d

09 avr. 2014 - Zaboutine Divers

Le test de Yoshi's new Island

Le test de Yoshi's new Island

J'aime Yoshi ! Je crois que je ne pourrai jamais me lasser du « Gnap ! Pou ! » qu’il fait en absorbant quelque chose et du « HEAAHHEUUAHAHAH » quand il essaie de se maintenir en l’air pendant quelques secondes. De mémoire, notre première rencontre fut sur super Nintendo, sur un certain Super Mario World alors que je n’étais encore qu’un bambin. Depuis c’est l’amour fou ou presque, suivant normalement la série, je me suis régalé sur Yoshi Island 1 de l’époque et c’est avec joie que j’ai reçu la version boite du dernier opus du second gobeur le plus connu du monde vidéo ludique (Kirby is da one) je ne pouvais que vous en fournir un joli test que voici.

Bon je vous passe le menu et l’histoire ? Ok ! Quoique l’histoire est quand même introduite par une jolie cinématique du plus joli effet même si on va pas m’la faire hein, on va sauter, jeter des œufs et tuer des boss. Du coup après ces péripéties de cigognes (Merci Nintendo pour cette candeur, je me demande comment un même pays peut faire croire que les enfants sont apportés pas un oiseau quand ils font la promotion de la pornographie tentaculaire, mais bon…) on débarque dans le niveau un. Et là, on se rend vite compte que Nintendo nous ressort sa recette du plat réchauffé légèrement ré assaisonné. En effet, les différences de décors ne frappent pas aux yeux la palette graphique est parfaitement proche de la version SNES et les environnements auraient très bien pu être conçus en 1995. Alors oui c’est joli, oui c’est kawaii, mais monsieur Nintendo, vous avez osé faire un virage à 90° en passant de super Mario World à Yoshi Island, pourquoi ne jamais rien tenter ? Ce n’est pas comme si les capacités techniques de la 3DS mettaient des limitations par rapport à l’époque 16 bits et pourtant on se retrouve avec un Yoshi en fausse 3D se déplaçant dans une copie calque de l’univers de l’épisode original. Du coup on se dit qu’on va terminer le même jeu à quelques détail près, mais je reviens là-dessus après avoir fait un petit point sur la maniabilité.


A peu près mon comportement dans un KFC

Si Yoshi n’a pas trop perdu de sa maniabilité  depuis le dernier épisode sur DS il faut reconnaitre que  pour les personnes qui aiment jouer rapidement et tenter des petits moves acrobatiques, il y a un peu de soucis à se faire au niveau des enchaînements, même si avec un petit peu d’entrainement les choses finissent par s’arranger. Pour les autres, on retiendra une jouabilité au poil, si ce n’est le comportement du lancer d’œufs qui est parfois un petit peu lent à amorcer. Pour ce qui est des transformations, qui avaient été une grosse innovation à l’époque, c’est une véritable catastrophe : on se retrouve à devoir se servir de sa console comme d’une wiimote alors que par définition c’est une console portable, POR-TABLE ! Je vais pas m’amuser à faire le volant dans le métro, ou à me tordre sur la plage pour réussir à obtenir l’ensemble des items cachés dans le niveau. Finalement, nous vieillissons bien plus vite que la jouabilité d’un Yoshi Island, qui ne surprend quand même plus grand monde.

Le jeu possède une durée de vie correcte si l’on vise le 100% alors que rusher rapidement l’ensemble des niveau ne devrait pas prendre plus de 5 heures pour les joueurs de plate forme relativement corrects. Oui je sais c’est court, mais en même temps, c’est un jeu de plate forme, et on attend de vous que vous alliez chercher l’ensemble des secrets dans chaque niveau. En effet dans chacun des différents stages que propose le jeu vous devrez retrouver les désormais classiques pieces rouges soleils et étoiles sautantes sachant que pour obtenir les dernières vous serez obligés d’éviter de vous faire toucher, ce qui corse un tout petit peu le faible niveau de difficulté du jeu dans son ensemble.

Personnellement j’aime bien l’univers, notamment la bande son qui offre des bruitages vraiment cools, on ne se lasse pas d’entendre Yoshi, ainsi que      les différents ennemis et l’ensemble des musiques. Bon maintenant, ne vous attendez pas au niveau musical d’un Castlevania ça reste un Yoshi, mais ça fait du bien de voir un jeu avec un bonne bande son.

Notre avis

New Yoshi Island est un bon petit jeu de plate-forme sur 3DS : rythmé coloré et accessible, il plaira à la plupart des joueurs qui ont envie de sauter de plateau en plateau sans vraiment se prendre la tête. Pour les afficionados de la 1ere heure, il y aura surement des déçus en raison d’une difficulté trop basse et d’un manque d’innovation flagrant, mais que voulez-vous, on ne va pas non plus cracher dans la soupe quand on a un jeu sympa à faire. En gros, on attend toujours la révolutions made in Nintendo mais la firme nipponne sait quand même super bien nous faire attendre.

 

 

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.