enfin pu s’exprimer. On en attend toujours plus.

Les flops de la semaine

Gambit Gaming : Toujours pas de victoire pour l’équipe russe, même s’ils sont tombés contre les deux équipes du moment (Fnatic et SK). On verra en troisième semaine s’ils sont capables de mieux. C’est un flop, mais ils ont tout de même montré des belles choses.

YoungBuck : S’il ne devait y avoir qu’un seul flop, on ne pourrait pas passer à côté. Sa deuxième semaine a été catastrophique. Il passe complètement à côté de ses games, que ce soit avec Lissandra ou Maokai. S’il veut aider son équipe, il faut qu’il parte sur des picks beaucoup plus solides, utiles même quand il perd sa lane. À voir pendant la troisième semaine, sinon il va falloir se poser de réelles questions côté Copenhagen Wolves.

Meet Your Makers : MYM n’a pas semblé s’être amélioré depuis la première semaine côté teamplay. Toujours un contrôle d’objectifs pauvre. Il faudra voir leur nouveau midlaner à l'oeuvre, puisque Blizer300 s’est retiré après seulement deux semaines de compétition. Peut-être que leur nouvelle recrue leur permettra de sortir la tête de l'eau !

L'équipe de la semaine

Top : Cabochard

Jungle : ReignOver

Mid : Froggen

ADC : Forgiven (MVP de la rédac')

Support : Yellowstar

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

1 commentaire

Meonvan
Meonvan - 05/02/2015 13h18

Merci pour le récapitulatif !
Qqes coquilles sont à corriger dans les rangs du classement.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.