d

05 mars 2015 - Ghirgo & J0kair League of Legends

LCS EU récap de la semaine : #6 Gambit sur sa lancée

LCS EU récap de la semaine : #6 Gambit sur sa lancée

C'est le moment de revenir sur la semaine 6 des LCS EU, nous approchons petit à petit des playoffs et les victoires sont de plus en plus importantes, voyons ce qu'il s'est passé cette semaine.

Jour 1

Giants Gaming vs Fnatic : le changement, c’est maintenant !

Vod

On a vu pendant 5 semaines de suite le même type de composition chez les Fnatic et ils nous ont, cette fois, montré un nouveau style de jeu, avec une stratégie centrée sur l’AD carry Steeelback, avec un Nunu, un Alistar, un Gnar et une Kalista. Leur but était très clair : faire durer la partie, ce qu’ils ont réussi avec brio. Même s’ils ont beaucoup délaissé les objectifs en début de partie, ils ont attendu la 20ème minute pour effectuer leur premier fight pour contester un dragon. Une erreur de communication entre Werlyb et Rydle coûte alors le teamfight et sans aucun doute la game qui va être snowball par les Fnatic avec un dernier fight au baron qui leur permettent de prendre un ace et ainsi prendre un contrôle total de la partie. Ils n’ont plus qu’à pousser vers le Nexus en tuant les Giants sur le chemin.

Unicorns of Love vs SK Gaming : la retombée

Vod

Les SK Gaming, invaincus pendant 4 semaines consécutives, sont tombés deux fois en semaine 5 et sont confrontés à des UOL pas très constants dans leur jeu. Les UOL vont montrer qu’ils veulent tout contrôler, avec Kikis sur une Nidalee plus qu'agressive qui passera son temps dans la jungle ennemie. Et cela va être la clé du match pour les UOL qui vont tout contrôler. On connaissait des SK à cheval sur les dragons et barons, ils n’en auront aucun durant cette partie. La composition catch Annie, Sivir, Nidalee, Gnar va très bien marcher et permettre de récupérer beaucoup de kills. On ne parlera pas de la Cassiopeia de PowerOfEvil qui aura été intouchable grâce à la mobilité apportée par Sivir. La partie se termine en 30 minutes avec une performance ultra agressive des UOL qui s’imposent.

Roccat vs H2k : la bonne réaction

Vod

Roccat commence la partie avec un swap lane et il n'aura pas fallu beaucoup de temps aux H2k pour réagir : premier dragon dès la 4ème minute. À partir de là, ils récupèrent absolument tous les timers et grâce à Kalista et un smite, les prennent tous et les Roccat n’ont rien en échange. À la 30ème minute, 5ème dragon pour les H2k qui enchaînent sur un baron et un fight totalement en leur avantage. Ils ont tous les atouts pour remporter cette game et concrétisent sur un beau push sur l’inhibiteur du milieu de celui du haut pour finalement détruire le Nexus.

Elements vs MeetYourMakers : le renouveau

Vod

Krepo retire sa chemise d’analyste pour enfiler le maillot de joueur chez les Elements pour remplacer Nyph, qui passe remplaçant et analyste de l’équipe. Et quoi de mieux pour commencer qu’une Balista (Kalista + Blitzcrank) pour la botlane Elements. Krepo va mener l’équipe vers un brin d’agressivité qui leur manquait et cette game sera un stomp total. Aucun objectif récupéré pour les MYM qui se font grab un par un par Krepo qui aura été partout. La game se termine en 35 minutes avec un surrender des MYM qui n’auront rien fait pour garder la tête hors de l’eau.

Gambit Gaming vs Copenhagen Wolves : il n’y a pas que les objectifs

Vod

On vous fait souvent l’éloge des teams qui prennent tous les objectifs, mais cela ne fait pas la game. Preuve sur cette game avec des CW très agressifs sur ce début de partie qui récupèrent les deux premiers dragons et on a une Annie et une Ahri qui se balade dans la nature à la recherche de kills. Mais les GMB ne se laissent pas écraser sous cette pression et se jouent de l'agressivité des CW. Chaque mouvement fait par Annie et Ahri est aussitôt puni par une contre agression ce qui permettra aux GMB de récupérer beaucoup de kills sur la Tristana et le Kennen. Les teamfights sont alors dominé par un parfait zoning de la part de Cabochard qui permet à P1noy de bien se positionner pour faire un maximum de dommages. À la 27ème, un bon teamfight en midlane permet de tuer le jungler et de faire back Freeze ce qui s’enchaîne intuitivement par un Nashor. Les CW tentent de le défendre en vain, les GMB s’éloignent peu à peu. Un essuie-glace entre la midlane et la botlane permettre de prendre les deux inhibiteurs des CW, ce qui conclura la game pour les GMB en 34 minutes.

Jour 2

H2k Gaming vs Giants : Welcome to the jungle

Vod

L'early game classique va vite être rythmé par les junglers. Tour à tour, Loulex et Fr3deric vont s'occuper de faire tomber les summoners spells, puis de donner des kills à leurs coéquipiers. La game est pourtant plutôt passive, cependant, elle s'enflamme un peu lorsque les H2k sécurisent les deux premiers dragons de la partie, sans réelle opposition. Ensuite, ce sont les Giants qui vont prendre des objectifs, notamment le dragon, ainsi que toute la toplane après un fight bien géré de leur part. Les équipes semblent être sur courant alternatif, malgré cela ce sont les H2k qui vont réussir à sécuriser le baron, pour infliger un ace aux Giants, et ainsi remporter la partie.

Fnatic vs Copenhagen Wolves : La game du jour !

Vod

Cette game commence par un swap lane orchestré par les CW, swap lane qui durera moins longtemps que les swap classiques, en effet Huni n'a pas de mal à tenir le 2v1, cependant le Draven de Freeze à un farm impeccable, et il est donc une cible de choix pour les Fnatic qui ne veulent pas lui laisser empocher les golds de son passif. Malheureusement pour eux, ce sera tout de même chose faite, en effet il prendra un kill sur la Kalista adverse, avant de mourir à son tour. Les CW ont réellement dominé ce début de game, cependant ils semblent lâcher peu à peu leur avance et les Fnatic ne se font pas prier pour revenir dans la game. Grâce à un bon fight, ils parviennent même à récupérer un nashor, leur ouvrant les portes du Nexus adverse, et ce n'est pas le dernier fight des CW qui sauvera la partie.

Sk Gaming vs Elements : Le choc ?

Vod

Cette game ne sera que l'ombre du choc qu'elle pouvait laisser entrevoir, les SK ne seront pas inquiétés le moins du monde par des Elements vraiment décevants. La partie sera donc à sens unique, la botlane SK va étouffer celle des Elements, Fredy n'aura pas eu de mal à surclasser Kev1n, et la midlane ne sera pas le théâtre d'un grand 1v1. Cependant, si l'on parle de la game, Fredy aura empêcher tout réel teamfight, juste en utilisant son TP et en posant son ulti sur tous ses adversaires, tel un seigneur. Plus sérieusement, les Elements doivent vraiment se ressaisir dans ces LCS, ils sont loin de ce qu'ils devraient faire, notamment sur cette game, où la simple phase de laning aura suffit à déterminer le futur vainqueur. Et le dernier fight sera à cette image, 5 pour 0 pour les SK qui n'ont plus qu'à foncer au mid et en finir avec cette partie.

Gambit Gaming vs ROCCAT : Le vide

Vod

Si les Gambit enchaînent sur une nouvelle victoire, là manière n'était pas là. Cette game n'a globalement consisté qu'en petites escarmouches à droite à gauche. Toutefois, les Roccat emmagasinent 4 buffs dragon mais ne parviendront pas à obtenir le 5ème, ce qui permettra aux Gambit de remonter peu à peu puisqu'ils prendront même plusieurs fois le buff du nashor. Diamond réussira un steal sur le dernier dragon, ce qui permettra aux Gambit de conclure et, bien que l'on ne puisse pas célébrer la manière, les Gambit sont en super forme et montre un tout autre visage que celui présenté en début de split ; un exemple pour les autres équipes, les Elements notamment.

Unicorns of Love vs Meet Your Makers : De l'air pour les MYM

Vod

Les MYM sont bien installés à leur dernière place, synonyme de relégation en Challenger Series. Cette game leur fait donc le plus grand bien. La game en elle-même n'est cependant pas un motif de satisfaction pour les MYM. En effet, bien qu'ils ne soient pas dominés en early, les MYM n'ont pas le niveau pour suivre la cadence imposé par les UoL, seul Jwaow garde la tête hors de l'eau. Pourtant, sur un dernier fight bien géré pour les MYM, et plutôt catastrophique pour les UoL, les coéquipiers de Kori récupéreront un 4 pour 0 qui leur permettra de finir la partie. Le MYM ne peuvent cracher sur cette victoire, mais elle découle plus d'un throw des UoL que d'une bonne prestation des MYM. Cependant, il faut continuer ainsi.


Nouveau graphique cette semaine, le classement des équipes par Kda.

Le classement

Les tops

Gambit : Cette semaine, Gambit engrange encore 2 victoires, ils sont de retour mais malheureusement pour niQ, cette bonne forme coïncide avec ses problèmes de santé et son remplacement par Betsy, qui est vraiment impressionnant. Ce-dernier a même été officialisé comme titulaire pour les semaines à venir.

Odoamne : Souvent oublié lorsque que l'on parle des meilleurs toplaners de ces LCS, il a cependant clairement sa place dans le top 3, au coté de Fredy et de Huni. Cette semaine, il a contribué aux deux victoires de son équipe de la meilleur des manières.

Fnatic : Deux victoires avec des compositions différentes de leurs habitudes, les Fnatic nous montrent qu'ils ont de belles choses en réserve pour la suite.

Les flops

Elements/ROCCAT : Les deux équipes sont dans le même bateau selon nous, en effet, en plus d'être décevantes au niveau des résultats, elles affichent toutes deux un jeu désagréable à regarder.

CW : Ce n'est pas un réel flop pour les Wolves mais deux défaites la même semaine, cela fait mal d'un point de vue comptable. Accordons-leur tout de même deux rencontres de haut niveau contre des équipes en forme, les Fnatic et les Gambit.

Kev1n : Le remplaçant de Wickd n'a pas était au niveau depuis qu'il est là, d'ailleurs Wickd va faire son retour pour les prochaines semaines de compétition.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.