d

12 févr. 2015 - Ghirgo & J0kair League of Legends

LCS EU Récap' de la semaine : #3 Les SK toujours au top !

LCS EU Récap' de la semaine : #3 Les SK toujours au top !

La troisième semaine des LCS s'est disputée jeudi et vendredi derniers ! C'est donc l'heure de revenir sur les matchs de cette semaine qui avait des allures de super week. Cette semaine, la rédac' a choisi de rajouter une touche personnelle aux récap', en choisissant pour vous la game de la semaine, celle que vous devez absolument regarder si vous ne l'avez pas déjà vue !

Les Games

Jour 1

H2k vs SK Gaming : Les Invincibles

Déjà trois semaines que les SK restent invaincus et on les voit mal se faire surprendre cette semaine. C’est avec un pick Nidalee que Svenskeren va inaugurer cette troisième semaine, alors que Zed est laissé pour Ryu. Et Svenskeren ne perd pas de temps avec son pick car, dès la deuxième minute de jeu, il se retrouve dans la jungle de l’équipe adverse et tue Elise en 1c1 avant de récupérer son red buff. Les dix minutes suivantes voient arriver pas mal de kills se jouant sur des ganks. Mais la surprise survient à la douzième minute sur la botlane, où Forgiven et nRated se font dominer en 2c2 et concèdent le doublé aux H2k grâce à un superbe engage de Voidle avec sa Leona. Pourtant, ce sont les H2k qui perdent les objectifs avec trois tourelles et deux dragons pour les SK à l'issue de la vingtième minute. Les teamfights sont très serrés en général et il y a souvent égalité au nombre de morts à la fin de chacun. Mais tout bascule lors d'un catch sur Fox qui se retourne contre les H2k. Résultat : deux kills pour zéro en faveur des SK, qui se dirigent vers le baron. Avec un trap, ils tuent Leona avant de récupérer le premier baron de la partie. La suite des événements est logique, les SK grattent un par un chaque objectif en récupérant un troisième dragon ainsi qu’un inhibiteur. La partie se finit au bout de 38 minutes, avec des SK encore et toujours invincibles.

Fnatic vs Unicorns Of Love : Les Invincibles : Le retour ?

Suivant le même chemin que les SK, les Fnatic sont toujours invaincus et ils se retrouvent face à des UOL qui alternent les excellentes performances avec des performances moyennes. La partie commence réellement à la 16ème minute. On pourra tout de même noter le first blood côté Fnatic, avec un dragon et une tour. Mais le premier teamfight sera en faveur des UOL qui, avec un bon travail de kitting, remportent un trois pour zéro. Mais un greed sous la tour T2 au mid va permettre aux Fnatic de revenir, utilisant la mobilité de Rek’Sai et la téléportation de Gnar pour prendre les UOL à revers. Ils récupèrent un trois pour zéro également. À la 23ème minute, tout semble se débloquer pour Fnatic, qui récupèrent un ace contre deux morts de leur côté, s'offrant ainsi un deuxième dragon. Les catchs vont continuer pour les Fnatic, qui semblent inarrêtables et récupèrent même le premier baron de la partie. Mais la déroute commence à la 30ème minute, avec un teamfight très décousu de la part des Fnatic, ce qui profite entièrement aux UOL. Fizz et Nidalee ramassent les kills un par un et récupèrent quatre kills pour un seul de leur côté. Et l'échange recommence avec un quatre pour un en faveur des Fnatic, alors que les UOL récupèrent l’inhibiteur entre-temps. Mais les Fnatic se font finalement submerger, perdant tous les objectifs de la carte et n’arrivant pas à mener un teamfight décisif. Les UOL détruisent les trois inhibiteurs avant de finir. Les Fnatic sont enfin tombés !

MeetYourMakers vs Elements : Un nouveau style

Alors qu’on voyait les Elements comme un équipe passive, attendant les teamfights à la 70ème minute, on leur découvre un autre visage cette semaine. Il n’y a pas grand-chose à dire sur cette game à part des catchs, des catchs, et encore des catchs. Kori a pu voir la tente de Rengar sur la midlane tant il a été campé, alors que la Leona a passé sa partie comme chair à canon en engageant tous les teamfights pour son équipe. Les Elements ont juste été dominateurs et remportent une partie avec des lanes dominantes et des bonnes prises de décision.

ROCCAT vs Giants : Deuxième stomp

On aurait pu croire à une partie serrée entre les deux équipes, mais xPepii a souffert face au Kassadin de NukeDuck et la mobilité de Annie et Nidalee. Pareil que la partie précédente, les ROCCAT ont roulé sur leurs adversaires en les dominant dès la phase de lane avec, par exemple, NukeDuck qui tue son vis-à-vis en un contre un. Le vrai problème de la game pour les Giants était le manque de map control qui les empêchait totalement la prise d’objectifs. Ainsi, les ROCCAT ont récupéré tous les dragons (quatre au total) et ont remporté 90% des teamfights. Ils n’avaient plus qu’à dérouler pour l’emporter.

Copenhagen Wolves vs Gambit Gaming : Drôle de match

Gambit n’a toujours pas gagné depuis trois semaines et ils doivent se reprendre rapidement avant d’être trop distancés par les autres équipes. Ils montrent dès le début qu’ils veulent gagner en étant très agressifs, notamment avec un Diamond très présent dans les premières minutes. Au terme de deux ganks, tous deux permettant de prendre un kill, ils sécurisent un dragon très tôt dans la partie. Airwaks réplique lui aussi avec deux ganks qui permettent aussi deux kills mais les GMB sont au-dessus au niveau de la prise d’objectifs : ils prennent un deuxième dragon et les trois T1 au bout de quinze minutes. La phase de lane va durer longtemps, jusqu’à la 30ème minute où le premier teamfight éclate avec comme objectif le quatrième dragon des GMB. Les GMB remportent le combat avec trois kills pour deux et récupèrent le dragon en passant. Tout semble leur sourire et ils dominent complètement la partie. Mais c’est peut-être un excès de confiance qui permet aux CW de revenir, car les GMB laissent peu à peu toute la partie leur échapper, en commençant par des kills, puis des dragons et même un baron. Sept minutes plus tard, les GMB échangent leur inhibteur botlane contre un baron. Mais ils ne perdent pas que l’inhibiteur puisque, sur le chemin, les CW récupèrent deux kills et un troisième dragon. On est vers la 55ème minute, le match reste tout de même serré et les GMB réussissent l’exploit de récupérer un trois pour un, avant d'essayer de forcer la game en allant finir au mid. Malheureusement, cela ne suffira pas puisque un bon travail de Soren sur son Kassadin permet de temporiser et les CW engagent sous leur Nexus. Résultat : ace en leur faveur et push final pour conclure cette game d’environ une heure.

Jour 2

Fnatic vs Giants Gaming : Repartis du bon pied

Les Fnatics, qui avaient été stoppés dans leur score parfait la veille par les UOL, avaient envie de montrer que ce n'était qu'une petite erreur de parcours. C'est chose faite avec cette rencontre contre les Giants. Aucune réelle opposition n'a fait face aux coéquipiers de Reignover. En effet, bien qu'ils s'octroient le first blood, les Espagnols ne font pas un pli dans cette game. L’omniprésence du Rengar coté Fnatic, ainsi que des bons, voire très bons teamfights leur auront suffi pour s'imposer. C'est dommage pour les Giants qui ne sont plus que l'ombre d'eux-mêmes en ce moment, avec un nouveau 0-2 cette semaine.

Gambit Gaming vs H2k Gaming : Enfin !

La voilà ! La première victoire des GMB lors de ces LCS 2015 ! Il aura fallu attendra cinq défaites avant que cela arrive, chose que les Gambits n'avaient très certainement pas prévu. Il ne faut donc plus se relâcher maintenant ! Pour ce qui est de la game, les Gambits ont dominé l'ensemble de la partie. Toutefois, ils n'affrontaient pas n'importe qui et, malgré leur retard, les H2k n'ont pas abdiqué facilement. Ils ont quand même dû céder après un ultime teamfight bien géré par les joueurs de la structure russe. On notera la bonne performance de P1noy, qui retrouve son niveau montré lors des IEM, signe encourageant pour la suite de la compétition.

ROCCAT vs MeetYoursMakers : La team ROCCAT, de retour pour vous jouer un mauvais tour

Les ROCCAT semblent être en forme en ce moment. Malgré deux défaites la semaine passée, ils ont fait forte impression cette fois. Pour cette game, ils affrontent les MYM, bons derniers du classement. Ces derniers ne partaient donc pas favoris et la logique a été respectée. En effet, les ROCCAT imposent leur rythme dès le début. Cependant, les MYM sécurisent le premier gros objectif, qui est un drake. Toutefois, les ROCCAT vont mettre la main sur tous les aspects de la game assez rapidement. Mais la game n'est pas finie pour autant. H0R0 vole un baron aux équipiers de NukeDuck, qui permet aux MYM de revenir dans la game grâce à un très bon fight au mid. Malheureusement pour eux, l'ultime fight tourne à l'avantage des ROCCAT, qui s'imposent après s'être fait une belle frayeur.

Unicorns Of Love vs Copenhagen Wolves : League of Draaaaaaven

L'affiche ne fait pas rêver sur le papier mais le pick Draven augmente l’intérêt de cette partie. Puis c'est la game elle-même qui s'annonce intéressante contre toute attente. En effet, les équipes jouent la stratégie, un swap lane, des dives à quatre contre un, des prises d'objectifs en guise de sanction. Après un early mouvementé, les UOL vont même réussir un magnifique push dans lequel ils obtiennent les trois tourelles de la toplane. Ensuite, c'est un vol de drake de la part de Airwaks qui relance la game. Sur le dragon suivant, sécurisé par le CW, ces derniers en profitent pour scorer un ace. Cependant, ce sont les UOL qui scorent un ace sur le dragon suivant. Pour finir, après quatre kills pour les CW, ceux-ci enfoncent littéralement la midlane pour clôturer cette partie folle.

Elements vs SK Gaming : Match de la semaine !

Le choc des titans commence avec un swap lane orchestré par les SK qui leur donne un avantage au niveau des tourelles. Ensuite, lors du reswap, les Elements font une erreur de timing sur leur back, ce qui offre un dragon aux SK. Cependant, le premier sang revient aux Elements à la midlane. Ces derniers vont d'ailleurs abuser de leur force de gank pour tuer Fox à nouveau. Tous les fights tournent autour du drake ou presque, et la victoire lors de ces fights revient alternativement aux deux équipes. Mais, sur un fight en botlane, les SK récupèrent quatre kills, ce qui leur ouvre la porte du baron Nashor. Dès lors, les SK ont la force d'inertie d'un rouleau compresseur et deviennent quasiment invincibles. Ils remportent tous les fight qui s'offrent à eux sans réelle difficulté. Ils finissent donc la game sans rencontrer de réelle opposition de la part des Elements, qui rendent les armes logiquement. Si vous ne deviez regarder qu'une seule game de cette semaine, ça serait celle-ci !

Le classement

Tops :

Febiven : Malgré la première défaite de son équipe, Febiven est le joueur qui a le plus de kills des LCS EU. Les deux parties qu'il a jouées sans mourir cette semaine y sont sans doute pour quelque chose. De semaine en semaine, l'Europe semble pouvoir se targuer d'avoir découvert le digne successeur des midlaneurs de génie comme Froggen, Alex Ich, xPeke ou bien encore Bjergsen.

Svenskeren : Présent sur plus de 96% des kills de son équipe cette semaine, il aura eu un impact impressionnant sur ces deux games. Il confirme son rang de meilleur jungler de ces LCS.

Flops :

Giants Gaming : Les Giants sont décevants en ce moment, ils ne ressemblent plus à ce qu'ils nous ont montré auparavant. Espérons que cela ne soit qu'une petite baisse de régime pour eux.

Kori : Le midlaner des MYM, au cœur d'une affaire terrible avec sa structure, ne joue clairement pas à son meilleur niveau. Son retour en a souffert puisqu'il n'a pas été bénéfique pour la team jusque là. Nous lui souhaitons de parvenir à clarifier cette situation, dans laquelle il ne semble pas être en tort, bien au contraire. Vous pouvez bien sûr en apprendre plus en jetant un œil ici. Quant à nous, nous espérons le voir revenir en forme sur le devant de la scène compétitive !

Voilà le récap' de la semaine ! N'hésitez pas à nous dire ce que vous avez pensé des performances de cette troisième semaine et si vos pronostics étaient bons. On se donne rendez-vous dans la semaine pour vous préparer à la semaine suivante, à suivre sur O'Gaming, bien entendu !

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

1 commentaire

arnahud
arnahud - 12/02/2015 16h53

c'est vachement dommage de voir une équipe mythique comme gambit se retrouver en bas de tableau (o'gaming s'est beaucoup améliorer dans la présentation de ces articles)

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.