d

26 avr. 2016 - Perco StarCraft 2

Les chroniques d'un joueur lambda #12 : c'est pété !

Les chroniques d'un joueur lambda #12 : c'est pété !

Clarifions le débat. Dans StarCraft 2, pour la plèbe des joueurs, il y a des unités pétées. Il y en a plein, de toutes sortes. Elles ont un point commun, ce sont celles de l’adversaire.

Balance d'incendie

Qu’est-ce qu’une unité pétée ? Tout simplement celles contre lesquelles vous avez l’impression que le ratio « investissement / efficacité » est plus élevé que tout ce que vous pouvez faire au moment où elle vous saute à la gorge.
 


 

Des adeptes contre des marines ou des lings ? C’est pété.
Des ravageurs contre une petite bioball défensive ? C’est pété.
Un oracle rapide contre terran ? C’est pété.
Des ultralisks qui ne meurent jamais ? C’est pété.
Un prisme avant vos unités aériennes ? Dites-le avec moi : c’est pété !

Tous ces cas de figure vous donnent le sentiment que, pour un faible investissement de votre adversaire en ressources et/ou en APM, vous prenez des dégâts tout en devant faire preuve de réactivité et de skill pour ne pas mourir. C’est une question complexe je vous l’accorde. Par exemple, une mine qui explose 15 unités en GSL, c’est bien joué. Une mine qui pète 15 de VOS unités, c’est franchement pété.

Pas simple, hein ?
 


 

D’accord vous ne jouez pas la race adverse en question mais est-ce que ça empêche d'émettre un avis, hein ? Non, parce que bon à la fin.

Si l’on devait se restreindre à n’avoir des opinions que sur les choses que l’on maîtrise, le monde serait d’une tristesse sans nom. Personnellement, je ne sais pas cuisiner la poularde aux morilles mais je sais quand on m’en sert une dégueulasse, j’ai un point de vue.

Comment ça quel rapport ?

Blizzard, vous avez dit Blizzard ?

Et Blizzard qui ne voit rien ! David Kim dans sa tour de verre qui croit son jeu équilibré, quel naïf ! Vous savez, vous, et si on vous laissait faire ce serait vite réglé cette question d’équilibrage. Sauf vos unités forcément, ça c’est pas pété… c’est juste que l’on ne se rend pas compte qu’elles sont dures à jouer.

Forcément.


C’est à se demander si Blizzard ne le sait pas en fait.

Et si – je dis ça comme ça – ces types qui ont fait profession de réaliser les meilleurs RTS depuis 20 ans n’avaient tout simplement pas la même vision de l’équilibrage que la masse de joueurs ?
Soyons francs, si l’on regarde bien, il existe deux visions de la notion même de balance. Soit l’on donne à tous des unités moyennes, qu'il est possible de contrer par beaucoup de compositions, soit l’on donne à tous quelques unités bien abusées, à charge pour l’adversaire de scouter pour sortir le contre parfait mais unique.

La différence ? Dans le second cas on s’ennuie beaucoup moins en tant que spectateur devant les compétitions. En tant que joueur évidement, on souffre plus.

Comment ? Blizzard aurait équilibré son jeu avec en ligne de mire le spectacle, la hype ? L’e-sport ?
Oui, sans doute. Et c’est malin.
 


Dessins : Tam. Scénario : Perco


StarCraft est plus regardé que joué. Parce que c’est un jeu qui fait fondre le cerveau, qui liquéfie les nerfs. StarCfraft n’est pas votre ami, il ne l’a jamais été, il ne le sera jamais. À la limite, je ne serais qu’à moitié étonné qu’il vienne pisser sur nos tombes.

Beaucoup de personnes se contentent donc de regarder le spectacle offert par ceux qui sont si doués qu’ils en vivent. C’est sur ce pan qu’il faut appuyer, des deux mains et bien fort.

À croire que les types de Blizzard savent très bien ce qu’il font, c’est incroyable. Qui aurait imaginé qu’une multinationale avait une stratégie de développement d’un de ses jeux phare ? J’en tombe de ma chaise.
C’est plus ou moins réussi, d’accord, mais c’est un choix cohérent.

Revers de la médaille, à bas niveau c’est l’enfer. La théorie dit que 6 lings suffisent pour gérer un adepte, il vous en faudra 12. Un oracle faisant 8 victimes est rentable ? Dans votre base il en fera 15.

Non, ne me faites pas parler des lurkers, je vais dire du mal des mamans après.
 

 

On souffre en silence en ladder alors ? Au fond, c’est grâce à ce choix que l’on peut voir un oracle retourner une game pro, un prisme de transfert équilibrer une partie quasi-perdue par Rain contre Inno, un nydus  sauver un Zerg.

Et c’est beau.

Sauf le liberator évidement, pour lequel tout le monde conviendra qu’il est complètement pété.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

4 commentaires

Afrouner
Afrouner - 27/04/2016 09h52

génial !

Gargamexeu
Gargamexeu - 27/04/2016 13h17

Excellent article, très drôle et très vrai.

SAUF pour les ultras , parce que vraiment les Ultras, c'est pété. Faut pas déconner.

LBot
LBot - 27/04/2016 23h57

+ 1000
Merci de balayer des kms de whine sur le chat avec cet excellent article. Une grosse dose de bon sens et une pointe d'humour. ;)

C'est fou ce que les joueurs Zerg et Terran peuvent être de mauvaise foi...

StoubyW
StoubyW - 30/04/2016 08h25

J adore cette article !!! Sur une base de théorie du complot alimentė par le fait que l'on ne voit pas ce que fait l autre ! J ai même déjà entendu tu maphack avec mes 12 apm en or !!! ça donne envie de faire scout plus tard !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.