d

07 janv. 2015 - Diana Divers

Les classiques du Jeu Vidéo n°1 : Beyond Good & Evil

Les classiques du Jeu Vidéo n°1 : Beyond Good & Evil

Le jeu vidéo a désormais un demi-siècle. On peut en déduire que beaucoup d'excellents jeux sont sortis depuis les balbutiements du genre. Dans cette rubrique, la rédaction vous présentera les classiques qui, même des années après leur sortie, méritent toujours d'être relancés. Une occasion de découvrir une pépite, de montrer sa madeleine de Proust ou de retourner jeter un œil sur des jeux marquants de l'histoire des jeux vidéo.

BEST. GAME. EVER.

J'ai choisi de commencer aujourd'hui avec mon meilleur jeu de tous les temps. Ce genre de phrase mérite quelques secondes de réflexion.
Prenez le temps de réfléchir à VOTRE meilleur jeu de tous les temps.
Donnez-le nous dans les commentaires. Peut-être fera-t-il l'objet d'un prochain « Les classiques du Jeu Vidéo » s’il nous inspire.
Et surtout, préparez-vous à m'insulter parce que je n'aurai pas choisi le vôtre.
Attention ! 3...2...1... J'ai choisi Beyond Good & Evil, un jeu devenu culte sorti en 2003. Que je contracterai en BGE par la suite parce que je suis une vraie feignasse.

SHUT UP AND TAKE MY MONEY !

Vous avez maintenant deux possibilités :

  1. Vous ne connaissez pas BGE. Allez l'acheter avant de continuer à lire. Vraiment. Faites-le ! Ce jeu devrait faire partie de votre ludothèque.
  2. Vous possédez une copie de Beyond Good & Evil. Retournez en acheter une. Et vous pouvez sauter la prochaine partie. Sauf si vous aimez vraiment mon style. Dans ce cas, profitez-en bien tant que la rédaction ne me met pas dehors.

C'est bon, vous avez votre copie du jeu ?

WHAT THE HELL IS THIS ?

Alors, qu’est-ce-que je vous ai fait acheter ? BGE est un jeu d'action-aventure. Vous y incarnez Jade, journaliste indépendante qui gère un orphelinat avec son ami Pey'j, un cochon anthropomorphe mécano. Vous vivez sur la planète Hillys qui se fait régulièrement attaquer par les Dom'Z. Et je n'en dirai pas plus sur le scénario parce que vous méritez de le découvrir tout seul.

un duo de choc
Un duo de choc

Le jeu est sorti sur PlayStation 2, Xbox et PC en 2003, a été imaginé et conçu par Michel Ancel, développé et édité par Ubisoft. Oui oui, Michel Ancel, le monsieur derrière Rayman. Et ça se sent dans l'univers. Un peu onirique, dégageant une ambiance inoubliable, Hillys nous absorbe, et on se retrouve projeté dans l'aventure que vit Jade. La Venise futuriste du jeu est prenante, superbe, on s'y sent chez soi.

Ambiance
Ambiance

Mais alors, pourquoi le jeu s'est-il plutôt mal vendu et est-il un semi-échec commercial ?

Autopsie d'un échec imprévu

Seraient-ce les graphismes du jeu ? La PlayStation 2 et la Xbox ont été mieux utilisées par certains jeux, mais BGE dégage une ambiance particulière, magnifiée par une musique exceptionnelle. L'ambiance est là et la direction artistique est excellemment inspirée.

Une mauvaise écriture ? Les personnages ont tous une personnalité, des rhinocéros rasta aux ennemis avec leur posture si particulière, le design des personnages est exceptionnel. Une vraie leçon de character design, simple et efficace. Ce n'est donc pas ça non plus.

J'en profite pour applaudir la version française du jeu, que je conseille largement (ce qui sera rarement le cas dans mes futurs articles). L'écueil du mauvais doublage est pourtant rarement évité.

On peut donc imaginer que le gameplay est mauvais ou mal pensé. Mais même pas. C'est au contraire un des points forts du jeu. BGE est un jeu au gameplay fluide. Que ça soit dans les phases de course, d'exploration, d'infiltration et même de combat, le jeu est un vrai plaisir. Le gameplay est intelligent, on ne se sent jamais perdu, l'interface fait son travail malgré la relative nouveauté des menus circulaires à l'époque. L'inventaire et l'interface servant à rentrer les mots de passe mériteraient d'ailleurs d'être plus copiés par certains jeux actuels.

Le jeu mêle habilement les différentes phases, intègre des boss intéressants, des phases en véhicules bien exécutées...

Seule la caméra est parfois un peu capricieuse, mais cela reste bien léger. Et si l'infiltration nous paraît un peu simpliste du point de vue mécanique (ligne de vue fixe des ennemis par exemple), elle est compréhensible du premier coup. Et à la sortie du jeu, Assassin's Creed et Splinter Cell ne sont pas encore passés par là.

Enfin, on peut se plaindre que l'histoire soit un peu courte et ne propose pas une énorme rejouabilité (même si trouver toutes les perles prend du temps et permet de découvrir tous les détails de l'univers). Mais le jeu nous offre quand même une bonne dizaine d'heures tranquillement.

Une Ballade en hydroglisseur
Les développeurs ont décidé pour modéliser leur ville de s’inspirer de Venise car leur moteur maison était très efficace pour afficher les liquides

Dix ans après

Malgré toutes ces qualités et un succès critique certain, le jeu s'est mal vendu. Ce semi-échec commercial a d'ailleurs participé à la fameuse « malédiction du personnage principal féminin ». Le jeu est désormais disponible sur PC (avec parfois quelques soucis graphiques) mais aussi sur PS3 et Xbox 360 en version HD (ce qui ne change pas grand chose, mais ce n'est pas très grave).

Une suite serait en production. Cela fait plusieurs années qu'Ubisoft relance les fans en donnant des indices avant chaque E3 (et pour dire la vérité, c'est la seule raison qui me fait regarder l'E3 tous les ans) et n'annonce finalement rien à part qu'ils travaillent sur le jeu. On sait quand même que le jeu est en développement quand Michel Ancel n'est pas occupé sur un nouveau Rayman.

Alors si je vous ai donné envie, foncez le découvrir ou le refaire, et faites-nous savoir ce que vous en pensez dans les commentaires. Et sinon, puisque je vous l'ai fait acheter, jouez-y quand même !

Je vous laisse sur ce trailer de BGE 2 sorti en... 2008.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

5 commentaires

Capu
Capu - 07/01/2015 17h02

Je ne connais pas du tout ce jeu mais tu vas donner envie à beaucoup de monde d'y jouer.
Sinon moi j'adore toute les séries de jeux du studio Telltale et j'aime beaucoup le jeu Ragnarok Online.

kialandi
kialandi - 07/01/2015 18h20

Yeah, BGE!
J'ai jamais réfléchi a quel jeu je préfère pour être honnête, mais ça pourrai bien être BGE. Loin de tous les blocs busters et suites interminables, il est clairement adoré des gens qui l'ont découvert. Et c'est vrai que j'ai moi même découvert le jeu par hasard, je sais même plus a quelle occasion, mais bon toujours est-il que dès le début j'étais conquit tout de suite. Le jeu est très original, unique en son genre, côté scénario, le jeu n'a rien a envié au classique de l'époque. L’environnement est très prenant, avec des graphiques certes pas à la pointe, mais qui son très cohérent, la bande son, est en parfaite adéquation avec le jeu, et le doublage, oh le doublage est excellent (Emma de Caunes pour la voie de jade quand même, ce qui prouve que le jeu ne laisse rien au hasard).
Pour ce qui du temps de jeu, je trouve au contraire qu'il est très correcte puisque de mon point de vue ce n'est pas le genre de jeu qu'on try hard. En fait on a tout simplement l'envie de se balader dans le jeu, tellement l'univers est fascinant, et le jeu propose tout un tas d'animation à l'intérieur de cette univers ( et la fin n'est pas des plus simples aussi^^).
Non clairement le jeu est superbe et même en cherchant bien, y'a pas de raison apparente à son non succès quand on regarde le jeu en lui même
Je m'interroge sur la comm peut-être, qui me paraît être la seule raison logique de l'échec. Je peut pas dire si le jeu ai bénéficié d'une grosse pub ( parce qu'en 2003 j'avais 7 ans donc bon, la comm à cet age là, hein), mais bon peut-être que le manque de pub a été la cause de tout ça TT ( ce qui serait tout de même étonnant pour un jeu édité par Ubisoft )

Sinon pour ce qui est des grands classiques qu'on pourrait citer comme étant nos coup de cœur, c'est assez compliqué en fait. Étant un grand fan de la série Halo, si on m'avait posé la question il y a 5 ans de ça, j'aurais surement répondu que Halo déchire et c'est tout! Mais maintenant, je dirais que le jeu aurais du se terminer après Halo 3 (Reach à la limite même si le jeu change de ligne de route, il vaut quand même le coup). C'est un peu la même chose pour AC, et toutes les grandes licences en fait, à force de voir sortir toujours plus de nouvel opus il devient difficile de les aimés tous, puisque les développeurs sont obligés de renouveler le gameplay ( Personne n'achète 10 fois la même chose. Wait. Call of en est a combien déjà? ).
Du coup je me tournerais plutôt vers les jeux indés, ou perles de d'iNnoVations ( Oui personnellement j'ai pris une claque avec la campagne de Hots ), et notamment des jeux comme le très bon Portal, le très coloré et véritable casse tête Braid ( que je conseil vivement, il ne laisse pas indifférent.). Pour ce qui connaisse, je citerai Jet Set Radio Future, qui est dégueulasse visuellement, inaudible musicalement, avec une maniabilité proche du nul, mais qui me fait toujours autant délirer.
Je conseil également Enslaved, qui n'a pas fait beaucoup de bague, l'ayant prêté, je sais que le jeu ne plait pas forcément, mais je le trouve beau, innovant, et le scénario est vraiment plaisant.
Pour les antiquités (mais je suis pas très vieux), d'autant que je me souvienne, j'ai beaucoup tripé sur Lode Runner (premier du nom bien sûr, pas l'espèce de refonte immonde du Xbox arcade), qui est plutôt du genre indémodable, parce qu'unique ( et indescriptible), pour ceux qui peuvent toujours y jouer.
Également un des jeux de stratégies les plus bidons, mais pas anecdotique, Star Wars battleground, et son mode personnalisé qui fait risqué à celui qui si livre des heurs des heurs d'enlises ( du jour forge à 4 sur Halo" attend j'ai pas finit ma forge" ou poper n'importe quoi en solo sur garry's mod, si si vous voyez de quoi je parle).
Bon après cette liste non exhaustive des jeu formidables que j'ai en tête, il est temps d'en choisir un. Par ce que c'est plus fun, et par ce que c'est le but!
Assez parlé voici l'élu de mon cœur, Toy Commander ou le jeu qui fait jouer des enfants avec des jouets pour enfants ( jusque là ça va) dans un jeu vidéo. Les missions vont de tuer la reine des cafards en passant par les toilettes à mettre du sucre dans un tasse à café ( attention, vous avez pour cela un hélicoptère rouge pas très maniable, et vous n'avez qu'un nombre limité de morceaux de sucres. Le jeu est hilarant, est très innovant, bref pour ceux qui ne le connaisse pas, je le conseil à TOUT LE MONDE. Le jeu est sortit sur dreamcast, mais je crois qu'il est disponible en émulation.
Voilà vous savez tout, tanpis pour vous!

Abzalonn
Abzalonn - 08/01/2015 17h54

n'ayant pas eu de console, je n'ai jamais joué à ce jeu mais j'avais pu suivre un walkthrough tranquille du jeu par Atomium et honnêtement ce jeu est vraiment bluffant, et pourtant je suis tout sauf fana de cette console.

je dirai pas que c'est LE jeu, mais c'est un très grand jeu:)

Di4na
Di4na - 08/01/2015 22h23

Déjà merci à tous pour vos commentaires, ça fait plaisir. Ensuite individuellement :
@Abzalonn : Alors c'est quoi TON jeu :)

@kialandi : étant un joueur exclusivement PC, toutes les "grandes" séries ne m'ont pas vraiment touchés. Concernant les autres jeux que tu cites : Braid à totalement sa place. Quand j'aurais trouvé le temps d'y jouer... Hots c'est plus compliqué. Le jeu est un classique, mais pour moi en dehors du compétitif le jeu est... un échec total. Du coup je ne sais pas si je peux le présenter de manière objective.
Battlegrounds je suis pas sur, par contre Toy commander est sur ma liste des jeux "faut que je trouve le temps d'y jouer" il y a donc de grandes chances qu'il pop.
Concernant l'échec de BGE, il y a de nombreuses raisons effectivement, mais la raison la plus mise en avant est "le héros est un personnage féminin". Ce qui est malheureusement une triste constante que de ne pas se vendre pour les jeux partageant cette caractéristique.

@Capu : si tu n'y joue pas j'ai un shotgun! Mais je ne menace pas ein, je ne donne qu'un conseil d'ami :D

Oztar
Oztar - 09/01/2015 04h26

Je crois que je ne comprendrai jamais l'engouement que suscite ce titre. Je le trouve bon mais très loin d'être un jeu d'anthologie. Pour moi la qualité d'un jeu est fonction homogène du scénario, du gameplay, de la bande son et de ce que je vais appeler "l'émotion du joueur".

En terme de scénario, j'ai trouvé ça digne d'intérêt mais extrêmement vide. L'univers et les personnages sont attachants parce qu'ils ont un semblant d'humain et c'est d'ailleurs accentué par un chara design, une animation et quelques lignes de dialogues réussies. Néanmoins BGE est complètement vide à l'intérieur ; il manque de fond, la structure du scénario est simple, l'intrigue est prévisible et à la limite insipide si ce n'est vers la fin (et c'est peut-être là que certains joueur se font avoir). A titre d'exemple, on a connu beaucoup plus tôt des scénarios d'une richesse, d'une inspiration et d'une profondeur rarement égalée, jetez un coup d'oeil du coté de Final Fantasy Tactics ou de Xenogears par exemple, on est sur un plan complètement différent.
Sa durée de vie n'est pas réellement un problème et peut même être vue comme un point positif parce qu'elle confère au jeu un caractère très accessible et très "casu". On est loin des 60 heures de jeu et c'est pas plus mal, parce qu'il ne nécessite pas d'investissement colossal de la part du joueur, pas moyen de se perdre et facile d'y retourner.
BGE est original dans le sens ou le gameplay est très diversifié tout en étant justifié par le scénario, il n'y a pas vraiment de situations où le joueur est désemparé. Le jeu est donc à la croisée de plusieurs genres ; action, plateformes, infiltration, course, photos, ... Le gros problème c'est qu'il n'excelle dans aucune phase de jeu. Les phases de combats se résument à attaque/esquive, la plateforme se résume à roulade/s'accroupir, la caméra est parfois capricieuse et les ennemis sont très cons lors des phases d'infiltrations. Les courses et phases de photos restent amusantes tout de même.
Au niveau de l'OST par contre aucun reproche, c'est très propre et très immersif. Très belle réussite sur ce plan là.
Enfin au niveau du ressenti général, j'ai eu envie de le finir (surtout parce qu'on y voit vite le bout ) et j'ai trouvé qu'il avait de bonnes qualités même s'il est par moment mou ou maladroit. Je n'ai pas vraiment été ému par ce jeu, ça m'a même fait rire lors des moments "émotions' tellement c'était mièvre voire cliché. Chacun sa sensibilité après tout, mais des titres comme Shadow of the Colossus, Kingdom Hearts, Metal Gear Solid, GTA IV, Grandia 1, Warcraft 3, Journey, Live a Live, Suikoden 2, Radiant Historia, Ys 7... m'ont beaucoup plus marqué émotionnellement que ne l'a fait BGE. Pour conclure, Beyond Good and Evil est un jeu qu'il est bon d'essayer mais n'est absolument pas un must have.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.