d

21 févr. 2018 - Maginn League of Legends

Les moves de la semaine : week 5

Les moves de la semaine : week 5

Salutàtouslesamisjespèrequevousallezbien, c'est Maginn pour les moves de la semaine. Aujourd'hui on se retrouve pour un article un peu spécial puisque c'est le cinquième. Waouh ! Laisse un pouce bleu, abonne-toi et mets la cloche ! Au programme de cette semaine, un Odoamne énervé, des disparitions et des go-in douteux.

Andrei casse-cou 
 


 

Pas de LCK cette semaine, donc pas de Smeb ni de Khan. Cela veut-il pour autant dire pas d'action flashy de toplaners ? Bien sûr que non et Odoamne nous le prouve avec ce superbe un contre deux. Le toplaner roumain splitpush au bot avec sa Camille lorsque Steeelback décide de le punir et arrive depuis la midlane. Andrei ne voit pas venir le Twitch, mais fort de ses trois niveaux d'avance, il se jette sur le frêle rat et le tue rapidement, utilisant habilement son ultime pour l'empêcher de flash ainsi que pour repousser le Gangplank de Ruin et limiter les dégâts subis.

Se retrouvant en un contre un face à Ruin, il prend ses précautions et détruit le baril de ce dernier afin d'éviter de prendre trop de dégâts. La route est alors dégagée pour le joueur Splyce qui dive son adversaire sans tergiverser et sans respect avec son saut mural, pour se saisir du doublé. À voir cette action sans contexte, on peut se demander si Odoamne n'était pas déjà fed avant, cependant il était toujours en 0/0/0 avec un stuff équivalent en coût à celui de ses adversaires malheureux. C'est donc un move propre, efficace et très rentable qui est proposé par le vétéran européen, qui reprend du poil de la bête avec cette game très convaincante. Splyce battra Giants, mais terminera tout de même la semaine sur un nouveau 1-1, le cinquième en cinq semaines de compétition pour les serpents.

League of One-shot 

Il ne fallait pas cligner des yeux au mauvais moment le week-end dernier, car les midlaners se sont fait plaisir avec de nombreux one-shots, au grand dam des AD Carries adverses. Bien sûr, il y a eu de la Zoé, mais pas que. Jiizuké nous a par exemple gratifié d'un très beau catch sur Sheriff avec Ryze. L'étalon italien trouve une minuscule ouverture pour instant l'ADC adverse et remporter le fight dans une partie très mal engagée. Certes, techniquement parlant, ce n'est pas un one-shot, mais on apprécie tout de même la beauté du geste.

PowerOfEvil a lui aussi sorti son pick de confort avec LE champion du one-shot par excellence (enfin, avant l'arrivée de Zoé) j'ai nommé Syndra. Monstrueusement efficace sur ses dispersions des faibles, le joueur d'Optic Gaming aura fait vivre un cauchemar à la botlane Flyquest en comptabilisant trois one-shots sur eux dans une seule partie. Malheureusement pour lui et pour notre Zab national, les opticiens ne seront pas récompensés par une victoire malgré une partie pleine de beau jeu et un nexus adverse très bas en points de vie.
 


 

Mais bien évidemment, les plus beaux one-shots de cette semaine sont attribués à des Zoé, celles de Febiven et de Fenix. Le premier est anecdotique puisqu'il ne change pas grand-chose à la partie en cours, mais cela fait quelque chose de voir Febiven faire disparaître son compagnon d'exil Zven de la surface de la carte. Et puis c'est tout de même un très joli skillshot ! Celui de Fenix en revanche est d'un tout autre niveau de violence puisque non content de supprimer purement et simplement la barre de vie d'Aphromoo, il se paye aussi le luxe d'enlever deux tiers de la vie de Cody Sun. Et tout cela avec un simple astro-pong. Pas de bulle soporifique, rien, si ce n'est la pureté et la violence de ce sort, qui, avouez-le, nous a tous fait pousser un cri de rage au moins une fois de par ses dégâts pharaoniques.

 

Report team pls 

Cette semaine, on a pensé aux joueurs qui, coincés dans les tréfonds du ladder (à cause de leurs équipiers bien sûr), ont du mal à s'identifier à cette rubrique compilant des actions de très haut niveau. C'est pourquoi, pour les rassurer, nous allons voir ensemble que même les joueurs professionnels de très haut calibre sont capables des pires ignominies sur la faille, ainsi les moins challengers d'entre nous pourront relativiser. Voici donc en exclusivité les plus gros fails de cette semaine.

On commence avec la crème de la crème des ADC occidentaux, Doublelift et Zven, dont le palmarès régional n'a eu d'égal que la flairance de leurs actions de dimanche dernier. Le premier, auteur d'une partie moyenne jusque là, a jump-in avec sa Tristana dans un moment crucial et s'est offert aux adversaires sans raison, leur donnant le baron Nashor par la même occasion. Les Golden Guardians, derniers du classement, ont ainsi pu triompher de la Team Liquid, non sans être de nouveau aidé par un autre flash-in bien puant du vétéran nord-américain. Peut-être a-t-il voulu rendre hommage aux grands génies de ce poste WildTurtle et Lattman ?

Mais ne faisons pas les fiers en tant qu'européens, puisque Zven a lui aussi été l'auteur d'une performance affreuse dimanche soir. On commence par où ? Tout d'abord, le grand danois perd visiblement la tête et prend une direction opposée à celle de ses alliés lors d'un repli, le rendant une proie facile pour Solo. Puis il oublie les points de vie très bas de sa tour et offre gratuitement un kill à la botlane adverse, qui dominait déjà la confrontation. L'ex-G2 finira la partie en beauté et surtout en noir et blanc, puisque Febiven lui a dit bonjour avec sa Zoé. Et bah c'est bien Niels, bravo pour la game, elle est foutue maintenant !
 

arrête d'être mauvais Zven
Agent européen infiltré en amérique du nord pris en flagrant délit de feed intentionnel (circa. 1964, colorized)
Crédits : Riot Games
 

Comment ne pas mentionner l'incroyable erreur de Nukeduck, qui s'est offert gratuitement à Caps, à tel point que j'ai cru à un problème informatique, mais la pause n'est jamais venue. Il a alors fallu se rendre à l'évidence, si bug il y avait, c'était plutôt dans le cerveau du Norvégien. Enfin, la palme d'or du int revient à Stixxay pour cette auto-attaque sur le blast cone qui condamne deux de ses coéquipiers à la mort. OMG report pls !

Les mentions honorables de cette semaine vont à H2K pour cette wombo combo magnifiquement exécutée par le duo des nouveaux arrivants Shook et Selfie, ainsi qu'à Echo Fox pour cette session de kiting et de travail d'équipe exemplaire lors du match pour la première place contre les Cloud 9. En parlant des Cloud 9 justement, Sneaky a été l'auteur d'un très beau double kill sur Ezreal face à TSM et enfin n'oublions pas non plus le quadra kill d'Arrow sur son Draven. Le beau jeu est récompensé.

À la semaine prochaine pour plus de plays !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.