d

31 mai 2013 - Poukpouk League of Legends

LCS Summer : Gambit Gaming

LCS Summer : Gambit Gaming

La seconde partie des League of Legends Championship Series Européennes arrive à grands pas, c'est le moment de faire le point sur les huit équipes qui participeront à la dernière phase de la saison.

Le premier article de la série fut consacré aux vainqueurs des LCS EU de printemps, donc logiquement, le second article traitera de l'équipe qui termine seconde : Gambit Gaming. La logique implacable, c'est mon dada.

L'histoire commence il y a quelques années sur un petit jeu jusque-là peu connu : Legends of Legends. Les premières équipes voient le jour, mais la scène est encore très instable. Nous allons donc commencer par le premier fait marquant. Alex Ich rejoint Dimego, l'équipe qui rejoindra SK Gaming plus tard. De son côté, Genja est un roi de la SoloQ avec sa Ashe. Peu de temps après, la première équipe 100% russe voit le jour : MTG. Elle est composée de AlexIch, Genja, Darien, m1sha et Zulin. L'aventure sera courte. MTG se reformera sous un autre tag, MyRevenge, en remplaçant Darien par FlashInTheNight. Leur échec pour les qualifications de la Dreamhack achèvera cette formation.

C'est quelques mois plus tard que Gambit Gaming commence à vraiment prendre forme. Alex Ich, Genja, Darien, m1sha et Zulin forment une nouvelle team. Notez que la midlane est occupée par m1sha et Alex Ich joue jungle. L'équipe intègre la structure Team Empire, mais des tensions apparaissent dans le groupe. Alex Ich quitte l'équipe et participe aux premières qualifications pour les IEM Kiev, mais son équipe échoue et disband. Alex Ich, Genja et Darien décident alors de rejouer ensemble. Il ne leur reste plus qu'à trouver un support pour Genja et un jungler, car Alex Ich veut jouer sur la mid lane. Le rôle de support revient à un joueur que Alex Ich a connu en SoloQ : un certain Gosu Pepper. Ce dernier rencarde l'équipe sur un jungler à 1800 ELO qui semble très prometteur : DiamondProx. L'équipe est au complet.

La seconde série de qualification pour les IEM Kiev approche et l'équipe tente sa chance. Vous connaissez surement la suite. La formation est recrutée par Moscow Five après sa qualification. Les M5 remportent la compétition grâce à un jeu extrêmement agressif. C'est alors que débute la période "For Mother Russia" où les Russes vont écraser l'intégralité des équipes européennes et nord-américaines. Cela dure jusqu'à la Dreamhack 2012 où l'équipe chute en finale contre les CLG.eu. Puis arrivent les qualifications pour le World Championship. L'équipe se qualifie et fait partie des favoris, mais c'était sans compter sur les équipes asiatiques d'un niveau galactique.

Leur participation à la phase finale de la deuxième saison leur permet d'être automatiquement qualifiée pour les League of Legends Championship Series EU. D'octobre à février, les joueurs russes disparaissent des radars pour se remettre d'une saison très mouvementée.

Les Gambit Gaming se sont fait connaitre grâce à leur nouveau style de jeu très agressif qui a inspiré la metagame pendant de longs mois, mais depuis quelques mois, l'équipe n'innove plus. Heureusement, ils disposent toujours d'un skill individuel et d'un teamplay exceptionnels.

 

Evolution du classement durant la 1ère partie des LCS

Les Gambit Gaming débutent mal la compétition avec une défaite contre Evil Geniuses et un autre plantage "surprise" contre les Giants Gaming. La semaine suivante, l'équipe se resaisit et montre un jeu d'un tout autre niveau, la suite des LCS se résumera à des affrontements avec Fnatic pour la première place.

 

Temps forts

Semaine 4 : Gambit Gaming vs Evil Geniuses

Froggen et ses coéquipiers ont infligé une correction aux Russes lors de la première semaine des LCS EU, c'est le moment pour les Gambit Gaming de prendre leur revanche. L'ordre du jour sera : WickD tu vas souffrir.

 

Semaine 8 : Gambit Gaming vs Fnatic

Dernier affrontement entre les deux équipes faisant la course en tête des LCS EU. Gambit Gaming et Fnatic ont des résultats quasiment similaires, la dernière confrontation directe entre eux est donc d'une importance cruciale pour la lutte pour la première place.

 

Défauts

Gambit Gaming, c'est un ensemble de caractères atypiques et de talents. L'équipe a malheureusement toujours eu le même défaut : une capacité à perdre des matchs où ils sont archi favoris. Dans un premier temps, ce défaut était principalement lié aux compétitions online, où on mettait souvent cela sur le dos du côté trollesque des joueurs russes. Le meilleur exemple est les IEM Katowice : les Gambit Gaming passent de justesse la phase de poules avec un jeu très très limité qui leur vaut quelques remarques des joueurs coréens et là :

Russian mode Ultimate Barbare Sayan 5 uncensored : les Gambit montre un niveau de jeu totalement différent de la veille et atomisent les petits Coréens qui ne comprennent pas ce qui se passe. Cette mauvaise habitude leur aura aussi couté la première place des LCS EU, après une défaite lors de la dernière semaine contre Copenhagen Wolves (Ninja in Pyjama).

 

Le point sur les joueurs

AlexIch

Force tranquille de l'équipe, Alex Ich est un joueur posé qui fait aussi office de porte-parole, car c'est lui qui parle le mieux anglais (s'il vous plait, arrêtez de croire qu'aucun des autres joueurs ne parle anglais ...). Il dispose d'un pool de champions très impressionnant qui le rend très dur à contrer.

 

 

Darien

Darien est le top laner de l'équipe et a longtemps servi de paratonnerre pour ses coéquipiers, ce qui lui a valu d'être considéré comme le feeder de l'équipe, mais il faut remettre les choses dans leur contexte. Lors de la S2, les bruisers jouaient un rôle très important en fin de partie. Exploser le top adverse, c'était prendre une sérieuse option pour la victoire ! Darien était donc une cible de choix, surtout avec son jeu agressif. Mais attention à ne jamais vendre la peau d'un Darien avant la fin de la partie, car on l'a déjà vu revenir malgré des early totalement foireux (Vladimir, souvenir souvenir).

 

Diamondprox

Diamond est le jungler de l'équipe, recruté alors qu'il était loin d'être dans le top Elo lors de la saison 2. Il a su montrer qu'il connaissait son affaire. Malheureusement, la nouvelle jungle et la metagame actuelle, basée principalement sur des junglers résistants et pouvant aider leur équipe, limite l'impact de ce type de joueur. Il reste une référence parmi les junglers internationnaux. Car franchement, qui a été le premier européen à jouer Nasus et Volibear ?

 

Edward

Edward est un phénomène. Peu de carry AD dispose du sang-froid nécessaire pour jouer à ses côtés. Ce support agressif récupère souvent des kills sans le faire exprès et Genja doit être très vigilant : Edward quitte régulièrement sa bot lane natale pour aller aider Alex Ich sur la midlane ou Diamond dans la jungle. Support, mais actif !

 

 

Genja

L'homme de l'ombre. Genja est le joueur Gambit Gaming le moins médiatisé. Il ne fait pas souvent de coup d'éclat, car cela ne fait pas partie de sa vision du jeu. Son boulot se résume à essayer de prendre l'avantage lors de la phase de laning pour permettre à son équipe de s'imposer lors des teamfights. Et ça, il sait le faire. Vous trouverez peu de parties des Gambit perdues à cause d'erreurs de Genja.

 

Pronostics pour la saison d'été

Les Gambit Gaming joueront cette fois pour prendre la première place qui leur a échappé d'un rien lors de la première partie des LCS EU. Ca va saigner !

 

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

7 commentaires

VictorCastro
VictorCastro - 31/05/2013 23h18

Article intéressant (quelques fautes d'orthographe -e/-ent). Je pense qu'il manque une info de taille sur Genja: plus qu'un joueur très régulier ayant une bonne vision du jeu, Genja est aussi ce que diamondprox appelait un des "deux hémisphères" de Gambit, il semblerait qu'il soit pour beaucoup dans le choix des picks/bans de son équipe et c'est une des choses qui, apparemment,  ont manqué au jungler des Gambit lors des All-Stars.A propos de l'anglais des joueurs russes, je ne sais pas vraiment si Alex Ich a le meilleur anglais, mais il est sans aucun doute le plus à l'aise pour s'exprimer en public, j'écris cela car Froggen expliquait sur son stream qu'il avait beaucoup parlé à Diamond et que ce dernier avait, selon lui, l'anglais le plus facilement compréhensible parmi les joueurs de Gambit. Sinon, je ne sais pas si EdWARD récupère vraiment des kills "sans le faire exprès", sachant que c'est lui qui a l'ignite^^. 

SnozTeach
SnozTeach - 01/06/2013 04h47

Juste pour préciser que le choix de bien souvent avoir l'ignite sur edward et l'exaust (bien souvent) sur Genja est un choix stratégique des gambit mais qui est completement a l'inverse de ce qu'on pense souvent nous en soloQ , a savoir l'ignite sur le carry ad (meme si y'en a plus beacoup) pour kill et l'exaust pour affaiblir le mec en lane et permettre le kill  , ils font simplement le choix de l'affaiblissement du carry ad par l'ignite de Edward (comme pour un gank mid aussi ou dans la jungle quand il y va) et l'exaust sur Genja dans un but purement défensif et de survie , ce qui est tres malin finalement ^^ 
Et de toute façon , des kills sur un support , c'est toujours tres cool , surtout sur des supports tanky comme edward aime (a part sona mais bon on a tous nos faiblesses caché :P )

Enwei
Enwei - 01/06/2013 14h37

On peut aussi préciser que pendant leur phase de préparation aux LCS, Gambit s'est imposé aux IEM Katowice, notamment en collant un 2-0 cinglant à Azubu Frost en demi, puis Azubu Blaze en finale, après une phase de groupe compliqué.

SnozTeach
SnozTeach - 01/06/2013 15h55

Alors je pense que toi , tu n'a pas lu l'article ^^

Enwei
Enwei - 02/06/2013 20h46

Bah si, mais j'ai eu un brain lag, j'sais pas.

IHateWW
IHateWW - 03/06/2013 08h58

[MODE TROLL=ON]

Début du troisième paragraphe :

Il était bien ce jeu "Legends of Legends" ?

[MODE TROLL=OFF]

Cela dit sur l'historique de l'équipe j'ai toujours des doutes (sans remettre en cause cette version : j'ai perdu le phone d'Alex Ich qu'il m'avait filé le jour où il m'a vu jouer jungle en prévision d'un éventuel remplacement de Diamond... ah merde j'avais dit troll off ^^) vu tout ce qu'on lit à droite et à gauche...

Par exemple le recrutement de Diamond : tout le mode s'accorde à dire qu'il était à 1800 Elo effectivement, mais certains prétendent que c'était au début des ranked, quand 1 800 Elo signifiait au minimum "amateur de très haut niveau" .

Enfin bon, j'affirme rien, c'est les joies d'internet ça ^^

P.S. : however, très bon article, merci.

DatLeeSin
DatLeeSin - 03/06/2013 18h24

[MODE TROLL=ON]

Début du troisième paragraphe :

Il était bien ce jeu "Legends of Legends" ?

[MODE TROLL=OFF]

Cela dit sur l'historique de l'équipe j'ai toujours des doutes (sans remettre en cause cette version : j'ai perdu le phone d'Alex Ich qu'il m'avait filé le jour où il m'a vu jouer jungle en prévision d'un éventuel remplacement de Diamond... ah merde j'avais dit troll off ^^) vu tout ce qu'on lit à droite et à gauche...

Par exemple le recrutement de Diamond : tout le mode s'accorde à dire qu'il était à 1800 Elo effectivement, mais certains prétendent que c'était au début des ranked, quand 1 800 Elo signifiait au minimum "amateur de très haut niveau" .

Enfin bon, j'affirme rien, c'est les joies d'internet ça ^^

P.S. : however, très bon article, merci.

nan car j'étais à 2000 elo à ce moment là , et je n'étais pas un monstre pour autant

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.