d

16 mars 2015 - Zeltan Cody League of Legends

League of Legends peut-il passer le cap télévisuel en Europe ?

League of Legends peut-il passer le cap télévisuel en Europe ?

Depuis sa création, League of Legends n’a cessé de se perfectionner en termes d’image : le développement croissant du format LCS en Europe et en Amérique du Nord en est le parfait symbole. Toutes les conditions sont désormais réunies pour que LoL se rapproche visuellement des sports dit « traditionnels ». Dans le monde de l’esport, DotA a déjà sauté le pas avec la retransmission des Championnats du Monde 2014 sur la chaîne sportive américaine ESPN. Mais LoL a-t-il les moyens de franchir ce palier sur le long terme ? Les formats LCS Europe sont-ils adaptables ?

Une professionnalisation des compétitions

Chaque année, le format LCS a droit à son lot d’évolution. Le début de la Saison 5 a été marqué par des changements visuels intéressants, rendant le show beaucoup plus agréable à regarder pour le spectateur. Je pense notamment à l’apparition des coachs derrière les joueurs pendant la phase de draft. C’est un moyen d’exposer League of Legends sous un autre angle, ne résumant pas la compétition à cinq joueurs qui prennent des décisions stratégiques pour gagner, mais en montrant que la structure tout entière prend de plus en plus de poids dans les processus décisionnels. Personnellement, je suis fan du plan final lorsque les deux coachs se serrent la main avant de rejoindre « les vestiaires », cela donne un petit parfum footballistique !

En termes d’image, Riot a également imposé des tenues identiques pour chacun des joueurs dans un but précis : pour que les spectateurs puissent s’identifier aux joueurs afin d’instaurer une fanbase plus importante pour l’ensemble des équipes.

Sans aucun doute, nous assistons à une amélioration tendancielle de ce type de compétitions. D’un point de vue purement individuel, je pense que le format LCS est en adéquation visuellement avec le monde du « petit écran ». Il est aussi nécessaire de rappeler que le travail sur l’image au niveau des compétitions a très vite été un objectif pour Riot, avec l’embauche de personnalités travaillant auparavant sur des chaînes de télévision sportives. La mise en scène est désormais un point fort de League of Legends, suffisant pour passer un cap ?

Un format adaptable, ou pas ?

Pour voir apparaître League of Legends à la télévision, l’objectif pour les chaînes est que la retransmission fasse de l’audience. Pour ça, League of Legends se doit de continuer à grandir et à attirer toujours plus de joueurs. Cette dernière condition est loin d’être remplie, à l’heure où le jeu connaît de plus en plus de concurrence dans le milieu des MOBA.

Si l'on se base sur le format LCS Europe, les matchs ont lieu le jeudi et vendredi soir, de 18 h à 22 h sur le papier. Il est difficile d'imaginer une chaîne miser sur cette case horaire en sachant que c'est à ces heures que les audiences sont plus élevées. Il faudrait donc que la demande soit vraiment importante pour espérer voir League of Legends à la télévision.

Mais un autre problème de taille s’impose, qui est la volatilité des temps de jeu de chaque partie. En effet, il est rare que l’ensemble des games se termine à 22 h à cause de certains affrontements qui peuvent s’éterniser. Comment faire si une chaîne de télévision a prévu de transmettre un autre programme après 22 h ? Je vois mal la chaîne couper la retransmission de la partie en plein milieu du match. Si des WebTV comme O’Gaming peuvent parfaitement s’adapter à ce type de fluctuations, le défi serait de taille pour les chaînes de télévision en terme d’adaptabilité. Le format est donc très loin d’être idéal pour une retransmission.

Non, mais sincèrement, veut-on vraiment voir League of Legends à la télévision ?

Ici, j’ai un très gros doute. Pourquoi ? Tout d’abord, il faut différencier l’usage et la place que prend l’ordinateur de la télévision d’un point de vue spatial et sociologique. Je crois que l’ordinateur à tendance à se « privatiser ». En clair, l’époque de l’ordinateur familial, où chacun peut faire ses petites recherches lorsqu’il en a besoin, est révolu. Au sein même des familles, les individus ont tendance à avoir leur appareil et à regarder le contenu qu’ils souhaitent. Ce n’est pas encore le cas de la télévision qui reste « grand public ». Je vois donc mal le jeune ado dire à sa mère un jeudi soir, « écoute Maman, ce soir, c’est pas TF1 mais League of Legends ». L’ordinateur va permettre de pallier ce problème par un usage privatif en ciblant les personnes intéressées.

J’ai eu la chance de pouvoir interroger Riot Lignarius qui est associé au développement des Managers chez Riot, il est également sur la même longueur d’onde. « Nous sommes dans une génération qui consomme la quasi totalité des loisirs multimédias sur ordinateur (par stream ou autre), et non pas par la télévision ».

Néanmoins, Lignarius souligne aussi que l’aspect culturel est fondamental. « Après, tu as des pays comme la Corée où la culture de l'esport existe depuis longtemps et où effectivement des chaînes entières peuvent y être consacrées. Mais je pense que l'on focalisera toujours nos efforts pour offrir un contenu de qualité toujours grandissant via les outils que la communauté utilise le plus ».

La nécessité de réforme structurelle

Il m’a semblé intéressant d’avoir également l’avis de certains joueurs professionnels ayant une grande expérience dans le milieu de l’esport. Pour Eric « Spontexx » Peugeot, ancien joueur LCS, « il est bien possible qu'une retransmission télévisuelle de League of Legends puisse apparaître en Europe » mais sous certaines conditions particulièrement intéressantes. Pour Spontexx, il doit exister une reconnaissance européenne et plus spécifiquement nationale de League of Legends comme un vrai sport. De plus, l’intérêt des joueurs ne doit pas être mis de côté, avec l’exigence « que le jeu soit beaucoup plus stable concernant les carrières des professionnels ».

Même son de cloche chez Lignarius, « je pense que s'il doit y avoir une bonne opportunité, le partenariat doit servir l’intérêt des joueurs ». C’est effectivement là-dessus que Riot doit accentuer ses efforts, puisqu’il n’existe que dans de rares cas une stabilité financière pour les joueurs professionnels de League of Legends.

Shlaya, qui a également participé à des compétitions européennes, pense qu’il doit y avoir « une reconnaissance du métier par l’État », mais il s’est également montré très motivé à l'idée de voir apparaître le jeu à la télévision, « je crois que ça serait une bonne chose, ça pourrait atteindre une autre génération, peut-être plus axée sur la télévision que l’ordinateur. Personnellement, je suis à fond pour le développement de l’esport, j’espère d’ailleurs qu’il va continuer à grandir, et selon moi, l’esport est en train de grandir à grands pas, et c’est aussi grâce à l’ensemble des fans ».

Ma conclusion 

En prenant en compte l'ensemble des facteurs, je pense qu'il est encore trop tôt pour voir apparaître League of Legends dans le milieu télévisuel. Si le jeu est incontestablement un succès, les formats ne sont pour l'instant pas encore adaptables. De plus, il n'existe pas encore de véritable structuration au niveau de la carrière des joueurs, surtout d'un point de vue économique. Il sera donc nécessaire de suivre les prochaines décisions de Riot Games en la matière. 

________________________________________________________________________

NDLR : remerciements à Riot Lignarius, Spontexx et Shlaya pour avoir répondu à mes sollicitations.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

18 commentaires

Aku
Aku - 16/03/2015 17h04

Mort à la TV, la révolution sera online ou ne sera pas!

nivmix
nivmix - 16/03/2015 18h14

je pense que voir la finale des words sa pourrait être envisageable sinon temps qu'il n'existe pas de chaîne Esport c'est impossible.

tenjiksan
tenjiksan - 16/03/2015 18h28

dimache y avait 170 k personnes pour voir la finale des iem et notre webtv chéri était deuxieme de twich avec 20k la premiere étend le stream anglophone esl à 146k , il y a donc des pigeons pour regarder des pubs (ce que je suis ;) )mais chacun à ses commentateurs préférés je des potes qui aime eclypsia moi pas je prefère l'ambiance chez og le cast sur télé est donc difficile je pense.

Aeterni
Aeterni - 16/03/2015 18h30

Perso je vois pas trop l'intérêt, si c'est juste une question de taille d'écran le hdmi existe, si c'est pour diffuser encore plus l'e-sport j'ai des gros doutes sur l'utilité du truc car ceux qui connaissent déjà le jeu connaissent déjà les streams et quand on connait pas le jeu y'as rien d'intéressant à regarder

Kiargan
Kiargan - 16/03/2015 18h51

Chips et Noi au commentaire pour les Worlds Finals au Stade de France !!!!!

Adrienlp
Adrienlp - 16/03/2015 18h53

Énormément de travail pour cet article très intéressant, bravo au rédacteur !

Noki
Noki - 16/03/2015 21h53

Super Article. Et effectivement, c'est pas le format le plus simple à adapter. Mais qui sait, un jour ..
Je pense à un truc très bete, mais le nombre de PUBS - BARS ou t'as du catch à la TV après un match de foot, ou alors des bandes annonces de films, du poker etc .. si c'etait diffusé rien que sur une chaine cablé un peu obscure qu'ils capteraient, certains oseraient peut etre le metre sur un ou deux ecrans de la sale, et faciliterai la banalisation du jeux video competitif aux yeux de tous :)
Et qui sait ... ca pourrait peut etre arriver !

Matimath
Matimath - 16/03/2015 22h10

Mais que va devenir O'gaming si les compét' passe à la TV ?

liclic
liclic - 16/03/2015 22h11

Ils peuvent sûrement retransmettre les finales du championnat du monde et quelques autres finales spécifiques comme certains IEM et les finales des splits mais pas plus pour le moment!

ch4b
ch4b - 16/03/2015 22h13

Le seul intérêt que j'y vois ça serait un soutien financier des chaînes pour l'e-sport permettant ainsi une stabilisation du circuit autrement je ne pense pas que ça apporte plus en terme d'audience d'avoir du LoL sur W9.
J'aimerais savoir si la diffusion de la finale des Worlds sur ESPN à été réellement suivie? Car personnellement si j'y avais accès je serais resté pour la regarder sur le stream sans passer par la télé.
Par contre l'argument de je préfère tel ou tel streameur me semble un peu "hors-propos" car même si personnellement j'ai des préferences de casteurs l'interêt d'avoir un stream diffusé sur la TV serait d'avoir une centralisation du flux (et entrainerait donc surement un abandon de nos chères WebTV francaises sur cette diffusion.
Il faut cependant penser plus large et se rendre compte que dans les autres pays ils n'ont pas accès à cette diversité de WebTV et sont donc déja habitués à un stream "unique".
En tout cas un article de qualité barvo à l'auteur :)

Elendilh
Elendilh - 16/03/2015 22h32

Très bonne question et un bon traitement par l'auteur, même si, selon moi, il ne répond pas vraiment à la question "a-t-on vraiment envie de voir de l'esport à la TV ?"
Pour ma part, je n'y vois aucun intérêt :
- Déjà parce que les chaînes de streaming comme OG ont pris tous les risques, ont bossé pour se faire connaitre et partager leur passion, et la TV devrait sortir les marrons du feu ?
- Ensuite, parce que comme l'auteur le dit, les TVs ne marchent dans un business que si elles peuvent gagner du blé. Autrement dit, étant données les audiences par rapport à Joséphine Ange Gardien, l'esport ne serait diffusé que tard dans la nuit sur une chaine quelconque de la TNT comme le poker.
- Enfin, parce que le format TV nécessite de "professionnaliser" la présentation : j'entends par là, uniformiser les propos, aseptiser les commentaires pour rendre le tout assimilable par le plus grand nombre. Par pitié, laissez-nous nos casters, leurs tics, leur humour, leurs défauts, leur complicité. Je ne veux pas voir Nikos Aliagas présenter la GSL, par pitié !

Cormag
Cormag - 16/03/2015 22h56

En même temps, je ne vois pas ce qui empêcherait des chaînes assez "modestes" de tenter le coup, comme certaines de la TNT justement. Déjà, ça m'étonnerait que Riot monnaye à prix d'or des exclus tv, et ensuite, ces chaînes ne doivent pas plafonner bien haut (on va dire au pif, en 50 et 150k spectateurs, peut-être même moins) sur les plages de diffusions des grandes compétitions ESport, pas seulement celles de LoL d'ailleurs.

Par contre, le côté "Ça passe à la télé, donc c'est formaté et chiant", je ne suis pas d'accord. Il n'y a qu'à voir des gars comme Cherreau/Agius pour le catch pour se convaincre du contraire.

Miri
Miri - 16/03/2015 22h57

Il y a une dernière question qui n'a pas été traitée dans l'article et qui pour moi est importante : L'e-sport a-t-il besoin de la TV ? Et je pense que non (en laissant de coté la Corée). La TV ce n'est pas le média de l'e-sport. Le média de l'e-sport c'est internet. Il est apparu et s'est développé avec. Je rejoins complètement Elendilh : Une des caractéristiques d'internet, c'est que tu fais ce que tu veux. Liberté quasi-totale, très peu de contraintes (si ce n'est financière, hélas).

Soyons fous et projetons-nous dans 40 ans. La TV existera-t-elle toujours ou est-ce qu'elle se sera fait manger par Internet ? Le Guignols de l'info sont peut-être des visionnaires : "Vous regardez l'ancêtre d'Internet, bonsoir."



PS : @tenjiksan T'as du oublier de refresh ta page Twitch, c'était plutôt du 500k sur le stream EN pour la finale LoL.

shinobiwan
shinobiwan - 17/03/2015 07h16

En même temps les TV sont de plus en plus souvent connectées au net. Moi je mate OGaming sur ma téloche, dans mon canapé.
Je me demande si la question se pose vraiment en fait. Veux t-on cibler les mamies qui regardent TF1 ? Je ne pense pas...

PandaRed
PandaRed - 17/03/2015 10h22

Trés bon article :)
J'ai souvenir, il y'a 6-7 ans d'avoir vu des matchs de CS commentés sur Game one (avec AAA, Good Game &Co) donc voir des matchs isolés de LOL ou Dota 2, ça parait possible (et probable) dans les années à venir (mais plutôt des rediffusions). Par contre, je vois plus ce phénomène se développer sur des chaines anglophones (pour avoir un public le plus large possible).
Après, la diffusion de Dota 2 sur ESPN a quand même été assez critiqué par une partie des téléspectateurs (en même temps, pour regarder des gens jouer à des jeux vidéos, on a vraiment rien à faire de notre vie ..., il parait ...)

barker
barker - 18/03/2015 16h44

la véritable question n' est pas quand lol passer

barker
barker - 18/03/2015 16h59

Le problème n' est pas la , nous avons étaient habituer a être très centraliser du fait qu' il n' existaient que tres peu de canaux hertziens .... avec internet la tnt chaque personne peux trouver un programme qu ' il lui correspondent vraiment, lol chasse et peche, equidia, etc etc je pense que le temps ou les gens avaient le choix entre 6 programmes est totalement révolues et ne reviendra pas .
Car cette centralisation des gouts n' était pas une vérité sociologique mais tout simplement un problème technique ( nombre de canaux disponible) donc le principe de la télé centralisée sur 6 ou 10 chaines va petit a petit disparaitre au fur et a mesure que les gens prendront l' habitude de regarder ce qui leur plait vraiment et plus d' allumer la télé et de choisir par défaut ... donc par suite logique , les scores d' audience a 1 million ou plus vont au fur et a mesure disparaitre. Je pense que la vrai révolution ( l' argent) viendra quand les annonceurs comprendront qu' ils vaut mieux cibler 20000 personnes vraiment intéresser par le produit, et donc payer plus chère les vues ( ex : TVlol annonce de matériel informatique) plutôt que de payer pour 1 M de vues mais ou ils y a 95% des gens qui n' en ont rien a foutre de ta pub parce qu' il regardent ce programme par défaut ...

barker
barker - 18/03/2015 16h59

Le problème n' est pas la , nous avons étaient habituer a être très centraliser du fait qu' il n' existaient que tres peu de canaux hertziens .... avec internet la tnt chaque personne peux trouver un programme qu ' il lui correspondent vraiment, lol chasse et peche, equidia, etc etc je pense que le temps ou les gens avaient le choix entre 6 programmes est totalement révolues et ne reviendra pas .
Car cette centralisation des gouts n' était pas une vérité sociologique mais tout simplement un problème technique ( nombre de canaux disponible) donc le principe de la télé centralisée sur 6 ou 10 chaines va petit a petit disparaitre au fur et a mesure que les gens prendront l' habitude de regarder ce qui leur plait vraiment et plus d' allumer la télé et de choisir par défaut ... donc par suite logique , les scores d' audience a 1 million ou plus vont au fur et a mesure disparaitre. Je pense que la vrai révolution ( l' argent) viendra quand les annonceurs comprendront qu' ils vaut mieux cibler 20000 personnes vraiment intéresser par le produit, et donc payer plus chère les vues ( ex : TVlol annonce de matériel informatique) plutôt que de payer pour 1 M de vues mais ou ils y a 95% des gens qui n' en ont rien a foutre de ta pub parce qu' il regardent ce programme par défaut ...

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.