d

28 juin 2014 - Grabouh StarCraft 2

Le choc pour SK Telecom T1, au revoir Prime et MVP

Le choc pour SK Telecom T1, au revoir Prime et MVP

Retour sur la semaine 4 du dernier round de la phase régulière de la Proleague 2014, avec un choc SK Telecom T1 contre KT Rolster de gala pour prendre des marques avant le début de la phase finale. Les équipes MVP et Prime terminent cette semaine leur parcours dans cette compétition, alors que CJ Entus a l'occasion de définitivement tuer le suspense pour la qualification aux play-offs de cette saison.

SK Telecom T1 envoie l'armada contre KT Rolster

Pour le grand match de la semaine, SKT a aligné du lourd. PartinG, Soulkey, Rain et soO étaient de la partie face aux titulaires indiscutables que sont Flash, Zest, Stats et TY chez KT Rolster. Ce match était donc pris au sérieux par ces deux équipes, chacune affichant sur le papier la volonté de prendre l'ascendant psychologique sur l'autre.

Lors de la première map, PartinG prenait l'avantage sur Flash avec un rush Colosses que le joueur Terran n'a pas vu venir et face auquel il ne pourra rien sans Viking. Zest ramenait les siens à égalité face à Soulkey grâce aux bons vieux Blink Stalkers des familles. Mais SK Telecom reprenait l'avantage grâce à Rain et son PvP solide face à Stats, et c'est soO qui allait remporter le troisième point pour son équipe, et donc la victoire, en étouffant économiquement TY dans une longue partie.


21k de minerais et 14k de gaz, ça devrait suffire pour soO.

Score final 3-1 pour un match très propre. Trop propre même, pas d'escarmouche en proxy ni de all-in sale, on a senti que les deux équipes se sont respectées et n'ont pas voulu sortir les cartouches spéciales. Les hostilités seront sans doute lancées pendant les play-offs.

Un de chute pour CJ Entus

Des play-offs pour lesquels CJ Entus pouvait valider une bonne fois pour toute son ticket cette semaine. Il leur fallait pour cela se défaire d'Incredible Miracle. Mais ils ont complètement déjoué et se sont même littéralement cassé les dents contre un mur, avec comme exemple édifiant la game de Hydra contre Hack.

Le joueur Zerg de chez CJ Entus avait véritablement assiégé son adversaire Terran. Mais le joueur de la line-up IM (mais sous contrat chez StarTale, précisons-le) a su repousser la ligne de front principalement grâce à ses tanks qui ont fait de la bouillie des Locustes pondus par les Swarm Hosts, et aussi grâce à ses Corbeaux qui ont lancé des dizaines de Drones de défense rapprochée pour nullifier les attaques de ces mêmes Locustes mais aussi des Corrupteurs. À court de ressources en banque et sur le terrain, Hydra n'avait plus d'autre solution que de laisser la victoire à son adversaire.


Hack était pourtant très mal embarqué...

Sur les parties suivantes, Bbyong s'est aussi écrasé sur la défense sans faille de YongHwa alors que herO voyait son armée fondre sous les fungals en chaîne des Infestateurs de ByuL. Un 3-0 tout aussi sec que surprenant, et voilà que CJ Entus connaît sa première défaite dans ce round. Ceci dit, si l'équipe du capitaine EffOrt n'est toujours pas assurée de disputer la phase finale, elle a toujours la maîtrise de son destin et il faudrait un véritable coup du sort pour qu'elle soit éliminée.

Terminus pour Prime et MVP

Alors que les grosses écuries de la Proleague se préparent pour les play-offs ou finissent de se battre, d'autres sont en vacances depuis mardi. C'est le cas pour Prime et MVP, deux équipes moribondes dans cette Proleague.

MVP a pu surprendre son monde en atteignant la finale de play-off du round 2, mais a été catastrophique le reste du temps en n'ayant pas su inscrire plus d'une victoire sur chacun des autres rounds. Si Super a pu surnager de temps à autre (et encore) avec un résultat personnel de quatorze victoires pour douze défaites, tous les autres joueurs présentent un bilan nul ou négatif. On peut d'ailleurs être un peu déçu de la prestation de DongRaeGu qui finit à 10-14. En tout cas, avec deux joueurs seulement qui tiennent plus ou moins la route, MVP ne pouvait pas réellement viser plus haut.

Mais que dire de l'équipe Prime, apathique du début à la fin ! On aurait pu croire à un sursaut d'orgueil au début du round 4, mais le soufflé est vite retombé. Creator était branché en mode alternatif, et le renfort de MarineKing, revenu de ses pérégrinations Lolesques depuis le round 2, n'aura pas suffi. Prime n'a pas fait mieux qu'avant-dernier ou dernier sur tous les rounds, et n'était donc tout simplement pas au niveau de la Proleague.

Ces deux équipes ont en tout cas terminé leur Proleague à la hauteur de leurs performances tout au long de la saison : Prime a pris sa déculottée 3-0 contre Samsung Galaxy, et 3-1 contre Jin Air Green Wings, et à peine mieux pour MVP qui a fait 3-0 contre l'équipe de Maru et 3-2 contre celle de Stork.


MarineKing n'a pas pesé lourd face à son ancien coéquipier Maru.

La semaine prochaine, on assistera aux quatre derniers matchs de classement du round 4. SKT sera à cette occasion l'arbitre pour l'accession à la phase finale de cette Proleague car cette équipe affrontera tour à tour les deux derniers prétendants que sont CJ Entus et Samsung Galaxy. Incredible Miracle, encore en course pour les play-offs du round, jouera contre KT Rolster puis contre Jin Air Green Wings. De quoi avoir du suspense à tous les étages !

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.