d

12 févr. 2016 - Mandark Divers

Lego Marvel's Avengers : Kawaii Squad

Lego Marvel's Avengers : Kawaii Squad

Amie lectrice, ami lecteur, le Lego nouveau est arrivé ! Yabon diront les uns, encore ?! s'exclameront les autres... Il est vrai que depuis qu'ils se sont attaqués à l'univers Star Wars en 1999, les développeurs de chez Traveler's Tale ont depuis exploité – avec un succès certain – nombre de licences populaires et successful, et ce n'est pas demain la veille qu'ils vont s'arrêter (un p'tit Lego Mad Max peut-être, m'sieur Tt ?) !

Suite de la première incursion du studio au sein de l'univers Marvel initiée avec Lego Marvel Super Heroes, ce Marvel's Avengers devrait lui aussi faire office de pain béni pour son tiroir-caisse, assurément, autant grâce au prestige de la licence choisie que de par un système de jeu toujours simple et fun qui fait mouche immédiatement, à savoir : on refait le film. Mais en tout mignon tout plein.

Blague n'Bash !

Et il faut bien avouer qu'à part si on a un long balai dans le scrotum, il est difficile de ne pas sourire bêtement dès les premières minutes de cette itération Avengers, qui comme son nom ne l'indique pas forcément refait en fait les deux films de Joss Wedhon avec aussi des morceaux des deux Thor et des deux Captain America dedans, en mélangeant à sa sauce certaines scènes tirées des uns et des autres mais toujours dans le respect du matériau original, et c'est d'ailleurs pour ça que le charme opère si bien. Revoir la séquence d'ouverture de Age of Ultron, qui est aussi celle du jeu, fidèle au plan près à celle du blockbuster mais où chaque action devient l'occasion de faire une blague potache, pose tout de suite l'ambiance et donne envie de revoir tout ça raconté avec des p'tites briques rigolotes.

La suite ne surprendra pas les habitués : il s'agit toujours de contrôler deux personnages suivant les stages, chacun ayant une ou des aptitudes propres qui permettront au joueur de passer le niveau, parfois en les unissant. Et entretemps on pourra tout (mais vraiment tout) casser pour récupérer des crédits – à la fois nécessaires au respawn et au bon score – et parfois il faudra construire des trucs, genre une tronçonneuse géante, pour avancer.

On est certes là pour rigoler, mais dans le respect des règles svp !

Et si, comme tous les jeux Lego, Avengers n'est pas spécialement long lors du premier run, il faut retourner explorer les niveaux en mode Free Play et accompagné de personnages aux pouvoirs différents de ceux qui étaient imposés en mode Story pour espérer retourner le jeu à 100 %.

D'ailleurs, puisqu'on cause du roster, on dira juste qu'il est méchamment balèze sa mère. Non, sans rire, il y en a une chiée bien au-delà de la centaine, car non seulement on y trouve quasiment tous les persos des six films, sous plusieurs apparences pour certains, mais également d'autres venus tout droit des comics, sans oublier ceux qui arrivent en DLC car oui, amie joueuse, ami joueur, un season-pass est d'ores et déjà dispo (notez aussi que celles et ceux qui jouent sur consoles Sony ont tout de suite accès à du contenu exclusif et gratos tiré du futur Civil War, et au printemps prochain ce sera le tour d'un pack consacré à Ant-Man).

Et y'a même Stan « the man » Lee himself, ici à la fois caméo, princesse en détresse et personnage jouable, et pour celles et ceux qui feraient encore du boudin malgré cette débauche de guests sachez que vous pouvez aussi créer vos propres héros et vilains. Voilà.

Comme dans les flims le docteur Banner est un gros bosseur

Laisse le bon temps rouler !

Ce qu'il y a de sympa avec les jeux Lego, c'est qu'on s'y promène un peu comme on regarde un film du dimanche soir. La difficulté est régulée pile-poil pour que tout le monde s'amuse sans se prendre la tête et que perdre une vie ne soit jamais un gros souci et on est donc certain d'en voir la fin avec un peu de persévérance, mais ce n'est pas pour autant qu'on s'y tourne les pouces, même si après quelques sessions intensives (les chapitres sont parfois assez longs et je fais partie de ces gusses qui ne quittent pas la zone tant qu'il reste un coffre fermé) une certaine saturation peu se faire sentir à mécaniquement et frénétiquement passer son temps à tout casser. Dommage aussi qu'à certains moments on peine un peu à comprendre l'objectif en cours à cause du bordel à l'écran quand les méchants (toujours mignons) vous agressent de partout.

Mais bon encore une fois, rien de rédhibitoire et certainement pas une raison pour se retrouver longtemps bloqué en jeu, donc on oublie vite les quelques petites frustrations qui peuvent parfois ternir quelque peu un gameplay qui sinon est des plus efficaces et on retourne vite faire le fou. Après tout on est là pour ça, et comme l'ensemble est franchement plaisant pour les yeux et les oreilles, ça glisse tout seul !

 

Ça casse encore des briques ! 710Points positifs
  • Vraiment drôle
  • Vraiment mignon
  • Ça fonctionne toujours depuis le temps
  • Techniquement impeccable
  • Stan Lee et un roster supercalifragilisticexpialidocious !
Points négatifs
  • Objectifs parfois confus à cause du bordel ambiant
  • Peut devenir répétitif et un peu assommant à trop haute dose, donc n'oubliez pas de faire un break d'un quart d'heure toute les heures, de manger cinq fruits et légumes par jour et de vous laver les dents avant d'aller vous coucher

Faire la review d'un jeu Lego, c'est un peu un no-brainer comme on dit aux Stètses. Comme pour presque tous ses jeux Traveler's Tale réussit à insuffler à Marvel's Avengers ce joyeux vent de folie kawaii et on prend, encore une fois, un réel plaisir à pourtant faire basiquement la même chose que ce qu'on fait depuis tant de titres Lego : on détruit (beaucoup), on construit (un peu), on botte des culs et on actionne des mécanismes...parfois ad nauseam !

L'univers Marvel étant riche de possibilités il permet aux développeurs de continuer à y adapter leur antique formule qui, si elle n'a en rien évolué, assure le fun et le spectacle avec un savoir-faire et une bonne humeur qui font toujours zizir, pour peu bien sûr que la mécanique Lego ne vous saoule pas depuis le temps...et que vous ne soyez pas réfractaires à l'univers Marvel.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.