d

28 févr. 2014 - ZeManiaK League of Legends

Le cercle visqueux des Fnatic

Le cercle visqueux des Fnatic

Quand les Fnatic font quelque chose, force est de constater que ce n’est jamais à la légère.  Après 7 victoires au forceps au début des LCS Spring 2014, ils ont enchainé 8 défaites consécutives pour désormais pointer à un bien médiocre 7-8. Voila les demi-finalistes des derniers Worlds sixièmes, au même niveau cependant que les Wolves  et les SHC. Si rien n’est encore perdu à mi-split, force est de constater que les Fnatic ont perdu leur mojo et semblent parfois même à la ramasse. Sans pointer du doigt individuellement (et à mon sens injustement) la responsabilité de tel ou tel joueur, on peut s’interroger sur les raisons de cet improbable déclin.

Une domination initiale en trompe-l’œil ?

Fnatic a donc été à 7-0, mais sans être d’aucune manière aussi impressionnante que les SKT T1 par exemple. Aucune partie pliée avant les 40 minutes de jeu au moins, aucun stomp et surtout des joueurs parfois absents. Mais étant donné qu’au moins un autre des Fnatic s’arrangeait pour carry, la pilule passait. Plusieurs games avaient le même scénario : kill early des Fnatic au niveau 1, petit avantage de 1000-2000 gold, la team en face résiste, puis Fnatic fait le break, l’autre équipe revient, victoire finale des camarades de Soaz.

Les Fnatic ont réussi à gagner leurs games grâce à des early kill souvent bien inspirés ainsi que des sneaky Nashor à la coréenne et ce dans plusieurs match-up différents. Mais on a surtout pu les voir afficher un décision-making tranché, qui leur permettait d’amortir des actions parfois mal inspirées. Par exemple, dans la première game face aux Alliance, qui nous servira de cas d’école, on ne peut dire que les Fnatic se soient baladés, loin de là. Cependant, c’est en forçant des décisions (le push au top de Rekkles et Cyanide alors que les Alliance étaient au mid puis ont paniqué) que les demi-finalistes de la S3 ont réussi à faire pencher la balance en leur faveur. Le bon duel de Soaz face à Tabbz, l'intelligent ulti de Ziggs au top pour faire tomber une tourelle du Nexus, le steal nash de Cyanide on fait le reste.

Si les Fnatic n’ont pas profondément changé la méta ils avaient des picks intéressants (Soaz a inauguré Trundle au top en Europe notamment) et on connait leur capacité à sortir des picks parfois saugrenus et à les faire marcher (souvenez vous de Blitz top). Mais manifestement, cela ne semble plus être à l’ordre du jour.

La descente aux enfers.

Concentrons nous maintenant sur la série de défaites entamée lors du deuxième quart du split. Les Fnatic avaient alors tenté une composition double ap, sans succès. Ce qui n’était au départ qu’un incident de parcours est devenu le début d’une série noire toujours sans fin actuellement.

Une game particulièrement, celle contre les Sk, permet de comprendre la majorité des symptômes de team Fnatic. Dans cette game, au bout de 12 minutes, les Fnatic mènent 4-0 aux kills et de 4000 gold plus généralement. 10 minutes après, les 4k gold d’avance sont de l’autre côté… Plus généralement les Fnatic font de bons early, mais un ou plusieurs Fnatic sont trop avides (ici d’abord Peke puis Cyanide), ou bien des choix incompréhensibles sont fait : Soaz si fort face à Tabbz avec son Renekton essaie ici de duel une Vayne qui a bien farm avec Rumble, et se fait sans surprise désosser. On peut aussi penser à cette même Vayne qui attire les CINQ Fnatic vers la bot lane pendant que les Alliance effectuent un Nashor gratuitement. Beaucoup d'errement dans le décision-making qui contrastent avec le début de split, ou les mécaniques n'étaient pas forcément meilleures mais la prise de décision était bien plus fine.

Faut-il vraiment incriminer un seul joueur ?

A mon sens, non. Tous les Fnatic ont eu leurs bons et mauvais moments lors de ce split, et se concentrer comme font beaucoup sur Cyanide me semble être une erreur injuste. Certes il n’a pas souvent été décisif et comme le soulignent souvent Chips et Noi dans leurs commentaires, on aimerait le revoir sur un pick comme Aatrox qu’il avait tant maitrisé (pick sorti au top hier d'ailleurs). Si un joueur comme Rekkles semble le moins à blâmer, il a néanmoins beaucoup moins d’impact dans une game quand il ne dispose pas de Jinx, sur laquelle il peut totalement carry ses camarades.

Mais l’ensemble des Fnatic semble avoir fait preuve d’une certaine désinvolture depuis quelque temps. Certains membres de l’équipe ont avoué en interview récemment avoir trop négligé l’entrainement, mais on sent que les Fnatic ne sont plus généralement pas « présents » lors des games. Pour prendre un exemple très récent, hier, lors du match contre les Alliance, Peke se fait catch, tuer sans trop de problème par Froggen&Co qui prennent ensuite 2 tours au mid sans réaction des Fnatic, de manière assez incompréhensible.

Bref, les ennuis actuels de Fnatic semblent partis pour rester, à moins d’une reprise en main totale de l’équipe. Ceux qui se souviennent du dernier summer split savent que c’est une option tout à fait possible. En effet, les Fnatic sont passés en un week-end du statut de possible relégué à deuxième de la saison régulière, après deux journées homériques.

Pour conclure, les Fnatic sont tout à fait capables de remonter la pente, encore faut-il pour eux qu’ils mettent le doigt sur leurs lacunes. Avec encore 13 matchs, les Fnatic peuvent espérer le top 3, d’autant que la défaite des Roccat face aux Wolves hier montre bien qu’ils sont loin d’être invulnérables, et que le niveau de ces LCS est finalement assez homogène. Restez branchés pour assister au comeback de l'année... ou au foirage de la décennie.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

4 commentaires

leandra
leandra - 28/02/2014 16h33

Bonne analyse que je partage !

MadGeek
MadGeek - 28/02/2014 16h41

Je pense que l'une des choses qui a changé chez fnatic c'est un xpeke moins tranchant.

Les splits d'avant peke était le playMaker , avec sa kata téléporte , c'est engage avec sa lissandra , son splitpush en general et notament sur son TF , sa parfaite maitrise des assassins comme Zed . Etc ...

Maintenant qu'il juste anodin pas plus fort qu'un autre mid , sa enlève la folie des fnatics et sa en fais une team basique. 

Aprés l'autre details c'est que soaz est un playMaker mais dans la saison actuel le top ne carry plus donc ils perdent encore un gros carry.

Ma conclusion : Il n'arrive plus a suivre la meta et la saison , et leurs originalité n'ai plus ce quel était .

PurpleHaze
PurpleHaze - 28/02/2014 19h27

dans le 7/0 y'a quand même eu 1-2 stomps ;)

Sethym
Sethym - 01/03/2014 12h36

Heureusement, ils ont inversé la tendance hier soir sur un magnifique 17/0 contre Gambit, qui sont quand même loin d'être les derniers au classement. Espérons qu'ils sauront continuer sur cette lancée et remonter au classement !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.