d

04 avr. 2015 - Ghirgo & J0kair League of Legends

LCSEU Récap de la semaine : #9 Fin du Spring Split, direction les playoffs

LCSEU Récap de la semaine : #9 Fin du Spring Split, direction les playoffs

Bienvenu pour cette dernière semaine de Spring Split où nous sera enfin dévoilé le tableau final et surtout la liste pour les Playoffs et les Up & Down.

Les Games

Jour 1

Copenhagen Wolves vs Roccat : beaucoup trop de “throws”

VOD

Première game de la dernière semaine du Spring Split et c’est une game à rebondissements. On passera les 25 premières minutes qui sont des prises d’objectifs avec déjà 5 tours et 2 dragons pour CW contre 2 tours et 1 dragon pour les Roccat. Le premier teamfight survient à la 28e minute avec une erreur de positionnement de Freeze qui ne sera pas tant puni que ça. Mais un reset de la Katarina sur la Sejuani fait très mal aux CW, qui perdent beaucoup de PV. Finalement un bon flash de Woolite permet de récupérer des resets et de tuer 3 personnes. Soren essaye de récupérer les 4 joueurs restants qui essayent de fuir mais il ne fera qu’un doublé et le fight se termine en ace pour les Roccat. Un autre teamfight, 5 minutes plus tard, se produit et Soren carry celui-ci en récupérant un triple kill alors qu’il se faisait chassé, ce qui permet la prise du baron après un ace. Ils réussissent ainsi à récupérer un premier inhibiteur mais le deuxième sera défendu et le problème sera encore une fois la Katarina qui récupère des resets et un autre ace pour les Roccat. Un bon passage à vide de 20 minutes permet aux Roccat de récupérer deux barons mais un catch sur Kog’maw finit presque la partie, Roccat ne doit son salut qu'à Jankos et Overpow, qui défendent héroïquement et gardent en vie le nexus. Mais Woolite back au milieu de la midlane, seul, et Kalista a juste à ulti pour l’attraper. Les Roccat tentent d’engager mais c’est déjà trop tard et les CW peuvent finir en 59 minutes.

H2k vs Fnatic : maîtriser et dominer

VOD

On s’attendait à un match de folie avec des H2k considérés comme la meilleure équipe d’Europe actuelle mais les Fnatic en ont décidé autrement. Dès la première minute, Kasing est très mal placé avec sa Annie ce qui donne le premier sang au Hecarim de Huni. Ainsi, Huni va dominer sa ligne en étant très agressif. Mais ce sont les H2k qui prennent le premier dragon de la partie avec Nunu. Autant les H2k prennent les premiers objectifs, autant les Fnatic utilisent les kills qu’ils ont récupérés pour prendre les suivants. Le mid game arrive et on est dans le terrain de jeu des Fnatic qui vont prendre chaque opportunité pour teamfight, n'en perdant aucun, et leur permettant de terminer la partie en 31 minutes.

SK Gaming vs Meet Your Makers : sur le toit de l’Europe

VOD

Les premiers du classement contre la lanterne rouge, on ne pouvait s’attendre qu’à une victoire simple pour les SK. Eh bien, les MYM ne se sont pas laissés faire et ont proposé un bon match. Mais ils n’étaient pas assez puissants face à l’esprit tactique des SK, qui les ont dominé au niveau des objectifs en prenant tous les dragons. Après 4 dragons, deux joueurs des MYM se font attraper au niveau du baron, ce qui permet un enchaînement logique sur celui-ci. Trois minutes plus tard, les SK récupèrent le 5e dragon et enchaîne immédiatement sur un fight qui est remporté par les SK. La game se finit 5 minutes plus tard sur un denier teamfight et donne la victoire finale aux SK en 37 minutes.

Giants Gaming vs Elements : ce qui aurait pu être un stomp…

VOD

Les Giants ont ici subi plus de la moitié de la partie en donnant une dizaine de kills pour aucun. Un creux dans la partie permet aux Elements de les enfoncer en prenant un inhibiteur en 26 minutes et, enfin, la game commence pour les Giants ou plutôt Pepii. En effet, même avec plus de 8k golds de retard, le Twisted Fate de Pepii permet de garder la distance avec les Elements et un Froggen qui se fait littéralement « one shot » par Pepii. Ce dernier tente de voler la partie en essayant de backdoor mais Trundle, qui a back pour défendre, est beaucoup trop gênant et le midlaner espagnol ne parvient pas à taper le Nexus. Les Elements s’en sortent en 36 minutes avec une belle frayeur sur la fin.

Unicorns of Love vs Gambit Gaming : des teamfights maîtrisés

VOD

Les UOL vont très bien commencer la partie en campant le Maokai pour que le Fizz puisse ainsi snowball et remporter sa ligne. Le Fizz sera dominant dans son 1v1 mais sa phase de fight n’a pas été très bonne. Il n’a réussi que très peu de fois à aller chercher un carry. Un autre problème a été le mauvais positionnement de Vardags dans les teamfights. En bref, les GMB ont tout d’abord cherché des objectifs, dont quelques dragons, avant d’aller chercher des teamfights avec des téléportations de Cabochard qui ont fait très mal aux UOL. Finalement, les GMB ont dominé, encore une fois, les UOL sur un fight au baron, qui s’est soldé par un 4 pour 0. Les GMB sont beaucoup trop devant pour laisser leurs adversaires revenir : victoire en 33 minutes.

Jour 2

Copenhagen Wolves vs Giants Gaming : L'espoir fait vivre

VOD

Cette première game du second jour de cette semaine est des plus importants. En effet, en cas de défaite, les Giants se retrouveraient relégués directement en Challenger Series. Pour les CW, une victoire offrait une potentielle 5e place. La game débute donc sans qu'aucune des deux équipes ne prenne l'avantage, on sent les joueurs tendus en cette fin de saison régulière. Cependant, lorsque les hostilités commencent vraiment, rien ne peut les arrêter. Les deux formations se rendent coups pour coups, cependant, les Giants ont un avantage indéniable, ils mènent au score des dragons, 4 à 0. Cependant, ne voulant pas se précipiter, ils vont envoyer leurs deux carries (Sivir, Diana) en splitpush, en attendant le 5e dragon. Ce dragon, ils le remporteront, et empocherons par la même occasion un baron. Le splitpush de la Sivir ayant apporté une tour du nexus aux Giants, un dernier ace leur permet de finir la game, et d'encore espérer participer aux Up and Downs.

Fnatic vs Elements : La fin du calvaire...

VOD

Ce match n'avait pas d'enjeu pour le classement final des Fnatic qui avaient déjà sécurisés leur seconde place. Cependant pour les Elements, c'est une tout autre histoire, une victoire leur permettrait de jouer un match de classement face aux CW afin d'obtenir le dernier sésame pour les Playoffs. Malheureusement pour Froggen et ses coéquipiers, les Fnatic ne vont pas laisser la victoire leur échapper. Malgré un bon early des Elements au niveau des rotations, la pression mise par les Fnatic est tout simplement trop forte et, petit à petit, on sent que la victoire leur reviendra. La game s’accélère au rythme des dragons. Les Fnatic vont alors sortir une de leur marque de fabrique de cette saison, un Nashor à 20/25 minutes de jeu, sans aucune contestation. Des ailes poussent alors aux coéquipiers de YellowStar, qui vont enchaîner un 4e dragon, puis un second Baron. Les Fnatic finissent la partie sur un dernier fight leur rapportant 4 kills, sans avoir était réellement mis en danger par les EL.

Gambit Gaming vs Sk Gaming : Pour finir en beauté

VOD

Les Gambit se battent pour une troisième place, alors que les SK sont déjà assurés de finir premier. La game se déroule donc assez normalement, cependant les Gambit commettent des erreurs qui ne sont pas dignes du troisième des LCS. De leur coté, les SK ne prennent pas vraiment la game au sérieux, ce qui se traduit par un pick Katarina et une certaine décontraction lors des phases de push, ce qui leur fait concéder quelques kills. Les Gambit vont revenir dans la game, et prétendre à la victoire finale. Cet espoir ne sera que de courte durée, les Gambit vont vite comprendre que l'avantage des SK est beaucoup trop important, ceux-ci vont alors récupérer un 5e dragon. Cela leur permet de fight sous la tourelle des Gambit et la puissance de Katarina fait le reste. Sans avoir montré leur meilleur niveau, les SK s'imposent et font le plein de confiance avant les Playoffs.

Meet Your Makers vs Roccat : La game capitale !

VOD

Certainement la game avec le plus d'enjeu de cette semaine. En effet, les MYM, avec une victoire, affronteraient les Giants pour déterminer la dernière équipe du split, cependant une défaite les condamnerait à la relégation. Les Roccat, quant à eux, peuvent sauver leur mauvais split sur cette game, une victoire les enverrait en Tie Breaker contre les Elements pour garder une place aux LCS lors du prochain split, alors qu'une défaite leur ouvrirait les portes des Up and Down. Les Roccat prennent donc les rênes de la partie assez vite, avec notamment un push à 4 sur la toplane, puis un splitpush bot grâce à Woolite. De plus, les Roccat sont assez agressifs, allant même jusqu'à se balader dans la jungle adverse. Cependant, les MYM ont pris le premier dragon, et s'en sortent plutôt bien face à la stratégie des Roccat. Le rythme diminue fortement et les équipes ne prennent plus aucun risque, seuls les dragons relancent un peu l’intérêt de cette partie. Mais, petit à petit, les MYM tirent leur épingle du jeu, en enchaînant les dragons, les kills et en laissant les sbires prendre les tourelles. Ils récupèrent même un baron. Mais au lieu de se précipiter les MYM enfoncent les lanes une à une, ce qui leur permet de finir la game proprement et, par la même occasion, de s'offrir une dernière chance d'éviter la relégation directe. Pour les Roccat en revanche, tout n'est pas perdu, mais il faudra quand même passer par les Up and Down pour rester dans les LCS.

H2k vs Unicorns of Love : La conclusion !

VOD

Cette dernière game avant les Ttie Breakers, n'a pour seul enjeu que la possibilité qu'ont les H2k de prendre la troisième place sans passer par un Tie Break, puisque les Gambit ont perdu un peu plus tôt. Elle oppose d'ailleurs deux équipes prometteuses que l'on a réellement découvert dans ce split. Loulex sera le jouer de ce début de game, il permettra à son équipe de remporter le premier dragon et le premier sang. Petit à petit, ce n'est plus le jungler français des H2k qui est dans la lumière mais les deux midlaners, qui nous offrent un beau match, que ce soit en 1v1, ou en terme d'efficacité. Puis, les équipes se regroupent, et ce sont les H2k qui dominent les affrontements ainsi que les objectifs, notamment au niveau des tours. Les H2k sont clairement au dessus, ils récupèrent un baron, puis les tourelles d'inhibiteurs, puis ce sont les inhibiteurs eux-mêmes qui tombent. Les H2k prennent 4 kills, et s'imposent en montrant un niveau de jeu impressionnant contre un adversaire plutôt coriace qui plus est, c'est donc un bon signe en vue des Playoffs.

Tie Breaker : Meet Your Makers vs Giants Gaming

VOD

Ce match est LE match du split pour ces deux équipes. En effet, celle qui gagnera se verra offrir une nouvelle chance de rester aux LCS. Au contraire, le perdant sera reversé en Challenger Series. Contrairement aux autres parties importantes de la journée, les équipes jouent ici un jeu ouvert, et ne se font pas prendre au piège de la pression. Les décalages, des midlaners ou des toplaners, sont omniprésents. C'est d'ailleurs grâce à ceux-là que de nombreux kills seront récupérés. Les MYM dominent la game, mais lorsqu'ils iront chercher leur troisième dragon, les Giants riposteront avec un Baron, c'est le tournant de la game. En effet, grâce à cela, les Giants passent devant les MYM. Sur un dernier fight, les Giants récupéreront 4 kills, et finiront la game. Les Meet Your Makers sont donc relégués des LCS, et seront remplacés par le vainqueur des Playoffs de Challenger Series. Cependant, les Giants ne sont pas sauvés pour autant, il faudra, pour eux, se montrer performants lors des Up and Down.

Le classement final

Les Tops et Flops de la semaine

Les Tops de la semaine

SK Gaming : Un sans-faute cette semaine qui leur permet tout simplement de finir tout en haut du classement.

Fnatic : Ils étaient en guerre contre H2k en se battant pour la seconde place, 2 victoires suffiront à la sécuriser.

Giants : Ils évitent le pire en prenant une victoire aux CW. Cette victoire leur permet un Tie Breaker face aux MYM, qu'ils remporteront et éviteront les Up & Down.

Les Flops de la semaine

MYM : Ils ont gagné face aux Roccat et ont dû se confronter aux Giants lors du Tie Breaker, dont on connait le dénouement.

Elements: Ils avaient encore une chance de participer aux Playoffs mais, pour cela, il fallait passer sur le corps des Fnatic. Résultat : Fnatic prive les Elements des Playoffs.

Nous voici au terme du Spring Split en Europe, mais ce n'est pas fini avec les Up & Down et les Playoffs qui vont se jouer. Les Playoffs seront diffusés samedi à partir de 17h00 sur O'Gaming TV !

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

2 commentaires

akhaldir
akhaldir - 06/04/2015 12h04

Merci pour ce récap, ça m'arrange vue que j'ai pas toujours la foi de regarder toutes les games, juste le match Fnatic elements il y a une faute dans l'image, si comme dit le résumer il avait le dragon slayer, fnatic avait 5 dragons pas 4, mais bon c'est juste une remarque, c'est pas agressif du tout.

OGTVJokAir
OGTVJokAir - 06/04/2015 21h31

Ah, bien vu l'ami, l'erreur (dans le résumé), est rectifiée :)

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.