d

02 août 2018 - Biggy League of Legends

Le calendrier des Worlds 2018

Le calendrier des Worlds 2018

Alors que nous connaissons le pays hôte des Worlds 2018 depuis février, la date des championnats restait inconnue à ce jour. Riot vient de remédier à cela en publiant le calendrier du déroulement de la compétition. Et surprise, nous aurons le droit à des phases beaucoup plus condensées et des worlds plus courts qu’à l’accoutumés. Présentation et explication de ce nouveau planning.

Partisans de League Of Legends, il est temps de réserver votre mois d’octobre ! En effet la compétition débutera le lundi 1er octobre avec la phase de Play-In pour se terminer en apothéose le samedi 3 novembre avec la grande finale. Si vous voulez assister au match sur place, il est donc temps de réserver votre billet pour la Corée du Sud et de prendre quelques congés. N’oubliez pas que O’Gaming vous fournira, comme toujours, un mot d’excuse pour vous dispenser de votre journée de travail ou d'école.

Le détail du planning

Phase de Play-In

Cette entrée en la matière se déroulera sur une semaine : du 1er au 4 octobre pour la phase de groupe, le 6 et le 7 pour les playoffs. Pas de nouveauté pour cette première partie dans laquelle s’affronteront les ligues mineures ainsi que les troisièmes seeds de LPL, LMS, LCS EU et NA. Les quatre meilleures équipes de cette phase rejoindront alors les autres formations pour commencer les véritables championnats du monde.


Seoul : capital et ville de ces play-in (source : lolesports)

Phase de groupe

C’est le changement principal du calendrier qui a animé le monde de League Of Legends ce matin. Le planning de cette phase a évolué avec une seule semaine de groupe entièrement condensée au lieu des habituelles deux phases espacées d’une semaine. Pourquoi ce changement ? Riot s’est expliqué sur son choix : « Nous voulons que les joueurs professionnels et leur staff passent le moins de temps possible sur la route (surtout pendant les jours de repos). Le mondial représente un engagement d’un mois, voire plus, à passer dans un pays étranger ».

Si la justification est compréhensible d’un point de vue organisationnel, elle semble toutefois se heurter à la réalité de la compétition. Les dernières éditions des Worlds ont montré, notamment pour les équipes européennes, que la pause d’une semaine pouvait être salvatrice pour se remobiliser et augmenter son niveau de jeu. Du côté des spectateurs, le spectre d’un gavage de trop nombreuses parties sur une courte période pointe aussi son nez. La question se pose : pourquoi toucher à un format qui n'avait subi aucune critique ?

Quarts de finale

Les joueurs n’auront que deux jours de repos entre la phase de groupe et les quarts de finales, puisque ceux-ci se dérouleront les 20 et 21 octobre. La même critique peut être posé pour la phase de groupe : pourquoi imposer un délai si court, alors que c’est le moment le plus important de la saison pour une équipe LoL ? Cela peut s’expliquer par le fait que les deux phases (groupe et quart de finale) se déroulent toutes les deux à Busan. Pas de déplacement, moins de fatigue et donc en théorie le même temps de préparation que pour les éditions précédentes.


Busan : la ville côtière aura la chance d'accueillir deux phases de ces worlds (source : lolesports)

Demi-finales

Pour la phase qui verra s’affronter les quatre meilleures équipes du monde, le format n’a pas changé : une semaine de préparation à la suite des quarts de finale et une demi-finale par jour. Celle-ci se dérouleront donc le samedi 27 et dimanche 28 octobre.


Les quatre meilleures équipes du monde parcourront 200 km pour rallier Gwangju (source : lolesports)

Finale

Le match le plus attendu de la saison se déroulera le 3 novembre. Comme pour les demis, Riot a repris le modèle des années précédentes en laissant une semaine complète de repos et de préparation pour laisser aux deux élues toute la liberté pour venir décrocher le Saint-Graal.


C'est Incheon la troisième ville du pays qui aura l'honneur d'accueillir la finale (source : lolesports)

Résumé et explications

Si Riot a mis autant de temps a annoncé les dates des Worlds (février pour les précédentes éditions contre août cette année), c’est à cause de nombreuses difficultés liées à la réservation du lieu de la Finale. La société aime faire les choses en grand pour le clou du spectacle de son show annuel, d’autant plus que cette année League Of Legends a dû faire face à une concurrence féroce de la part de ses concurrents.

Derrick Asiedu, responsable des événements pour l’équipe e-sport de Riot Games, a publié un communiqué dans lequel il explique les différentes complications qu’a rencontré Riot dans l’organisation de son tournoi : problème de négociation, manque de coordination et de communication…


Des images valent mieux qu'un long texte (source : lolesports)

Cette année Riot sera attendu au tournant, League of Legends montre des signes de faiblesses vis-à-vis de la concurrence et le jeu semble sur le déclin. L'entreprise qui nous a habitué à des organisations millimétrées pour ses événements majeurs ne pourra pas se permettre d'organiser une finale au « rabais ».

Le choix de la Corée pour organiser ces championnats du monde n’est pas anodin. Terre d’esport et vitrine de League Of Legends, Riot compte sur cette édition pour redorer son blason et reconquérir le cœur de ses spectateurs. L’entreprise américaine sait qu’elle n’a pas le droit à l’erreur, et pourtant alors même que la compétition n’a pas commencé, les premiers problèmes sont apparus.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.