d

20 avr. 2018 - Perco Dota 2

LE PSG CHOISIT LA CHINE ET DOTA 2

LE PSG CHOISIT LA CHINE ET DOTA 2

Lors d’une conférence de presse tenue hier matin à Shanghai, la branche e-sport du Paris Saint-Germain a officialisé ce dont beaucoup se doutaient : une arrivée sur le marché chinois par le biais d’un partenariat avec l’équipe LGD et son écurie sur DOTA 2.

Le PSG a donc décidé de ne pas rester sur une mauvaise impression et, comme ils le laissaient entendre depuis plusieurs jours, de retourner tâter du MOBA.

Pas question de retourner avec son ex toutefois, puisque ce n’est pas de League of Legends dont il est cette fois question – une rupture un peu douloureuse, une cicatrice pas encore refermée – mais de DOTA 2 et de l’énorme marché chinois. Bonne pioche ?

Je vous fais le maillot ?

Le PSG achète une équipe DOTA 2 ? Non. Calmons-nous. Le club, déjà en charge de deux formations (sur Rocket League et sur FIFA) ne semble ici n’’avoir signé qu’un très très gros contrat de partenariat avec LGD Gaming.

 

 

La formation chinoise garde donc le contrôle sur ses poulains. Simplement, ils évolueront désormais habillés d’un maillot floqué « LGD-PSG ». Aucun montant quant au coût de l’opération n’a, bien entendu, été révélé. On misera sur une fourchette entre douze euros et huit gigabillions de pépètes.

TI Amo

DOTA 2, c’est l’exception culturelle française… un jeu ultra populaire dans le monde entier ou presque mais quasi-invisible en France, malgré le travail admirable de la Frogged TV et de LuCiqNo. Certains, comme Fred « Kaoru » Gau, saluent d’ailleurs la décision du club parisien.
 


Particulièrement friand du titre de Valve, le public chinois est donc une cible de choix pour un PSG qui avait annoncé, dès sa création, des ambitions internationales. S’associer avec LGD Gaming est une manière de le faire tout en s’assurant une belle stabilité.
 


Un Graal pas forcement inaccessible désormais

 

En effet, le moment phare de l’année DOTA 2 (et peut-être bien de l’année e-sportive, tant l’événement est toujours impressionnant et sa dotation finale presque indécente) c’est « The International » - le « TI » pour les intimes - et LGD n’en a jamais raté une édition sur les sept déjà jouées. Selon toute vraisemblance, ils seront présents lors de la huitième, en août. Bref, ce n’est pas la meilleure équipe du monde mais c’est un géant du circuit, fiable et performant.

Ils débuteront sous leur nouvelle tunique dès le 27 avril, durant l’Epicenter XL à Moscou. L’un des neuf Majors à un million de dollars de la saison.

Et puis, qui sait ? Une victoire au TI, au fond, n’est pas à exclure et le PSG pourrait alors avoir fait une des plus belles opérations de l’année. De quoi se rouler dans le caviar et se baigner dans le champagne en disant « Les MOBA ? On y a toujours cru ».

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.