d

01 avr. 2014 - ZeManiaK Divers

Le TCG en ligne, l’après-Magic idéal ?

Le TCG en ligne, l’après-Magic idéal ?

Tous ceux qui ont joué à Magic The Gathering peuvent témoigner du génie de son créateur, pour avoir créé un jeu équilibré, passionnant et addictif. Tellement addictif d’ailleurs, qu’il a englouti le temps, l’argent et la jeunesse de nombreux égarés tels que moi. Pour la plupart, nous avons tourné la page et nous sommes envolés vers d’autres cieux, pour de nombreuses raisons : le boulot, les gosses, Skyrim… Cependant, les nouveaux TCG trouvables en ligne depuis quelques années pourraient ranimer la flamme chez de nombreux invocateurs.

Que l’on comprenne bien mon propos : je ne souhaite pas parler de tous les TCG en ligne existants, seulement deux ici : Hearthstone (appelé ici HS pour simplifier) et Duel of Champions (ou DOC). Pour les avoir découverts récemment, ils m’ont permis de retrouver le goût des Jeux de Cartes à Collectionner. Magic me lassait en effet : trop de cartes à acheter chaque année, désormais trop loin des amis qui pouvaient me prêter des cartes (Magic, le pay-to-win qui n’a jamais eu besoin d’être sur ordinateur), et même trop loin des tournois. Comme Magic en ligne n’a jamais été très développé de manière gratuite, j’avais lâché l’affaire et reporté mes bas instincts de compétition sur LoL, les RPG ou l’étude de la pauvreté dans le monde à enseigner à des cinquièmes pas du tout inspirés.

Mais voilà, les deux jeux sus-cités ont beaucoup d’attraits à faire valoir pour  l’ancien acharné des tournois de Magic que je suis, et qui méritaient un article pour les mettre en lumière.

Tous ceux qui appellent ce type de cartes "colère" sont abilités à lire l'article qui suit. Les autres vous pouvez rester, mais pas de bavardage!

Casu ou hardcore gamer, tous les goûts sont dans la nature.

En effet, les joueurs de DOC comme d’HS sont assez nombreux pour tomber dans un de ces « modèles » : si vous ne voulez jouer que 2-3 parties par jour, le fait de se connecter de manière journalière apporte des bonus ou des quêtes selon le jeu, on peut progresser un peu même sans jouer comme un taré plusieurs jours de suite.

Si par contre vous voulez vraiment vous investir, la collecte des cartes, les parties classées  présentes dans les deux cas sont des challenges aptes à vous scotcher des heures devant l’écran. Maîtriser toutes les factions et leurs capacités spéciales ainsi que les différentes stratégies dans DOC ne peut se faire en une seule semaine. Et pour HS, si le jeu est certes moins sophistiqué, il demande quand même de bien comprendre les différentes stratégies ainsi que les nombreuses possibilités de build. En effet, deux decks chaman peuvent être radicalement différents, et pourtant compétitifs l’un comme l’autre.

De même, le fait de pouvoir choisir entre des parties « simples » ou des modes de jeu plus sophistiqués est appréciable : l’arène dans HS, ou le tournoi suisse dans  DOC mettent un peu d’enjeu et de piment, ce qui permet de rompre une éventuelle monotonie.

La même profondeur stratégique qu'à Magic?

Magic fut pionnier dans l’arrivée de nombreux concepts désormais récurrents dans les TCG : la « célérité », qui permet à une créature d’attaquer dès son arrivée en jeu sans perdre un tour, devient « attaque rapide » dans  DOC ou « charge » dans Hearthstone. Sans lister tous ces mots-clés, on les retrouve sans peine dans ces nouveaux TCG qui en reprennent les mêmes idées pour les decks : par exemple des decks contrôle avec des nettoyeurs de terrain comme Choc de flammes (HS) ou bien La flamme interdite (DOC) et qui finissent avec des grosses bestioles. Mais on peut jouer agressif ou « aggro » avec des petites bêtes qui attaquent rapidement et veulent mettre l’adversaire très rapidement K.O. Toutes ces stratégies sont familières aux joueurs de Magic qui se sentiront comme des poissons dans l’eau très rapidement en jouant à ces TCG.

Plusieurs types de decks existent même si les jeux trop agressifs ou « rush » (je joue toute ma main très vite pour tuer, avec peu de solutions si ça rate) semblent partout moins viables. Cela dit, je parle ici de logique compétitive : si vous souhaitez juste vous amuser, entre potes ou sur le web, jouez un deck murloc à HS pour bien vous poiler ! Et comme ce sont des TCG, dont des jeux ou la chance intervient forcément, ça peut passer.

Chance dans les TCG, allégorie.

Pas besoin de raquer pour gagner.

Juste pour gagner du temps, en fait. Il est possible grâce aux bonus journaliers, aux quêtes et aux cadeaux dispersés pendant la progression de son compte de se doter de très belles collection sans débourser un rond. Par contre, il va falloir y passer du temps… Maintenant si vos revenus vous permettent de dépenser (un peu, et modérément) d’argent dans un de ces TCG, vous allez beaucoup plus vite vous constituer des decks compétitifs, certes. Cependant, vous ne prendrez alors peut-être le temps de comprendre toutes les stratégies, et de progresser en talent en même temps que votre collection progresse. Personnellement je trouve que cette chasse à la carte fait partie intégrante du plaisir du jeu, et que se faire ses propres decks tout seul augmente le plaisir de les voir gagner des parties.

Si cet article a pu paraître très élogieux envers ces deux TCG, c’est parce que je les crois sincèrement capable d’être une alternative pour tous les lassés de Magic qui veulent quand même taper le carton de temps à autre. Ce qui ne veut pas dire que ces jeux soient sans défaut. Uppsala en parle bien dans son article, la présence de l’aléatoire dans HS est encore trop présente alors que Magic a viré les cartes présentant ce type d’effets de son jeu. De même DOC risque de subir une refonte alors qu’HS est une bêta, mais leur succès (relatif encore par rapport à Magic) montre bien l’attraction que peuvent représenter ces nouveaux jeux.

Pour conclure, essayez au moins ces jeux si vous êtes ancien de Magic en recherche de sensations, vous ne perdrez rien sauf du temps. La greffe a de fortes chances de prendre, et si c’est le cas, n’oubliez pas:

have fun!

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

3 commentaires

Jace
Jace - 23/02/2014 18h06

Bon je vais encore répondre sur un sujet traitant des TGC et expliquer pourquoi même ayant tester ces deux jeux (HS pas énormément, mais DoC pas mal), j'ai arrêté et me contente de magic:

1) Le papier contre le virtuel.

Quand je joue à magic une part très importante du plaisir et d'être assis confortablement avec un ami en face de moi.

Aller en covoiturage à un event avec 3-4 potes puis discuter avec un random suédois au tournoi n'a pas grand chose à voir avec un "gg" dans le chat du jeu.

Après c'est sur que les tournois où il faut faire 800 bornes pour y aller, ça demande d'y consacrer 2-3 jours, et je comprend qu'à partir dans certain stade de sa vie, ce n'est pas ce que l'on désire.

2) L’économie du jeu.

Si je prend l'exemple de DoC, un ami avait build un deck avec du 80% winrate contre du 1450 elo, j'ai été tenté de claquer 150€ dans le jeu pour acheter le deck et rush les 1500 elo. Le problème est que je savais que la carte broken allait être patch, que mes cartes je ne pouvais les revendre, et que au final c’était 150€ qui très vite n'allait plus rien valoir.

Alors que à magic, les cartes peuvent se faire ban mais c'est extrêmement rare, généralement une collection garde une valeur stable (si l'on ne joue pas en T2).

Et l'argument du "c'est un free to play, ya rien a dépenser", juste après le "je n'ai plus le temps pour jouer à magic", ne tiens pas la route. Pour avoir un deck T1, il faut vraiment farmer comme un chinois et y passer une grande partie de son temps libre. (Au moins sur DoC mais de ce que j'ai entendu c'est p-e pire sur HS)

3) La profondeur du jeu.

Bon la dessus tout a déjà été dit, rien à rajouter.

DrGruny
DrGruny - 24/02/2014 00h45
Etant joueur de magic depuis plusieurs années je suis aussi tombé sous le charme de ces 2 nouveaux TCG online, mais pas réellement pour les mêmes raisons. Je pense en effet que ces jeux peuvent (et vont) plaire aux joueurs de MtG, mais ne pourront jamais avoir l intensité et la profondeur de magic, et ceci pour plusieurs raisons :

D'une, on a absolument pas le charme du jeu de carte de toucher, piocher, lancer le dé, mélanger son deck, trifouiller les 4 cartes de sa main, j en passe. Et en même temps, on a pas tellement d interraction avec l adversaire (encore moins sur HS ou l'on ne peut même pas se parler, c'est pour dire. En general l interraction entre joueurs se limitte à Greetings // Well Played ).
Ce problème est d'ailleur le même sur les versions online de magic.

Ensuite, ce qui a mon avis plait le plus dans ces jeux aux joueurs de magic, c'est leur grande simplicité; le fait de ne pas interragir du tout pendant le tour de l'adversaire permet d'être beaucoup moins attentif à la partie et pour ceux qui sont habitués à se prendre des contresorts, des ephemères, des capacités activables etc. Le jeu parait surement moins passionnant. Du coup après quelques gros matchs compliqués a la boutique du coin ou sur MtGO à anticiper les tricks que l adversaire peut sortir, les coups de bluff du gars qui n'a qu'une carte en main et autres, jouer relax sur HS sans trop réflechir est vachement agréable.

Pour la RNG, je suis personellement ravi qu'elle soit implantée sur HS, elle rajoute ce petit coté imprévu qui peut pimenter une partie, et bien employée elle peut faire des ravages.

Et enfin, les decks rush dans ces jeux marchent fort ! Sur HS en tout cas, en jouant plusieurs ( en l occurence 4) classes différentes mais toujours dans l esprit aggro je monte dans les rangs 5 et environs chaque saison. Pour DoC j ai décroché il y a quelques mois donc je ne me prononcerai pas.

En tout cas j'attend de voir l'évolution, je pense en effet que pour ceux qui aiment MtG ces jeux peuvent etre une bonne alternative / un bon complément.
sembei13
sembei13 - 24/02/2014 13h35

Les différences entre les jeux de cartes physiques et online (outre la différence physique/virtuel qui dépend juste du ressenti de chacun) s'expliquent assez facilement (pour la plupart). 

Coder magic entièrement c'est beaucoup de travail, Il y a toute la notion de sort instant (joué n'importe quand, directement, en réaction) la pile (ordre dans lequel les sorts prennent effet, le dernier sort lancé prenant effet le premier), on joue avec les cartes de sa main, mais aussi parfois de sa bibliothèque (deck entier), son cimetière, des cartes peuvent être sorti du jeu (différent du cimetière) revenir plus tard, avoir des effets quand elles sont hors du jeu, dans le cimetière dans la main etc etc. Finalement on programme un jeu de carte, mais on se rapproche de mécaniques de temps réels, tout en restant sur un tour par tour avec des phases obéissant chacune à différentes règles... Bref beaucoup d'efforts pour faire un jeu qui excluera pas mal de monde (car complexe) et sera en compétition directe avec le support physique. Beaucoup de travail pour toucher une partie d'un public de niche. Même sans être pro capitaliste te tout juger sur sa rentabilité, on peut se demander si ça vaut vraiment le coup. 

La 2eme chose c'est la notion d'échange. Magic (physique) coûte cher... La première année. Par la suite on possède les cartes, et suivant le format on démonte ses decks pour en faire des nouveaux, la valeur des cartes change peu finalement. Appliquer ce système à un jeu online poserai directement les problèmes type goldseller et compagnie, le modèle de création de carte est différent vu qu'on va patcher (changement de valeur des cartes)... 

Bref plutôt que de chercher à copier les jeux de carte physiques, on s'en détache tout en gardant une base commune (pas une mauvaise ou une bonne chose c'est juste différent). 

Perso j'ai eu ma période magic assez soutenue (tournois régionaux... Ok je tentais pas les championnats du monde mais ça demandais quand même de s'y investir), j'ai tenté ces jeux online pour retrouver ces sensations... Mais l'absence d'échange, les règles simplifiées (surtout le fait de pas ou peu agir pendant le tour de l'adversaire) font que je n'y retrouve pas ce qui m'accrochait à magic. C'est sympas mais pour moi c'est pas vraiment un substitut, c'est quelque chose de différent s’appréciant différemment.  

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.