d

02 mars 2013 - Kere League of Legends

Les IEM Cologne filent en Corée

Les IEM Cologne filent en Corée

Le troisième gros rendez-vous de l’année des IEM a eu lieu à Cologne ce week-end. On y attendait les nouveaux Millenium mais ils ont pris l’eau dans la célèbre ville Allemande. Fnatic favorite s’est fait piéger par une nouvelle équipe sur le MOBA : SK Telecom T1, une légende de Starcraft : Brood War ! Résumé !

Sur League of Legends, il fallait être à Cologne ce week-end pour être dans le coup. Les IEM s’y déroulaient avec la douce et sublime Soe aux commandes de l’animation, une bonne raison de suivre amoureusement le MOBA de Riot. Après huit qualifiers, autant d'équipes étaient conviées à l’événement final, en public, avec à la clé un joli pactole, 44 000$ dont 15 500 pour les vainqueurs.

Les équipes étaient divisées en deux groupes de 4.

Soe, un peu plus petite que Makler, le Carry AD de MyM

Le Groupe A était le plus scruté, le plus attendu. Il faut dire qu’on y retrouvait les gros favoris de la compétition, les Fnatic de sOAZ, récents seconds des IPL#5.

Comme les Taipei Assassins et les World Elite n’étaient pas à Cologne, on voyait déjà l’équipe européenne s’offrir le titre. Dans ce groupe, c’est un message rassurant qu’ils ont envoyé à leurs fans. xPeke, en phase de devenir l’Espagnol qui va bien avec le retrait progressif d’Ocelote, a assuré le spectacle comme ses copains et ils s’imposent face à leurs trois adversaires. La seconde place a été prise par les Coréens de SK Telecom T1 dont je reparlerai plus tard. C’est donc Millenium qui s'arrête ici alors qu'ils étaient très attendus. Mais replaçons l’histoire dans son contexte.

Ce sont les Eclypsia qui ont obtenu leur ticket pour le tournoi. Mais les derniers jours avant le départ pour Cologne ont été violents pour cette équipe. Kujaa et Enemyz ont été écartés au profit de Creaton et Angush venu de Curse.Eu. De plus, le manager historique de l’équipe, Semrodia, est parti après moult promesses non tenues et des screenshots Skype assez fameux. Pour terminer, c’est finalement la boite qui a jeté l’éponge, remerciant toutes ses équipes. Le slot pour ces IEM a donc été donné à Millenium qui a récupéré au passage la formation en construction venue d’EC.

Mais la mayonnaise n’a pas pris lors de leur première sortie. Certes, le groupe avait un sérieux niveau, mais on sent tout de même que les automatismes ne sont pas tous là, ce qui est normal pour une équipe aussi jeune. On peut tout de même être surpris de voir deux gros changements dans le roster alors que l’équipe tournait et ceci juste avant l’arrivée de la Saison 3. C’est un gros risque pris par ImSoFresh et ses copains, il ne faudrait pas que la Saison 3 leur passe sous le nez.

Millenium s’est incliné contre Fnatic et SK Tel alors qu’ils ont dominé, comme tout le monde, les mousesports. L’équipe allemande n’a pas fait forte impression, quelques jours après avoir avalé la line-up de The Mighty Midgets.

Groupe A :

1. Fnatic 3-0

2. SK Telecom T1 2-1

3. Millenium 1-2

4. mousesports 0-3

Angush et ImSoFresh, de rivaux à partenaires, mais sans succès pour l'instant

Dans le second groupe, ce sont les MyM qui ont créé la sensation en déroulant, notamment contre les Coréens de CJ Entus. Ces derniers terminent seconds écartant au passage ceux qui étaient perçus comme les favoris du groupe : CLG.Eu. Le quatuor infernal Froggen / Snoopeh / Wickd / YellowPete est un peu passé à côté de son week-end. Mais qu’ils se rassurent, pas autant que les Alternate, bons derniers, comme prévu.

Groupe B :

1. Meet Your Makers 3-0

2. CJ Entus 2-1

3. CLG.EU 1-2

4. ALTERNATE 0-3

Fnatic au rapport !

En demi-finale, Fnatic a confirmé, mais plus difficilement, en dominant CJ Entus 2-1. L’équipe coréenne, qui s’est fait un nom légendaire grâce au RTS Starcraft Brood War, a montré un excellent niveau de jeu et est venue sérieusement chatouiller les favoris de la compétition. C’était un avertissement pour les Fnatic : on ne déconne pas avec les légendes coréennes. Malheureusement, cet avertissement n’a pas été entendu. Dans l’autre demi-finale, SK Telecom T1 a écarté les MyM qui s’arrêtent brutalement ici après un super groupe.

Les demi-finales :

Fnatic 2-1 CJ Entus

Meet Your Makers 0-2 SK Telecom T1

Crédit photo : ESL

La finale :

Fnatic 1-2 SK Telecom T1

L’heure était donc venue d’assister à la grande finale. Salle en délire, Soe toujours aussi belle et du spectacle dans la faille.

Au terme d’un super Bo3, SK Telecom T1 fait tomber l’armée européenne Fnatic. Emmené par un excellent Reapered (ancien Azubu Blaze avec qui il a gagné la MLG Summer Arena) ainsi que par leur jungler H0R0, les SK Telecom T1 ont frappé un gros coup.

Imaginez un peu. C’est le 13 décembre, juste avant le tournoi, que la structure coréenne est arrivée sur le MOBA après avoir recruté la line-up de Eat Sleep Game. Et directement, SK Telecom T1 s’impose. Rappelons tout de même que sur Starcraft, elle était une des plus grandes équipes du monde, debout depuis 2004, et sur la suite du RTS, Starcraft II, elle risque fort de s’imposer comme une nouvelle terreur très vite également.

SK Telecom T1 va-t-elle avoir le même succès sur League of Legends ?

Pour terminer, notons que Lee Shin, Cathlyn, Amumu ou encore Zyra ont eu un sacré succès pendant le tournoi.

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

1 commentaire

TasseDeBiere
TasseDeBiere - 20/12/2012 05h19
Très bon article Kere, bien que l'on sente tout de même l'amoureux de SC2 j'ai toujours cette facilité à te lire, cette fluidité que l'on note dès la première phrase !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.