d

14 avr. 2014 - ZeManiaK League of Legends

Les Playoffs LCS

Les Playoffs LCS

Après la saison régulière, voici que se profilent les playoffs des LCS, en Europe comme en Amérique du Nord. Qui va s'affronter en quart de finale ? Qui va devoir batailler pour éviter la funeste sixième place ? Quelles line-up s'avancent avec un avantage psychologique ? Quel est le programme ? Quand est-ce qu'on mange ? Réponses ici.

LCS Europe:

Les forces en présence:

   Sk Gaming:

Premiers de la saison régulière, les Sk ont impressionné durant ce split. Finissant à 18-10, et cela sans qu'aucun des joueurs ne se démarque de manière totalement surréaliste de la manière d'un Meteos par exemple, c'est bien la line-up entière dont il faut se méfier. En effet, en s'intéressant aux statistiques, on constate qu'aucune équipe n'a réussie à faire mieux qu'un score neutre (2-2 sur 4 rencontres) face à eux, mais qu'ils n'ont jamais effectué de 4-0 non plus. Pour faire simple, les SK ne dominent jamais totalement ou de manière écrasante mais finissent presque toujours par gagner. Après un début de saison en demi-teinte, le talent des SK s'est exprimé notamment à partir de la 7è semaine pour ensuite rester constant dans le positif. Leur victoire dans la dernière semaine face aux Fnatic laisse augurer du meilleur, mais la compétition passant maintenant en mode tournoi, le véritable test de résistance sera face aux Gambit ou bien aux mêmes Fnatic.

  Fnatic:

Les Fnatic se sont révélés adeptes des montagnes russes cette saison, enchainant 7 victoires puis 8 défaites consécutives, avant de réaliser une bien meilleure fin de saison. Les  deux derniers matchs de la line-up, face  à Gambit et Roccat, les ont vu afficher un  niveau de jeu international, et s'ils restent à ce niveau pendant les play-offs personne en Europe ne semble capable de les stopper. Si Rekkles, le MVP de l'équipe pendant plusieurs semaines, est actuellement au top de son niveau, le reste de la team a récemment montré une capacité de rotation et de prise d'objectifs hallucinante. Pour moi, à moins d'une catastrophe,  Fnatic gagnera ces LCS Spring. Maintenant, les camarades de Soaz ont déjà montré leur affinité avec le throw...

Alliance:

Troisièmes après une fin de split pourtant très méritante, les Alliance semblent être l'inconnue de l'équation des play-offs. Aussi inconstante que la plupart de leurs adversaires, la team Froggen a réussi à s'imposer en haut du classement malgré un horrible début. Cela étant la dernière game face aux Gambit est à l'image de leur fin de saison et de leur potentiel intrinsèque: les Alliance savent mener un match de bout en bout tout en prenant petit à petit le contrôle de la faille, objectif par objectif, tout en ajoutant des plays individuels (le Zed de Froggen, omg). Maintenant que cette Line-up est rodée, je la vois tout à fait capable d'aller au moins en demi-finales même si je ne leur donne que peu de chances face à Fnatic.

Roccat:

Constamment dans les premières places, les Roccat qu'on attendait pas à pareille fête ont malheureusement pour eux levé un peu le pied à la fin du split. Cela dit, Overpow s'est imposé comme le playmaker d'une line-up très aggressive et qui a su s'imposer... sauf face aux leaders du classement (1-3 face à SK et Fnatic). Du coup, leur match face à Gambit Gaming sera là aussi un test de vérité pour savoir s'ils sont capables de s'imposer sur la longue durée face à des gros. Mais je doute de leur capacité, pour eux aussi, à franchir le cap des demi-finales.

  Gambit Gaming:

On peut être inquiet pour la team russe (enfin presque entièrement russe, merci edward), car contrairement à la plupart des autres équipes elle a récemment suivi une pente descendante, dans la qualité de ses matchs comme dans ses résultats au classement. Ayant servi de paillasson dans les derniers matchs face aux leaders du classement, on connait cependant leur capacité, comme pour les Fnatic, à se réveiller au meilleur moment dans une phase de tournoi. Mais je crains que la hausse récente de niveau en Europe ne leur soit ici fatale. J'espère me tromper pour eux, mais je ne les vois pas triompher des Roccat (contre lesquels ils n'ont eu qu'une victoire pour 3 défaites). Mais les coéquipiers d'Alex Ich ont déjà fait mentir de biens meilleurs pronostiqueurs que moi donc, à voir.

Copenhagen Wolves:

Derniers du peloton et premiers "non-reléguables", les Wolves se sont sortis de la panade en enchainant un 4-0 face aux Millenium. Et heureusement, car face aux autres équipes, ils ne font jamais mieux que 2-2 (et 1-3 face aux Alliance, leurs adversaires de quart de finale). Donc clairement, en plus de leur position (sixièmes), ils n'apparaissent pas favoris du tout. Cependant, les Wolves version 2014 méritent qu'on leurs laisse le bénéfice du doute même s'ils ont de fortes chances de perdre les quarts puis le match pour la 5è place. Amazing, qui carry clairement l'équipe sur ses épaules, suffira-t-il pour permettre à la line-up de déjouer les pronostics?

Et maintenant, voilà le programme:

Quarts de finale:

Mardi 15 avril :

vs

vs 

+ match pour la 5è place après .

Demi-finales:

Mercredi 16 avril:  

   vs ou

   

      vs  ou 

Jeudi 17 avril :

Petite finale  (match pour la 3è place)

+

grande finale.

 

LCS Amérique du Nord

Les forces en présence:

Cloud 9:

Malgré le retour en forme des TSM new génération, les C9 sont restés au top de la saison régulière. De leur première game de la saison (avec un Teemo mid) à la dernière semaine où Sneaky ne jouait que Corki, les C9 ont rappelé à tous qu'ils étaient la line-up numéro 1 et ce même sans try-hard excessif. Finalement, avec un total de 24-4 ils n'ont perdu qu'une game de plus qu'au split précédent, et cette saison n'aura été plus palpitante qu'avec la performance de  TSM à 22-6. Quand on voit que C9 peut perdre face à XDG on se dit qu'une contre-performance les priverait de la victoire face à d'autres que TSM, mais on peut douter du fait qu'ils perdent face au gagnant de Dignitas-Curse. Des finalistes extrêmement probables donc, au moins.

TSM:

Revigorés par l'arrivée d'un Bjergsen qui s'est imposé au top des NA, les TSM ne sont qu'à quelques encablures des C9, soit bien mieux qu'au split précédent.  Cependant, au vu de leurs résultats face à C9 (1-3, sans même compter la partie en URF), gagner face aux coéquipiers de Météos semble être le seul palier à franchir pour revenir au top et surtout pouvoir rivaliser avec les plus grandes équipes mondiales (enfin hors Corée). Cependant ils semblent bien au dessus des autres équipes du championnat. La finale TSM-C9 semble couler de source, à voir si les TSM gardent leur niveau actuel en demi et passent la vitesse supérieure en finale.

CLG:

CLG a d'abord connu un début mitigé mais  a très vite pris la 3è place, sans en bouger à cause de l'avance prise par les deux top teams. L'arrivée de Dexter a fait bouger les lignes et Doublelift n'est plus le seul à bénéficier du spotlight, même s'il reste la principale attraction de l'équipe, dont Link est probablement le membre le plus constant. CLG a totalement dominé sur toutes les équipes de la 4è à la 8è place, mais n'a pu faire mieux que 1-3 contre C9 et TSM, ce qui me fait dire qu'à moins d'avoir d'ici vendredi trouvé le truc contre ces équipes CLG se contentera encore de la 3è place. Si Nien se met au diapason du reste de la team, cependant, tout reste jouable et CLG jouera de toute manière crânement sa chance.

Dignitas:

Dignitas a d'abord effectué un début plus que correct avant de rester scotché à la 4è place. Imaqtpie et ses potes ont comme CLG une bonne progression face à ceux qui sont en dessous dans le classement...sauf face aux Curse, qui sont justement leurs adversaires en quart de finale A en juger par les progressions les plus récentes, les deux équipes sont à peu près au même niveau, donc le match-up est selon moi à 60/40 pour Curse. A voir si les Dignitas peuvent me faire mentir, d'autant que leur seule victoire face à Curse était dans la dernière semaine. S'ils peuvent réitérer cette performance, ils accéderont en demi (et je ne les vois pas aller plus loin). Je ne les pense mériter la 6è place cela dit car ils me semblent plus fort que les Coast.

Curse:

Une équipe en forme, qui doit jouer son quart face à une Line-up (Dig) contre laquelle elle a eu du succès. C'est dire si depuis le départ d'Edward les Curse ont pu hausser leur niveau de jeu, sans pour autant arriver à prendre place dans la première partie du classement. Très clairement au dessus de XDG et d'EG, Curse a quelques atouts à faire valoir, comme son top laner Quas, mais le niveau de la line-up est trop faible pour prétendre au podium. Cela étant comme dit plus haut je les crois capable de gagner face à Dignitas, mais je ne les vois pas s'imposer ensuite face à C9, puis probablement CLG pour la 3è place. Là aussi cependant, peut-être que je m'avance trop vite.

  Team Coast:

Mis à part l'exploit face aux TSM et cela grâce aux plays de Shiphtur, qui avec Zion est celui qui carry la team, Coast n'a vraiement pas montré grand chose dans ce split. Je ne vais pas trop m'attarder sur cette équipe qui me semble la plus faible des six, d'autant que son quart sera contre des CLG pour qui l'avantage psychologique est réel (4-0 pour CLG dans les confrontations du split). A moins de rééditer un nouvel exploit trois games de suite, l'avenir de Coast semble bel et bien s'écrire en Up and Down.

Quarts de finale:

Vendredi 18 avril:

  vs 

  vs 

 

+ match pour la 5è place après .

Samedi 19 avril:

Demi-finales:

vs  ou

vs ou

Dimanche 20 avril :

Petite finale  (match pour la 3è place)

+

grande finale.

Voilà qui complète ce programme (et ces quelques prédictions) des playoffs des LCS. Bonne semaine d'E-Sport à tous!

 

 

Acheter vos jeux avec notre partenaire G2A.com

 

1 commentaire

Nash19
Nash19 - 15/04/2014 04h17

Hmm, j'suis plutôt d'accord, à mon goût les playoffs NA seront beaucoup moins intéressant, même si je suis pas sûr que TSM élimine CLG, TSM m'a semblé bien fragile la dernière semaine et CLG est vraiment bien solide depuis l'arrivée de Dexter.

Quoi qu'il en soit je vois mal un autre gagnant que C9, même si j'aimerais être surpris; je doute que TSM ou CLG ait le niveau requis pour battre C9 dans un Bo5. Prendre une game je dis pas, de là à en gagner trois, ça me choquerait.

Pour les LCS EU, ça me semble bien plus intéressant, Gambit c'est un peu la wildcard, ils sont pas fameux pendant ce split, tout comme l'année passée (Summer split du moins) mais Gambit est une équipe qui arrive à être au top niveau quand c'est nécessaire.

Pour moi c'est principalement Genja et Edward qui doivent sortir la tête de l'eau, ils ont toujours été le point faible de l'équipe russe (principalement au niveau de leur laning), et en ce moment c'est encore plus flagrant, ça les pénalise trop.

J'ai trouvé intéressant ce que tu disais sur Fnatic. C'est une très bonne team, tout comme Gambit capable d'élever son niveau de jeu quand c'est important, seulement cette fois à mon avis ce qui les a handicapés pendant ce split c'était l'inconsistance du duo Peke/Cyanide, principalement le premier qui était à mon goût vraiment "hit or miss" sur son laning, de temps à autres vraiment fragiles (sa game sur Syndra par exemple).

La solution de Fnatic a été de pick des champions extrêmement safe en midlane pour compenser son laning un peu foireux, en d'autres termes des champions comme Leblanc, Nidalee ou Gragas. Sauf que les playoffs seront joués sur le patch 4.5 et que Gragas a pris un sale nerf déguisé en rework, donc les trois gros midlaners safe seront Nidalee, Lb et Ziggs. On peut aisément en ban deux et pick celui qui reste pour deny à Peke un champion fiable, voire carrément ban les trois.

Fnatic pourrait être champion à nouveau sans trop de problème je suis d'accord, mais ce midlaner retiré de la pool de champions viable pour un laner aussi instable que Peke récemment me parait potentiellement problématique.

Pour le reste, c'est sûr que si l'on regarde les dernières semaines il est difficile d'imaginer un autre champion qu'Alliance, Fnatic ou SK, mais les équipes sont beaucoup plus proches en terme de niveau dans le LCS EU qu'aux NA ce qui rend les playoffs bien plus intéressants en Europe à mon avis.

Cela dit ça ne m'étonnerait pas qu'on ait une très bonne perf' du champion NA aux Allstars, il y a eu du progrès énorme de l'autre coté de l'Atlantique avec cette saison 4.

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.