d

22 mars 2016 - Perco StarCraft 2

Les chroniques d'un joueur lambda #7 : Camping paradis

Les chroniques d'un joueur lambda #7 : Camping paradis

J’aime pas les joueurs qui font la tortue, voilà, c’est dit. Je trouve que ce n’est pas fair-play.

Sors de là et bats-toi comme un homme, ou un insecte, ou un… quoi que tu sois saleté Protoss !

À bunker vaillant, rien d’impossible

J’ai toujours cette sale impression d’être un tout-petit se battant à grands coups de moulinets avec un grand qui lui pose la main sur la tête : « Ben vas-y, attaque moi, qu’est-ce que tu fais ? »
Ce jeu est rempli d’unités dont la fonction principale semble être de zoner : tanks, canons à photon, pylones overchargés, liberators, lurkers, planetary fortress…
Des outils de lâches oui ! Les vrais combattants sortent les C-14 contre les griffes, les lames psioniques contre les obus incapacitants.

Contre un joueur-carapace, je me fait voler le middle-game. Moi j’aime ça le middle-game, rendez-le moi !
J’ai un droit acquis au middle-game.
 


Par IZeXI

 

Bien sûr je connais la rengaine, ne pas tomber dans le piège, s’étendre, s’étendre, s’étendre… et attendre.
La partie longue, c’est la CAF du lundi matin, on a son numéro, on sait que ça va mal se passer et on attend.
Du coup on a le temps de réfléchir, c’est le mal de réfléchir.

Perdre ou gagner relativement rapidement, cela permet au moins d’enchaîner. On rage un peu ou on s’auto-congratule, on boit un café, on relance.

Là ça traîne, ça s’étire, ça n’en finit pas de finir.
Vingt minutes pour rien, quel gâchis, j’aurais eu le temps pour des choses constructives comme trier mes chaussettes par couleur ou apprendre les insultes en Coréen.

Plus le temps passe, plus l’angoisse monte… Mais que fabrique ce type enfermé dans sa cathédrale de défense ? Impossible de scouter, il veille.
Si ça se trouve, il fait mass air, j’aurais l’air malin avec mon 200 de population au sol.

J’aime pas ça.
Tant pis, j’A-Click. Je m’empale comme une vierge au salon du concombre, mauvais choix.

Empâle immitation

Bon, au moins je sais ce qu’il fait, s’empaler est un moyen comme un autre d’obtenir de l’information après tout.

Visiblement, il a cherché de la technologie comme un gros cochon.
Il faut donc que je repop' pareil, technologique…
Ah oui, il faudrait poser des bâtiments pour cela. C’est un détail qui me sort trop souvent de l’esprit.
 


CE lien

Je m’y attelle, j’ai le temps après tout, il ne sort pas, il y a comme de la super glue devant ses bases.
Je ne m’occupe plus de toi mon chaton, je cherche toutes les upgrades, toutes les unités, on va voir ce qu’on va voir.
Je suis plein de sous, je m’en fous je claque tout, c’est les soldes.
Un +2 à distance ? Je prend, tant pis si j’ai essentiellement des cracklings. Un bâtiment à lurkers ? Mais oui madame, mettez moi ça aussi, on sait jamais…. contre des battle cruisers.
Dix minutes plus tard, j’ai tout. Je suis ruiné mais heureux.

Allez, il est temps de retourner voir ce que mijote notre vieux campeur.
Hein, quoi ? Il a pris deux golds pendant ce temps ?
Et c’est quoi toutes ces défenses statiques en milieu de map ?
Je joue à StarCraft II et lui à 1, 2, 3 soleil, il ne bouge que lorsque je ne le regarde pas !

J’ai fait un 200 de pop, pas trop mal mais tout de même… Il m’a coûté cher ce +2 à distance, je n’ai plus assez pour vraiment avoir le meilleur du meilleur.
En grand stratège, je choisis le pire endroit de la carte pour l’attaquer, mon 200 fond à vue d’œil.
Si j’étais général, je serais Robert Nivelle.

Comme disait Bruno Jarosson par le biais du fictif Gracchus Cassar :

« Un jour, j’irai vivre en Théorie, car en Théorie, tout se passe bien. »

Et il se met à avancer… mais il est pas possible ce type. Maintenant il avance ?!
C’est la crise, j’ai plein de bases, plein de technologie et plus un kopek disponible.

Mais je suis tel la Vénus de Milo : je ne baisse pas les bras.
Vas-y, viens avec tes battle cruisers, j’ai quatre lurkers à la maison...

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

4 commentaires

jahnesta
jahnesta - 23/03/2016 08h44

"Je m’empale comme une vierge au salon du concombre" Punchline de l'année 2016

Afrouner
Afrouner - 24/03/2016 00h49

Du génie à l'état pur, moins humoristique que les précédentes, mais plus dans la finesse ! Et la caravane StarCraft xD

serreniity
serreniity - 29/03/2016 12h31

J'adore!
@jahnesta: Je valide, la citation magique qui m'a fait marré au boulot ^^

ShorFLulu
ShorFLulu - 29/03/2016 21h52

MDR le camping Starcraft ^^

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.